Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 12:47
Francois STIFANIC'est que le "Grand Architecte" doit s'arracher les cheveux dans son royaume éthéré car rien ne va plus dans le monde très secret de la Grande Loge Nationale de France (GNLF) où le Grand Maître François STIFANI qui manie si bien l'équerre et le compas autant que les rites égyptiens ou ceux de Shlomo (Salomon) vient de révéler son cabinet, brisant ainsi le sacro-saint secret de la dissimulation de son appartenance à la franc-maçonnerie ! Nous allons vous donner la liste des membres dudit cabinet car il est bon de savoir à qui on a affaire. François Stifani est-il un révolutionnaire ? Un ambitieux qui veut faire passer carrément la franc-maçonnerie du registre "spirituel" au registre purement politique ?  Un dictateur qui ne respecte pas les règles maçonniques ? Ou est-il tout cela à la fois ? Seul le Grand Architecte dans sa clairvoyance le sait ! C'est que la GLNF serait une loge assez libérale pour ne pas dire "désordonnée" au sens de l'ordre architectural immuable des principes éthérés et sacro-saints qui échappent aux profanes au point où l'on dit qu'on pourrait indifféremment prêter serment sur la Bible, le Coran ou la Torah à la GLNF. Elle rejette néanmoins l'accusation d'admettre des athées en son sein. Cependant, qui sait si certains ne mentent pas en se proclamant "croyants" quand ils ne croient en fait pas en Dieu ?  Déjà que le cabinet du Grand maître compte ô sacrilège une femme ! A présent le cabinet, mesdames et messieurs tel que nous le révèle le site LEPOINT.FR :

Voici la composition du cabinet :

  • Directeur de cabinet, M. Guillaume Jublot (chef de cabinet du secrétaire d'État chargé du développement de la région capitale, Christian Blanc)
  • Conseiller auprès du grand maître, M. Henry Sidery (conseiller auprès du grand maître)
  • Chef de cabinet, M. Frédéric Lacave (sous-préfet, chef de cabinet du préfet de région, préfet de Paris) qui ne cache pas son homosexualité selon LEPOINT.FR
  • Conseiller chargé de l'écologie et du développement durable, M. Alain Jacques (chef de cabinet de Hubert Falco au secrétariat d'État aux anciens combattants)
  • Conseiller chargé des relations internationales et de la francophonie, M. Farid Temsamani (conseiller auprès du président du conseil général des Yvelines)
  • Conseiller chargé des affaires sociales et des solidarités, Mme Malika Benlarbi (sous-préfète de Paris) : ici, l'apparition d'une femme est une innovation extraordinaire car la franc-maçonnerie semble ne pas accepter les femmes qui sont obligées d'avoir leurs propres obédiences maçonniques !
  • Conseiller chargé des technologies de l'information et de la communication, M. René Hys (chef d'entreprise)
  • Conseiller chargé de la communication et de la presse, M. Jean-Claude Tribout (directeur de la communication de la GLNF)
  • Conseiller chargé des affaires intérieures et de l'intendance, M. Jean-Dominique Angeletti (chef d'entreprise)
Les francs-maçons doivent se demander pourquoi nous nous intéressons à la GLNF. C'est simple : c'est l'obédience préférée des dictateurs africains (Sassou Nguesso,  Ali  Bongo, Faure Gnassingbé, Joseph Kabila, Paul Biya, Idriss Déby Itno, Mamadou Tandjan, Blaise Compaoré, Thomas Boni Yayi, François Bozizé, Amadou Toumani Touré, etc) où ils viennent prendre des ordres pour le compte de la France. Voilà qu'apparaît au grand jour le défaut de démocratie de cette obédience qui est pourtant LA SEULE à être reconnue en France par le "VATICAN" de la franc-maçonnerie qui se trouve à Londres. François Stifani est un grand pote de son prédécesseur le Grand Maître Jean Charles Foellner comme si on se passait "l'équerre" du pouvoir sous le tablier de l'amitié car je ne crois pas que ces Grands maîtres soient élus démocratiquement. Initiation oblige ! Comprenez que si la sphère où nos dictateurs viennent puiser ou aspirer leur dose de "spiritualité" ressemble à "ça", il est peu probable qu'on enseigne quoi que ce soit qui irait dans le sens de l'abolition des dictatures dans nos pays africains. Comme qui dirait "c'est au type d'alcool et à son degré que l'on juge de la cuite d'un alcoolique"... Ils ont de qui tenir dans la franc-maçonnerie : le grand architecte Satan-LUCIFER n'est pas un démocrate !

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

cherie 18/01/2010 21:55



http://www.le-myosotis-ligerien.com/pages/Le_16_janvier_dun_jeune_Maitre-2398700.html


 




Le 16 janvier d'un jeune Maître




Samedi 16 janvier 2010





Installation du Grand Maître Provincial du Val de Loire,





Christophe Corre


 


 


Tours, 17 janvier 2010


 


 


MM.TT.CC.FF.

Afin de prévenir toute accusation de lâcheté, j’écris à visage découvert. Je me nomme Jérôme de Sousa, j’ai 32 ans, je suis Maître Maçon du Rite Ecossais Ancien et Accepté et membre de la
R.L. Les Persévérants Ecossais à l’O. de Tours.


Le samedi 16 janvier de l’année 2010, je suis allé à l'installation de notre nouveau GMPr. par François Stifani, GM de la GLNF.


Je suis allé à cette installation en mon seul nom, mon atelier (son collège et ses Passés Maîtres) ayant voté le boycott de cette tenue. Mes propos n’engagent donc que moi et je suis
allé à cette installation par curiosité.


Je vais vous raconter ce qui s'est passé.


 


Le Novotel où s'est déroulée l'installation était gardé par un important service de sécurité : hommes à l'entrée de l'hôtel, derrière l'hôtel et gardant le couloir permettant l'accès au
temple. François Stifani, notre GM, n'était donc pas visible.


Permettez-moi de faire un bon dans le futur, c’est-à-dire à la fin de la tenue, lorsque demandant aux FF. d’ouvertement poser leurs questions, il a proclamé son accessibilité, sa volonté de
« face-à-face », etc. Or, je me demande comment un homme peut proclamer sa proximité lorsqu’avant la tenue il est tout bonnement impossible de même l’apercevoir et qu’une véritable
garde prétorienne le protège ! De quoi a-t-il peur ? Des questions ? Certains me diront que non, puisque dans le temple, après la fermeture des travaux, il les a implorés sur
un ton impérieux. Mais ne prend-t-il aucun risque à répondre à des questions de FF. qui ayant refusé le boycott de cette tenue lui sont entièrement acquis ? Si le GM était
inaccessible avant la tenue, à mon avis c’est qu’il a peur. Peur des journalistes, peur des FF. « rebelles » !


Or, le cadre chaleureux et sécurisant du temple ne peut lui faire qu’oublier seulement un instant qu’il est d’ors et déjà le plus contesté GM de l’histoire de notre obédience, et que
l’histoire l’inscrira à ce titre pour la postérité. Revenons à l’avant de la tenue.


 


En attendant le début de la cérémonie, je me suis senti bien seul, car je ne reconnaissais que de rares têtes de la Province du Val de Loire (une vingtaine). Quelques FF. de l'O. de Tours
étaient présents et si je ne donne ni leurs noms ni le titre de leurs LL., je vous rapporte quelques-uns de leurs propos.


Voici : « Thierry Perrin (ancien GMPr) et les FF. rebelles, font tout ce remous car ils avaient des comptes à régler !» ; « Les rebelles sont uniquement des FF. refusant
de rendre leurs tabliers bleu, ils sont orgueilleux ! » ; « Je suis intolérant avec la désobéissance. Ils ont désobéis, ils doivent être punis ! » ;
« Les rebelles sont comme des écureuils tournant en vain dans leur roue. Ils doivent être si malheureux dans leurs vies. » Etc. Précisons que je modère ici leurs paroles qui, en
toute honnêteté, dissimulaient mal, très mal, un fait simple : dans les mots qu’ils échangeaient, ils tentaient de se réconforter, de se donner un peu de chaleur afin de trouver la force
d’assumer ce qui pour les uns est une peur d’abandonner leur obédience et leur atelier, puisqu’ils ont aussi oublié que la FM est universelle et que ne voyageant jamais, ils ignorent que nos
FF. anglo-saxons réguliers n’ont strictement « rien à faire » de leurs passeports maçonniques, car ils reconnaissent leurs FF. par le regard et leur connaissance de l’Art. D’autres
tentaient de trouver la force de ne pas contempler leur opportunisme, la chance magnifique leur étant offerte de porter un tablier bleu d’officier provincial alors que du temps de l’ancien
collège, cette chance leur paraissait trop lointaine. Il est à vomir d’entendre des FF. insulter les protestataires d’orgueilleux et d’amoureux du pouvoir alors que c’est eux, ces soi-disant
« rebelles », que je glorifie de fidèle à l’Esprit de l’Ordre maçonnique qui, justement par fidélité, par désir d’être dignes des vertus que leurs tabliers incombent, s’exposent à
être radiés d’une obédience pour laquelle ils se sont engagé depuis tant d’années. C’est eux qui s’exposent à être chassés de leurs ateliers, séparés de leurs FF. avec qui ils ont traversé
tant d’épreuves, et c’est eux que l’ont insulte d’orgueilleux !


 


Les FF. de la Province Val de Loire étaient donc peu nombreux. Cependant, il y avait foule ! Le GM avait secoué le ban et l’arrière ban pour remplir une salle de FF. étrangers à la
Province et plus préoccupé de savoir comment marchait la machine à café et de résoudre l’énigme de la petitesse des croissants, que de se poser la seule question importante : pourquoi
plus de 400 FF., réunis au centre Malraux, ont refusé d’assister à l’installation de leur nouveau GMPr ?


J’aurai aimé leur demander ce que l’on ressent à n’être qu’un « figurant ». Et les figurants venaient de loin, de très loin, un avion du Togo ayant atterri sur nos terres avec ses
FF. figurants togolais. Le temple était donc plein, des FF. devant rester debout.


Notons, que la salle était beaucoup plus petite que celle du Mercure Tours-Nord, lieu habituel de nos manifestations. Les FF. figurants n’ont donc pas eu de mal à remplir la salle. Ainsi, le
boycott est passé inaperçu, puisque non seulement la salle était pleine (environ 150 FF.), mais qu’il n’y a pas eu l’appel des LL. !


 


Je n’ai que trois ans de maçonnerie, mais je n’ai jamais manqué une réunion Provinciale. Et je peux vous dire qu’une famille a été brisée ce samedi 16 janvier 2010. La cha





Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg