Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 09:27

L'Afrique est en ébullition : Côte-d'Ivoire, Tunisie, Egypte, Algérie, Gabon. Quelque chose change lentement comme si la peur foutait le camp ou changeait de camp. Internet serait sur le point de réussir là où les armes ont échoué pour imposer la démocratie. C'est en faisant évoluer les idées qu'on fait évoluer les sociétés. Et sur ce point,  à n'en point douter, Internet est un outil formidable !


La révolution de Jasmin est devenue la marque de fabrique de la Tunisie. Ben Ali s'est enfui car le peuple tunisien n'a pas relâché sa pression. Un dictateur qui s'enfuit non pas face à la pression de l'armée mais d'un peuple est une image inédite en Afrique ! Oui, un peuple, les mains nues, juste avec de la colère et de la détermination peut mettre un dictateur en fuite ! La preuve en Tunisie ! Certes Ghanouchi, son premier ministre,  s'accroche à son poste de premier ministre et on se demande pourquoi mais le peuple tunisien a renversé une machine dictatoriale vieille de plusieurs dizaines années. La peur a désormais changé de camp en Tunisie ; il faut à présent que les descendants d'Hannibal soient vigilants pour qu'on ne leur vole pas leur révolution.


En Afrique du nord, le premier pays à avoir suivi le mouvement est l'Egypte. Tous les spécialistes affirmaient que le mouvement ne prendrait pas à cause du soutien de l'armée au président Hosni Moubarak mais nombreux ont été surpris de voir le peuple et les militaires sympathisant sur les chars. La tension a provoqué le départ de l'épouse de Moubarak et de ses deux fils à Londres. Il a même nommé un vic-président et changé de premier ministre, promettant de nombreuses réformes. Cependant, les Egyptiens ne semblent pas s'en contenter.

 

Je l'ai écrit, vous l'avez lu : quand se lève une volonté collective qui dit non, la peur change de camp et il y a forcément une transformation du système politique qui s'en suit. Aussi, je me dis que nous autres Congolais avons une dictature à la hauteur de notre lâcheté, de l'intensité et de la portée de notre volonté collective qui est réduite à néant par le biais de la corruption. Il suffira que la volonté collective prenne un ou deux degrés dans l'échelle de la protestation pour que la dictature baisse d'autant de crans sur l'échelle du mal.


Nous gardons pourtant espoir que le peuple se réveillera un jour car les jeunes souffrent  beaucoup, leur avenir ayant été sacrifié et l'on peut dire qu'il n'y a pas d'âge pour souffrir au Congo puisque même les bébés sont malnutris, les mères elles-mêmes malnutries n'ayant pas de lait pour leurs enfants.


Je vois un mouvement qui partirait  des enfants, des femmes et des jeunes, un mouvement qui gagnerait les écoles primaires avant de déferler sur toute la société. Certes, l'armée essayera de tuer pour susciter la peur mais si la mort fortifie les vivants, le mouvement prendra.  Si on pousse les gamins les premiers dans les rues et si Sassou ordonne qu'on tire sur les momes, il sera traduit en justice et toute sa monstruosité appaîtra en plein jour.  Si  l'armée ou la police tire sur les gamins, et j'en doute, les mères envahiront les rues du pays ! C'est aux enseignants de pousser les élèves à manifester en mettant les plus petits du CP1 en première ligne. Les jeunes doivent commencer à s'organiser dans les collèges, les lycées, l'université. Les mères qui vendent dans les marchés doivent commencer à prévoir aussi de le faire, elles qu'on exploite et qui voient un Ouest-Africain venir prélever les taxes ! Ensuite, il y a les taximen et les chauffeurs de bus puis les agents de la fonction publique...


Nous ne pouvons pas compter sur la fausse opposition qui tend la main la nuit à Mpila tout en aboyant le jour et prendre notre destin en main nous-mêmes. Chaque fois qu'un peuple proteste collectivement, sa situation change. C'est vrai que l'armée est tenue par les Mbochis mais tous les Généraux du nord savent qu'ils sont sous le coup de poursuites internationales et si vous envahissez les rues et qu'ils ordonnent de tirer, nous ferons en sorte que les casques bleus entrent dans le pays.


Commencez par les grandes villes : Brazzaville avec des regroupements à Bacongo, Makélékélé, Diata, Pointe-Noire avec des attroupements à Mvoumvou, Tié-tié. Il n'est pas interdit de se regrouper au Congo que je sache. Commencez juste à vous rassembler sans rien dire et vous verrez. Les élèves et les étudiants peuvent juste se regrouper 30 minutes pour commencer. Les vendeurs dans les marchés peuvent aussi faire de même à la fermeture des marchés. Aucune loi ne vous interdit de vous attrouper, aucune loi ne vous interdit de manifester.


Sans eau, sans électricité, sans éducation digne de ce nom, sans travail, vous voyez Sassou ne se préoccuper que d'Oyo à coups de milliards de francs cfa - alors que le pétrole est produit dans le Kouilou et cela ne vous fait rien ? Vous préférez mourir de faim au lieu de revendiquer vos droits ?

 

Je vous apprends que le site d'Imboulou a été mal choisi puisqu'il y a l'ensablement des moteurs qui empêche le mécanisme de fonctionner correctement. C'est 300 millions de dollars jetés à la poubelle. Les Chinois qui sont à la recherche de terres arables car la Chine n'a plus de terres cultivables, vont acheter toutes les terres cultivables, vous employer pour des salaires d'esclaves pour ensuite envoyer les produits agricoles dans leur pays. On ne leur impose pas de produire pour vendre sur le sol congolais. Alors ? La population humaine va s'accroître de 3 milliards d'habitants. La question de la nourriture va devenir encore plus cruciale puisqu'on spécule déjà en bourse sur du blé...


Le Congo a toujours été un pays avant-gardiste en Afrique. S'il y a un pays où la révolution doit prendre en Afrique noire, c'est bien au Congo. La révolution congolaise a même déjà un nom : "LA REVOLUTION AUX EPINES" !

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

BOB 07/02/2011 22:14



La contagion a aussi gagné la France si l'on peut dire, car en fait elle l'a precedée


http://2ccr.unblog.fr/2011/02/06/en-france-aussi-la-revolution/



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg