Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 08:53

Qu'est-ce qui inspire les idées ou les décisions d'un homme politique, d'un chef d'Etat ? Est-ce l'intérêt général ? L'intérêt particulier ? La gloire ? La conservation du pouvoir ? La démagogie ? On peut multiplier les hypothèses pour répondre à cette question - surtout quand vous ajoutez un contexte dictatorial et ethnique dominant le système politique. Ce qui nous amène à nous poser cette question, c'est que nous avons parfois du mal à lire la vision politique de Denis Sassou Nguesso.

Lorsqu'il proclame la gratuité des documents civils, nous étions sceptiques quant au succès de l'initiative et aujourd'hui, les faits nous donnent raison (nous prenons nos 339 abonnés qui nous lisent au quotidien à témoins) : les documents n'ont jamais été aussi payants que depuis qu'ils ont été déclarés gratuits. Avant, l'argent rentrait dans les caisses de l'Etat ; aujourd'hui, ils entrent dans des poches de fonctionnaires. Il vous suffit de comparer le train de vie de certains fonctionnaires avec leurs salaires, de voir leurs villas pour comprendre...

Nous avons écrit un article à ce propos et nous ne reviendrons pas sur ce qui a motivé nos doutes. Nous rappelons juste que nous avons déduit que la gratuité mettrait le citoyen totalement à la merci des fonctionnaires véreux.

 

Sassou a justifié sa décision en disant que les fonctionnaires étaient déjà payés pour faire leur travail et qu'ils n'avaient plus à réclamer le moindre centime aux populations. Et il a même ajouté qu'il fallait dénoncer de tels fonctionnaires véreux. Auprès de qui ? A-t-il mis en place un numéro vert anonyme à ce propos ? Un service de contrôle spécial ? Rien de tout ça !

Nos observateurs nous rapportent ce qui se passe lorsque les citoyens réclament la gratuité des documents. Les fonctionnaires véreux rétorquent : "Allez appeler Sassou pour qu'il vienne vous donner les papiers..." Sûrs de leur impunité, ils savent que le peuple désemparé par une attente injustifiée finira par payer pour faire accélérer l'obtention d'un passeport, d'une carte d'identité, d'un bac, d'un acte de naissance, etc.

Aujourd'hui, depuis qu'ils sont gratuits, n'avez-vous pas constaté que les passeports sont devenus rares parce qu'ils sont désormais attribués sous le manteau ? Finalement, ceux qui bénéficent de cette "gratuité payante", ce sont les fonctionnaires véreux qui parlent lingala dans les bureaux publics, indication de leur proximité régionale ou ethnique avec l'éléphant politique du Congo dont ils ont hérité de l'impunité absolue. Cette mesure semble avoir été prise pour les enrichir car nous savons que désormais les Congolais se demandent : "Pourquoi il n'y a qu'eux qui ont l'argent ?" Vous pouvez répondre à cette question... Un certain homme d'affaires proche du régime aurait même l'objet d'une tentative de braquage par des policiers à Pointe-Noire, tentative de braquage qui aurait causé la mort de deux personnes ou plus. Nous enquêtons sur cette affaire qui concernerait un certain Okandzé...

Il y a pourtant des moyens pour lutter contre les fonctionnaires corrompus ou véreux :

1) créer un numéro vert garantissant l'anonymat qui permettrait aux populations de dénoncer les fonctionnaires qui volent les citoyens et cela impliquera la création d'un centre d'écoute avec des opérateurs qui iraient vérifier les propos des citoyens en utilisant des utilisateurs espions - par exemple des policiers en civil ou des citoyens payés à cet effet ;

2) fixer à une ou deux semaines maximum - selon la complexité de leur fabrication - l'obtention de documents officiels sous peine de poursuite ou de sanction allant jusqu'à la radiation de fonctionnaires pourris ;

3) installer des caméras gérées par des sociétés privées dans les administrations qui accueillent du public pour garder une trace des prestations publiques.

Ce n'est parce que les membres du clan n'ont aucun problème pour obtenir des documents qu'il ne faut rien faire pour les petites personnes, pour les plus petits de nos citoyens.

Nous sommes de plus en plus convaincus d'une chose : depuis son retour aux affaires louches de la république, Sassou a privatisé la république devenue un royaume et il ne travaille plus pour le peuple mais pour lui, son clan et ses milliers de vaches qui sont mieux traitées que le peuple congolais. Dans de telles conditions, la corruption, la concussion, le vol, l'incompétence ne le dérangent pas. Après tout, c'est lui qui montre le mauvais exemple d'en-haut...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg