Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 16:17

ldm-mbiki.jpg

La politique est avant tout une affaire d'hommes. Une façon de dire que la politique dépend de la volonté et de l'idéal des hommes qui l'exercent. Vertueux, ils pratiqueront une politique vertueuse car, corrompus, ils contamineront les autres, au détriment de la grande majorité de la société.

Ce n'est donc pas par choix de carrière ou par opportunité que l'homme se présentera à vouloir régler les problèmes de tous qui trouvent leur solution dans la politique qui nous concerne tous, mais par l'engagement de ceux qui se sentent interpelléspar le peuple pour le servir en prenant des décisions qui déterminent son avenir dans le bon sens.

 

             La priorité est de redonner confiance au Peuple en prenant en compte ses défis.

C'est dire toute l'importance et la responsabilité qui incombe à la classe politiqued'une Nation. Qu'on se souvienne de Néron, de l'Allemagne nazie sous Hitler avec toutes ses atrocités. Qu'on se souvienne aussi de Solon le sage qui parvint à résoudre la grave crise politique qui secouait la Grèce son pays. Qui a oublié Lumumba assassiné et son dessein de faire profiter les richesses du Congo à ses compatriotes ? Avons-nous besoin de prendre en exemple Nelson Mandela, père de l'Afrique du sud arc-en-ciel, pour illustrer le bien-fondé de nos propos ?

 

Le Rassemblement des véritables opposants, c'est à dire ceux qui sont acquis à la Restauration de la Démocratie et au Départ sans Condition de Denis Sassou Nguesso avec tout son systèmeétant UNE URGENCE:

c'est sur cette base que LE LION DE MAKANDA etMBIKI DE NANITÉLAMIO sont entrés en contact et ont décidé de proclamer leur rapprochement pour signifier au Congo profond que ses fils et filles désireux de porter une autre vision politique ont ressenti la nécessité de former UN FRONTde véritables opposantspour barrer le chemin à tous les opportunistes qui n’œuvrent que pour la satisfaction de leur propre ambition, au moment où le peuple tient à se libérer d'un clan responsable de la décadence du Congo qui manque d'eau potable alors l'hydrologie du pays ne s'y prête point.

 

N'est pas homme politique qui le veut, faire la politique dépend avant tout de la qualité des hommes qui savent que c'est auprès du peuple qu'ils iront solliciter le POUVOIR pour le servir et non se servir car, même si les textes et les projets sont les meilleurs du monde, portés par des hommes qui se partagent le pouvoir, aucun développement ne peut en découler en faveur du Peuple car le dialogue que les uns sont en train de vendre et les autres tiennent à acheter maintenant : IL NE PEUT EN RESULTER QUE SOUFFRANCES, MISERE SOCIALE ET MULTIPLICATION DESANTIVALEURSque nous sommes en train de décrier.

 

Ensemble, le LION DE MAKANDA et MBIKI DE NANITÉLAMIO poursuivent l'objectif de la consolidation de l'alliance des hommes qui sont pour le RASSEMBLEMENT et LE CHANGEMENT afin de préparer le Congolais qui se sentira être appelé en politique par le Peuple, demain.

 

                            Vive le Congo libéré de la dictature et de la traîtrise de ses propres fils,

                                            Vive le renouveau politique de notre pays en marche,

                                                                      Vive la République !

 

                                                       SIGNATAIRES :

 

LION DE MAKANDA                                                MBIKI DE NANITÉLAMIO

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Milos 28/11/2014 19:41


Encore des agitateurs !


le congo n'en a que faire de tous ces agitateurs qui espèrent encore une conference nationale pour s'exhiber et toucher des royalties.


Mbiki avait promis rmaener le corps de Matsoua andré qu'il avait vu aux antilles voila 22 ans rien à rien.


cette fois çi le peuple fera attention. nous ne nous laisserons plus jamais berner par ces artistes politiques.


Sassou avait été élu pour un mandat de 7 ans renouvelable, laissez lui finir son 2e mandat.Pourquoi solliciter ou organiser un dialogue ???? le congo n'est pas en crise, Sassou a mis la paix , il
gouverne très bien, la nouvelle espèrance est là à chaque pluie. que lui demander d'autres sinon de le laisser terminer sa besogne.


en 2016 : s'il réponds aux conditions que son parti avait établie dans la constitution de 2002 pas de problème. s'il n'a fait qu'un mandat et s'il n'a pas atteint 70 ans il se representera.
Pourquoi donc un dialogue ????????

Le Lion de Makanda (LDM) 28/11/2014 20:42



Monsieur Milos,


bonjour. Mbiki est un compatriote qui a voulu se rapprocher de moi dans l'objectif d'un vaste rassemblement. Je n'ai rien à lui reprocher. J'ai donc accepté le rapprochement car personne ne peut
faire de la politique tout seul dans son coin - même si j'avoue que l'on doit se faire un peu confiance au départ et partager les mêmes convictions. Je ne savais pas qu'il avait promis
ramener le corps de Matsoua au Congo ; c'est une promesse qui l'engage lui et lui seul. Quant au fait qu'il ait participé à la conférence nationale, elle n'était pas de son fait que je
sache. Il n'a été que l'un des participants à la Conférence Nationale Souveraine parmi tant d'autres qui ne s'est pas tenue à sa demande que je sache. Je sais que celle-ci a été
trahie mais par la classe politique au pouvoir. Lissouba aurait dû tout faire pour assurer le respect des décisions prises à la CNS.


En politique, il y a des hommes qui se rassemblent autour des idéaux - ce qui n'a rien à voir avec des sentiments et un complot pour gagner je ne sais quels royalties. Vous semblez mieux
connaître Mbiki que moi qui n'ai pas participé à la conférence nationale. Si vous avez des choses à lui reprocher, je peux vous mettre en contact avec lui. J'ai dit que chacun doit rendre des
comptes pour le bien ou le mal qu'il a fait à notre peuple. Croyez-moi notre rapprochement n'a rien à voir avec une Conférence nationale bis. Quant au dialogue, je ne sais pas de quoi
vous parlez. De toute façon, il faudra bien qu'on discute avec ce système ! Ce n'est pas une question sentimentale. Ce qui importe ce n'est pas le dialogue en lui-même mais son contenu : il
faudra bien changer le découpage électoral, par exemple, réorganiser la CONEL, revoir le fonctionnement de la justice, etc. Il y a tant de choses à voir et Sassou ne peut pas juste finir son
mandat et s'en aller sans qu'un certain nombre de choses changent. Pour qu'elles changent, les fils et les filles de notre pays doivent s'asseoir pour s'entendre sur les changements à
apporter. L'impunité et le crime ne doivent pas perdurer sinon le PCT reviendra au pouvoir rapidement. Encore faille-t-il accepter de le quitter - dans la paix. N'empêche que je
vous ai compris et je transmettrai vos récriminations à monsieur Mbiki de Nanitélamio. Le dialogue ne peut concerner le fait que Sassou reste au pouvoir puisque nous avons dit publiquement qu'il
faut qu'il termine son mandat et qu'il sorte par la porte constitutionnelle mais il faudra bien qu'on s'asseye pour rectifier les dysfonctionnements politiques comme ceux que j'ai nommés plus
supra.


Je suis tout de même étonné que vous dites : "...il (Sassou) gouverne très bien". Vous êtes donc satisfait de sa façon de gouverner : vous approuvez donc les violations
des droits fondamentaux comme les arrestations arbitraires ou l'ethnodiscrimination que cet homme pratique. Vous cautionnez donc les détournements et tout le reste. Votre commentaire sera lu par
nos compatriotes. L'arrestation arbitraire de Ntsourou, les disparus du Beach, les Biens Mal Acquis, etc, tout ça selon vous relève de la bonne gouvernance. Je me demande si nous avons la même
conception de la gouvernance...


                                  Compatriotiquement, LION DE MAKANDA



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg