Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 11:39

Quand l'identité et la mémoire résistent à la pire des souffrances, elles finissent par nous ramener chez nous, en terre promise des ancêtres et là, nous ressentons la plénitude de notre être car nous devenons UN avec nos origines, UN avec nos ancêtres, UN avec tout notre passé qui nous est relié par nos gènes qui content l'histoire de la terre devenue chair et vie au travers de nos petites personnes. Marie-France Massembo, descendante guadeloupéenne, d'Anatole Massembo, un des derniers Kongos déportés lors de la traite des esclaves en 1860, est revenue en Afrique, sur la terre qui a donné vie à son arrière grand-père. En Guadeloupe, sa famille s'est attachée à ses origines par des chants kongo transmis de génération en génération et par la conservation de la mémoire de l'histoire familiale. Elle a fini par fouler la terre sacrée des ancêtres, la terre Kongo. Son histoire est digne de celle d'un descendant de Nkounta Nkinté.

D'aucuns diront mais pourquoi LDM ne parles-tu pas de Congo ; je leur répondrai que dans ce temps-là, celui d'Anatole Massembo, nous avions encore affaire au royaume du Kongo et dans la mémoire de Marie-France, c'est la culture kongo qui la rattachait à son histoire, à son passé, à son ancestralité et non le Congo actuel. D'ailleurs, il est question des Portugais qui ont foulé les premiers le sol du royaume du Kongo. En découvrant le Kongo de ses ancêtres, elle a forcément fait connaissance avec le Congo, avec notre Congo qui a beaucoup perdu de sa véritable identité qui nous aurait permis de vivre en paix, en harmonie et en bonne intelligence, les uns avec les autres. De toute façon, Marie-France le dit bien dans la vidéo (écoutez bien) : "Je me sens kongolaise, ... et congolaise".

Plus le lien avec les racines est puissant, plus nous sommes fort vis-à-vis de l'étranger et, en restant nous-même, nous résistons à la corruption spirituelle qui est à la base de la destruction des nations.

Nous le disons, encore et encore : nos solutions ne sont pas dans le futur ou le présent mais dans notre passé. Marie-France a fait son voyage initiatique et va désormais vivre en paix avec l'histoire et avec elle-même. Elle a retrouvé la terre qui a fait ses gènes, la terre de vie, la terre des ancêtres que nous détruisons parce que nous avons perdu les liens avec le passé, les liens avec nous-mêmes...


Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg