Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 22:22

C'est l'affaire que le pouvoir de Brazzaville ne veut pas ébruiter le moins du monde car elle traduirait aux yeux du monde entier les lacunes sécuritaires du système mafieux venu des bords de l'Alima qui n'est pas aussi sûr qu'il prétend l'être, une affaire qui aurait causé - selon des observateurs avisés, une indigestion à monsieur Denis Sassou Nguesso : des proches prétendent qu'il en aurait perdu l'appétit. Ce 31 décembre 2011, le ngoki à la sauce tomate ne passait pas lorsqu'il a appris qu'on aurait arrêté un jeune soldat habitant Talangaï voleur de lance-roquettes et de munitions depuis des jours, peut-être des mois. Il s'agit de se demander si l'affaire est confirmée et nous attendons confirmation et nous aurons des nouvelles complémentaires dans les jours qui suivent...

Pour le compte de qui  et à quelles fins se constituait ce petit arsenal militaire de choc ? De combien de personnes se composerait le commando puisqu'apparemment trois lance-roquettes ne leur suffisaient pas ? L'homme arrêté aurait conduit les enquêteurs de la DST vers un autre complice - TOUJOURS A TALANGAI ; ce qui montre que Jean Dominique Okemba ne fait pas son travail comme il se doit : la sécurité commence par le contrôle de la détention et des dépôts d'armes et de leur circulation. A moins  que...

Le réveillon a pris comme un froid, le Champagne est devenu amer ; on a redouté le putsch et on continue à s'inquiéter au point d'arrêter des innocents comme l'aide de camp de Mathias Dzon.

Non, sans blague, à quoi cela sert-il d'arrêter un tenancier d'auberge à Mfilou qui ne fait que son travail - alors que nous savons que ceux qui détiennent les armes aujourd'hui sont du camp même du grand éléphant qui fait semblant de s'en prendre à Mathias Dzon pour rien ? IL FAUT QU'ON RAMASSE AUSSI LES ARMES CHEZ LES COBRAS CAR IL N'EST PAS NORMAL QUE DANS LES QUARTIERS NORD DE BRAZZAVILLE, ON GARDE DES ARMES SOUS LES MATELAS : SASSOU EPROUVE UNE JOUISSANCE PARTICULIERE QUAND IL PARLE DE "PAIX" MAIS Y A-T-IL PAIX QUAND IL N'Y A PAS DE SECURITE DANS UN PAYS ?

Si le soldat mutin originaire du nord de la république a volé des munitions, c'est la preuve que son commando détient des armes - non pas dans un camp mlitaire mais à domicile...

Ceux qui peuvent couper les jarrets du grand éléphant pour causer sa chute sont juste à côté de lui, derrière lui - ceux-là mêmes qui partagent son poisson-chat et son foufou venu droit d'Oyo ; il n'a pas à chercher loin, à chercher de prétextes pour déstabiliser des pauvres innocents. Des armes auraient été trouvées chez Adoua, chez Okemba, etc. Et ce sont tous des proches ! Ceux qui veulent prendre le cobra par la tête pour lui faire recracher le pouvoir qu'il a dans la gueule depuis treize ans sont des Judas de son propre camp. Si cette affaire était avérée, cela expliquerait la tête que faisait le président lors de son discours du 31 décembre 2011, l'arrestation du mutin ayant été faite aux environs de 17 heures, heure de Brazzaville et le discours un peu plus tard...

Jean Dominique Okemba peut-il dire combien d'armes sont dans la nature dans son propre camp où les armes n'ont pas été ramassées ? Comment monsieur le contre-amiral chargé de la sécurité peut-il expliquer l'évaporation continuelle d'armes et de munitions ? Il y a forcément quelqu'un de haut placé dans le propre camp de Denis Sassou Nguesso qui veut lui faire cracher son ngoki.

A Talangaï, chez le complice du dérobeur d'armes, on a retrouvé trois lance-roquettes et des munitions à foison. Un maigre butin car il ne peut s'agir que d'une partie de toutes les armes dérobées. Si l'affaire est congelée, mise au silence, c'est parce qu'elle concerne son propre camp, ses propres frères qui semblent se préparer à une éventualité qu'ils savent proche.

Peut-être est-ce Denis Sassou lui-même qui est l'instigateur de cette intrigue  pour désigner une personnalité qu'il souhaiterait éliminer de l'arène publique comme Mathias DZON ?   Nous savons qu'il est capable d'une telle mise en scène pour éliminer un adversaire potentiel ou supposé.

Monsieur Jean Dominique Okemba, le peuple congolais a envie de savoir ce qui se trame, et, en votre qualité de "SPECIAL", responsable de la sécurité de votre oncle qui a en otage les affaires de l'Etat, vous avez le devoir d'informer le peuple congolais de ce qu'il en est de la sécurité réelle du pouvoir au lieu de continuer à s'en prendre à des pauvres gens. Nous avons envie de savoir ce qui se passe au lieu de profiter de cette situation pour arrêter et torturer des innocents.

L'affaire est assez grave car s'il elle est authentique, le pouvoir de Brazzaville doit s'inquiéter : l'usage d'une arme comme le lance-roquette préfigure une utilisation de loin et c'est là que Sassou doit regarder au fond de l'oeil ceux qui mangent à sa table, ceux qui sont derrière lui ou à côté de lui.

Plus Sassou va prende de l'âge, plus la soif de pouvoir des siens va grandir ; elle est déjà devenue si brûlante comme une envie de pisser qui vous taraude. C'est bien d'avoir désarmé le sud mais attention, Otsombé, les armes du nord peuvent se retourner contre vous. IL FAUT QUE JEAN DOMINIQUE OKEMBA VOUS DISE LA VERITE SUR L'ETAT REEL DE LA SECURITE DU ROYAUME...

Brazzaville n'est pas une ville sûre ; nous comprenons à présent pourquoi Denis Sassou Nguesso prend l'hélicoptère tous les jours pour aller dormir à Oyo. Autour du grand éléphant, les ambitions fourbissent leurs armes, ceux qui n'en ont pas les volent car ils savent tous que "LE POUVOIR EST AU BOUT DU POISON, DU POIGNARD, DE L'ASSIETTE ROUMAINE QUI TOURNE A PLEIN REGIME ET ENFIN DU FUSIL. ILS VEULENT TOUS ETRE PRETS QUAND LE GRAND ELEPHANT QUITTERA LA SCENE OU L'ON DANSE LE MOUHIRIKA SUR LE DOS DU PEUPLE...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg