Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 08:24

Ayant lu mon article sur le retour des fonds vautours au Congo, notre frère le citoyen X, vient de m'envoyer un mail rectificatif : Kensington aurait en fait reçu plus 900 millions de dollars, presque un milliard de dollars à quelques millions de dollars près ! C'est énorme pour une toute petite dette de 3 millions de dollars, dette qui par ailleurs ne s'explique pas si l'on considère que le niveau des surliquidités  le Congo possède à la BEAC est important et cela, CHAQUE ANNEE ! 900 millons de dollars, c'est presque un milliard d'euros, c'est-à-dire, plus de 635 milliards de francs cfa, de l'argent qui aurait permis le démarrage de la construction du barrage de Nsounda à Pointe-Noire où la construction de quatre universités et de quatre hôpitaux hautement équipés. Et il en resterait pour les écoles, les collèges et les lycées !

 Nous écrivons tous les jours pour montrer le gâchis de l'argent de notre pays par un régime malade qui a perdu le sens des responsabilités. Nos écrits ne ventilent pas du vent mais s'appuient sur des faits. En effet, comment comprendre que l'on soit riche et que l'on s'endette tout de même ? Peut-on imaginer que Bill Gates s'endette avec tout le pognon qu'il a ? Nous avons donc fait l'hypothèse qu'il s'agit en vérité d'une dette privée qu'on transforme en dette d'Etat car nous ne voyons pas les bienfaits de ces endettements sur le quotidien du peuple congolais. 

Juste pour ouvrir une parenthèse à propos des dires de monsieur le sinistre porte parole du gouvernement Okiémy : il est tout à fait naturel de concevoir la sortie de sommes gigantesques du trésor public congolais en ce qui concerne l'affaire des mallettes car il suffit d'un ordre d'une mallette qu'on remplirait en devises pour que le ministre des finances s'exécute et si cette mallette est une mallette diplomatique, elle peut voyager sans être fouillée ou dérangée. D'ailleurs, on peut même envisager que ces retraits soient effectués sur les surliquidités du Congo qui ne sont pas comptabilisés dans le budget et comme cela se passe au niveau de la BEAC (Banque des Etats de l'Afrique Centrale), tout peut se faire incognito.

Je me souviens de la vidéo sur la Françafrique de la scène suivante : Sassou rentre dans sa villa Cristal qui faisait office de palais présidentiel mêlant joyeusement affaires privées et affaires publiques. Il est salué respectueusement par le ministre Ondongo et lui l'air méprisant se contente de dire : "Han, tu as l'argent ?" La vidéo peut se trouver sur Youtube ; vous pouvez donc vérifier. Sassou m'a fait l'impression d'un homme qui ne s'intéresse qu'à l'argent et à rien de plus. Cela prouve qu'Ondongo, ministre des finances, reçoit souvent l'ordre de sortir des mallettes d'argent du Trésor public.

On casse des cacahuètes sur le dos du peuple depuis les indépendances et les mallettes sont comme le prix à payer pour un règne dictatorial toléré, protégé et même encouragé. Ce n'est pas pour rien que l'Elysée est seule à gérer les affaires africaines - alors que tout le reste est soumis à l'assemblée nationale française...

Tout se passe comme si la folie était au pouvoir, comme si la démence dirigeait le pays, comme si Satan lui-même était assis le trône qui devrait normalement faire le bonheur d'un peuple. Quelque part, ce régime a perdu le sens de la réalité comme il a depuis longtemps perdu le sens des responsabilités. Et Sassou oserait parler de responsabilité partagée ? A chacun sa folie, à chacun sa hantise, à chacun son heure de jugement...

Le mail avec le lien du site qui indique la source américaine pour vous permettre de vérifier les dires (c'est une image donc le lien n'est pas actif) :

900M_BIS.jpg


Le Congo n'est-il pas une bonne poire pour la gourmandise de ces pilleurs de nation ? Et Okiemy peut-il nous dire si cet argent a été payé sous une mallette ou avec la permission de la fausse assemblée nationale ? Et toc ! Selon un monsieur de la présidence de la république que je tairai le nom 90% de l'argent du Congo circule de façon souterraine et cet homme travaillait au coeur du système pour que la fiabilité de sa parole ne souffre d'aucune suspicion...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg