Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 11:37

Pour réduire les cooptations ethno-tribales dans la fonction publique, nos lecteurs et nos 422 abonnés peuvent témoigner que nous avons proposé depuis longtemps l'idée d'un accès par concours au sein de l'administration publique. Il ne s'agit pas d'une idée originale, qu'on se le dise, mais au moins, la relation entre fonction publique et mérite peut être établie. Néanmoins, notre idée est bien plus complexe car nous avons estimé qu'un certain nombre de postes devraient être réservés à des locaux et à des personnes handicapées au sein de ces "natifs du coin". Prenons un exemple : la fonction publique s'étend sur toute l'étendue du territoire par son implantation nationale. Pour ne pas brimer les locaux, les natifs d'une zone ou d'une localité, un pourcentage de 50% des postes doit leur être réservé et dans ce pourcentage, 10% doivent être alloués aux handicapés locaux sans concours et 10% aux membres des familles les plus pauvres aussi sans concours. Il resterait que 80% des postes seraient soumis à concours dont une moyenne de 50% réservée aux locaux et 50 autres % réservés à l'ensemble des candidats de tout le pays - cela éviterait une prédominance de non locaux dans une administration publique pourtant localement implantée. Même en France, il existe des postes réservés.

Il s'agira de vérifier l'état civil dans un pays où elle n'est pas si sûre et de veiller à ce qu'il n'y ait pas de fuites du test. Et quand nous parlons de CONGOLAIS, il s'agit de privilégier ceux qui sont nés de père et de mère bien du terroir, du tsi ; il faut appliquer une préférence nationale car qui peut mieux défendre l'intérêt du Congo qu'un vrai Congolais ? Et d'ailleurs, la falsification des documents officiels est telle que les étrangers qui ont la nationalité congolaise sont parfois suspects. Qu'il vous souvienne que de nombreux étrangers ont de faux passeports congolais - y compris des passeports diplomatiques.

Nous savons que Denis Christel Sassou Nguesso a fait entrer de nombreux Congolais d'en-face à la SNPC qui devrait être accessible aussi par concours...

Pour la fiabilité de l'identification des locaux, les chefs de quartiers et les chefs traditionnels peuvent mettre mis à contribution pour établir l'implantation locale des individus - qui ne sera pas seulement liée à l'ethnie mais à l'établissement de façon durable d'une famille dans une localité depuis plusieurs générations (au moins vingt). Nous tenons à cette idée car nous savons que l'attachement à un terroir, à un espace dépend parfois de la durée d'implantation d'une famille dans ce terroir ou cet espace. Les Pygmées sont par exemple bien placés pour devenir des fonctionnaires publics chargés de la protection des forêts et de la faune parce qu'ils connaissent mieux que quiconque nos forêts et qu'ils y sont attachés de façon vitale. Les priver de postes de fonctionnaires au sein du ministère des eaux et forêts est une grave aberration parce qu'ils seraient incapables de réussir les tests...

Il devrait y avoir une rigueur absolue à ce propos en veillant à ce que très peu de personnes soient au courant des sujets proposés lors de ces tests.

En dépit de ces réserves, nous félicitons le ministre de la fonction publique Guy Brice Parfait Kolélas d'avoir adopté cette idée - quoique tardivement - car elle aurait pu être expérimentée plus de dix ans en arrière. On devrait aussi soumettre à concours certains postes techniques au sein des ministères - de façon à introduire la constance et la compétence au sein de nos ministères qui en ont largement besoin. Ainsi, les ministres passeraient mais ces cadres fonctionnaires garderaient leurs postes et permettraient qu'un nouveau ministre ne reprenne pas les projets à zéro...

Et on peut envisager l'accès à la police sur concours dans le même principe que celui que nous avons énoncé ci-dessus, en tenant compte que les locaux auront moins tendance à brutaliser les populations que ceux qui viennent d'autres régions du Congo. Nous appelons cette politique la "localisation" de l'emploi en même temps qu'il est ouvert à tous les Congolais au nom de la justice sociale. De la sorte, 50% des membres de la fonction publique, de la police, etc, à Oyo ou à Boko viendraient de l'ensemble du pays tandis que la moitié des postes serait réservée aux locaux.

A ceux qui n'auraient pas compris, dans notre projet à l'UPIERAD, il s'agit de tordre le cou à la cooptation tribalo-régionale qui caractérise le régime des crocodiles de l'Alima qui possède une assemblée bis à Edou où tous les cadres et décisionnaires du pays sont nommés, le nord se réservant la part de ... l'éléphant !

GuyBP_KolelasFPTEST.jpg

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

mwangou 06/12/2013 18:07


Bjour LDM! Idée noble. mais au Congo de sassou nguesso, une idée noble peut bien par cette noblesse présenter trop de faiblesse.j'ai en tête, des candidats qui présentaient un test dans une
entreprise privée. deux de ces candidats, passent au 2è tour; puis , passent le 3è et derneir tour. deux sont donc retenus. un coup de fil arrive, joignant le recruteur de recruter à la place,
deux autres noms qu'on lui dicte. tout ceci suivi de menace politique. voilà que ces deux candidats se retrouvent sans rien. c'est ainsi que les entreprises pétrolières sont squattées par les
fameux mbochi à pointe-noire.


Ntsourou a dit ce que bien des congolais savaient pertinemment: les mbochi au pouvoir n'aiment pas les lois, l'ordre et la clarté. ils veulent toujours se sentir forts en usant de la violence
politique pour en faire voir de toutes les couleurs aux autres congolais. alors l'idée d'un concours...? on peut bien déclarér admis, des gens qui ne se seraient pas présentés à ces concours.
c'est courant ici... alors, il faut bien murir cette idée, pour qu'elle ne soit pas comme un argument de plus en faveur du pouvoir quant à sa félonie.

Le Lion de Makanda (LDM) 06/12/2013 21:13



Mon cher Mwangou, tu n’es pas le seul à avoir fait ces remarques. Le système est
tellement nuisible qu’il corrompt toutes les bonnes idées ; une bonne idée mérite un homme juste, équilibré, impartial, qui ne redoute pas les intimidations pour l’appliquer. Nous n’avons
qu’une seule solution, qu’un seul espoir : l’instauration d’un autre régime politique plus juste sachant lier emploi et mérite, compétences véritables et performances – tout en alliant la
solidarité pour que les plus faibles ne soient pas laissés au bord de la route. Ce  système comme je  l’ai toujours dit est inique car il n’est là que pour que des privilégiés jouissent
des droits de tous. Il faut garder espoir ! Les choses vont changer car l’injustice ne sera pas toujours au pouvoir mais il faut d’abord s’en débarrasser et c’est là que le peuple congolais
pèche en inaction...



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg