Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 00:44

COMMENTAIRE : Voici un extrait vidéo qui montre une classe politique française courtisane face à un chef d'Etat africain ou "gouverneur noir" d'une ex-toujours colonie française pour le compte de la France : le Gabon. Ici, l'on se rend compte que le gouverneur noir,  Omar Bongo, qui produit 20 millions de tonnes de barils de pétrole entre autres ressources comme le bois, le manganèse, l'uranuim, etc, pour la France, a le pouvoir d'influer sur ceux qui vont entrer dans un gouvernement de la république française, par exemple ou d'accélérer une carrière politique d'un jeune homme politique français prometteur. Qu'importe d'où sortira le maître : de Droite ou de Gauche, il faut essayer de se l'amadouer en le finançant de sorte que demain il soutienne à son tour la dictature d'Omar Bongo sur le Gabon.  En effet, ce qui comptait pour Omar Bongo, c'était son pouvoir et rien d'autre. Les souffrances du peuple gabonais, le pillage des richesses, tout cela n'avait aucune importance.  Il fallait donc se mettre en rapport de confiance avec le futur maître qui  aura le pouvoir de nommer le "gouverneur noir" du Gabon. Pour les hommes politiques français, il s'agit de se trouver dans les bonnes grâces d'un serviteur de la France qui pouvait leur apporter l'argent d'une campagne à la députation ou qui pouvait les pistonner pour un poste de ministre pour qu'il lui renvoie le bâton plus tard. C'est un rapport de symbiose. La symbiose est ici couplée au parasitage car la France parasite le Gabon en pompant ses richesses mais on voit aussi se dessiner une relation symbiotique de soutien vital politique réciproque. Omar Bongo, le gouverneur noir, avait donc à son tour de l'influence sur toute la classe des maîtres en détenant des "secrets d'Etat" qui lui permirent de botter Jean-Marie Bockel en touche, lui qui voulait signer l'acte de décès de la françafrique mais qui ne fit que signer son acte de sortie d'un secrétariat qui le mettait en posture de menacer un système vieux de 50 ans ! Il les finançait tous, Yaya Bongo, et de tous bords, ils sont venus, reconnaissants, à son enterrement. Regardez le bout d'extrait. Vous allez mieux comprendre :


 

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg