Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 21:13

526757 475023495844731 1326598694 nPourquoi Denis Sassou Nguesso en veut-il à maître Malonga ?  C'est pourtant un avocat qui a toujours exercé son métier sans problème au su de tout le monde jusqu'au jour où il ose défendre le colonel Marcel Tsourou désigné par le pouvoir pour être le bouc émissaire dans le drame du 4 mars 2012. Sans cette affaire, cet homme serait certainement en liberté au moment où j'écris ces mots. 

Le juge dans la fausse affaire qui oppose maître Malonga à l'Etat a une fois encore demandé la relaxe de l'avocat dont la vie est en danger à cause d'un empoisonnement. Cet homme essaie de faire correctement son travail de magistrat mais il ressemble à un agneau dans un monde de loups.

Le temps joue contre maître Malonga : il faut absolument qu'il sorte du Congo pour se faire examiner à l'étranger : de son propre aveu, il a été empoisonné à la présidence de la république par des hommes cagoulés. Le fichier audio est sur DNCB ; vous pouvez le rechercher. Chaque seconde qui passe pourrait aggraver son cas.

En tout cas, l'acharnement du procureur de la république Essamy Ngatsé ne traduit que la haine de Denis Sassou Nguesso contre maître Malonga dans cette affaire : il ne fait que représenter la volonté de l'Etat, c'est-à-dire, celle de Denis Sassou Nguesso et non celle de la justice. Au Congo, l'Etat n'est plus une institution mais un homme qui peut tout se permettre et qui se permet tout. En sa qualité de premier magistrat, Denis Sassou Nguesso a le pouvoir d'arrêter cette mascarade mais il ne fera rien car il sait que le temps travaille contre maître Malonga.  Même si dans cette affaire louche, on demandait la grâce présidentielle qu'il la refuserait pour des raisons subjectives.

De ce qui ressort de l'entretien qu'il a eu aujourd'hui avec le groupe d'avocats conduits par le bâtonnier de Brazzaville maître Djolani, il a encore nié la justice pourtant rendue au nom du peuple congolais et non au nom de Denis Sassou Nguesso à qui il obéit aveuglément. Ces avocats ont tour à tour rencontré le juge d'application des peines et le procureur général mais hélas aucune de toutes ces autorités rencontrées n'ose s'engager pour signer la sortie de maître Malonga. Nous sommes donc dans un pays où même la justice a peur car le système mis en place, le système dont le garant est Aimé Emmanuel  Yoka n'a été conçu que pour défendre le pouvoir dans son iniquité absolue. 

Une dictature se reconnaît lorsque dans un pays les magistrats ont peur de rendre la justice car ils doivent se plier à la volonté du monarque absolu. Dans cette affaire, Denis Sassou Nguesso est muet mais l'on se doute que c'est l'homme qui murmure des décisions  aux oreilles du procureur Essamy Ngatsé qui  a même pris le dessus sur le procureur général - parce que ce dernier sait que lorsque Ngatsé parle, c'est Sassou qui parle.

 

L'assistant de maître Hervé Malonga, monsieur Aris Batota, dénonce un acharnement politique car vous l'avez compris, nous ne sommes plus dans l'ordre du judiciaire : ce qu'il faut faire triompher ce n'est ni la vérité ni la justice mais la volonté d'un individu, la haine d'un homme envers un mokongo. Cet homme assiste à une parodie de justice et s'inquiète pour la santé de maître Malonga. Voici ce que nous dit en substance Aris Batota :


"Cette attitude prouve que maître Malonga est vicitime d'une arrestation arbitraire. Ceci explique aussi qu'au Congo-Brazzaville la justice n'est pas indépendante. Nous lançons un appel à tous les Etats du monde et ONG qui oeuvrent pour la défense des droits de l'homme d'intervenir au Congo-Brazzaville car notre justice vient de montrer ses limites...."


Et avec ça, Sassou prétend que des progrès ont été faits au Congo - alors qu'il est lui, le principal facteur du désordre et de l'injustice et c'est cet homme-là, le mal incarné au sommet de l'Etat, qui prétend agir pour le bien-être des Congolais. qui peut le croire ? Essamy Ngatsé sera responsable de tout ce qui pourra arriver à maître Malonga car il s'est mis dans une situation de déni de justice...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

mwangou 11/08/2012 16:52


Bjour! on comprend de plus en plus mieux la position des sécessionnistes...moi, je ne me suis jamais trompé sur la nature du régime..., et malheureusement aussi la nature des tribus au Congo. Je
pense qu'il faut arriver désormais à une autre vraie réflexion sur ce pays. Et Nkouta risque fort d'avoir totalement raison; déjà, il a partiellement raison sur un bon nombre de choses...Vive la
République!

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg