Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 19:30

mondjo.jpgL'ancien ministre délégué à la défense nationale doit rendre des comptes devant la justice dans l'affaire concernant le drame du 4 mars 2012 et c'est le moins que l'on puisse exiger dans un Etat de droit, même un Etat de droit imparfait comme une dictature. Nous déplorons que cela vienne un peu tard mais ne dit-on pas : "mieux vaut tard que jamais" ? D'autre part, nous comprenons qu'il se plaigne auprès du PCT dans une lettre car il est le fruit des cooptations de ce parti qui l'a enlevé à la philosophie pour en faire un ministre (et à ce niveau, il ne s'agit plus de manipuler des concepts abstraits). Nous espérons seulement qu'il a été meilleur philosophe qu'il n'aura été piètre ministre.

Qu'il estime désormais que la justice est illégale ou injuste, nous sommes d'accord mais pas parce qu'elle le frappe - alors qu'il ne s'y attendait pas mais parce qu'elle est arbitraire, partiale, non équitable, totalement irrespectueuse des lois, s'en prenant souvent aux faibles, épargnant les vrais coupables, et, surtout, absolument à la solde d'un seul homme - au lieu d'être rendue au nom du peuple et dans l'intérêt du peuple. Au point où l'étranger la corrompt et triomphe du fils du pays dépossédé de sa terre, de ses biens au profit de celui qui vient s'enrichir chez nous et qui terrorise encore l'autochtone, son hôte.

Cela s'explique par le fait que Denis Sassou Nguesso est un laxiste, un homme tribal, un négligent, le plus mauvais homme d'Etat de la terre qui pratique le favoritisme, qui utilise les hommes pour ensuite les jeter comme des vieilles chaussettes, qui se décharge de ses responsabilités sur d'autres, qui divise le pays entre les siens et ses ennemis au lieu de s'élever au-dessus de la mêlée, parce qu'il est le chef de l'Etat, celui qui est censé s'occuper de toute petite vie dans notre pays, et, surtout parce que DENIS SASSOU NGUESSO N'AIME PAS LE CONGO...

Nous sommes encore d'accord avec Charles  Zacharie Bowao lorsqu'il parle de sanctionner toute la chaîne de commandement dans le drame du 4 mars 2012.  En effet, comment comprendre que Richard Mondjo, celui-là même qui assumait la charge de chef d'Etat-Major Général de l'armée, c'est-à-dire, l'homme qui a choisi l'équipe qui a travaillé du 3 au 4 mars 2012 dans le camp où se sont produites les premières explosions, ne soit pas poursuivi mais au contraire récompensé en prenant sa place de ministre délégué à la défense nationale ?

Il a des comptes à rendre tout comme Charles Zacharie Bowao et il se situe au plus près de l'événement en sa qualité de chef d'Etat-Major Général de l'armée qui gère les ressources de l'armée et sa logistique au quotidien. Si Bowao est convoqué devant Oko-Ngakala et Ngatsé, comment comprendre que Richard Mondjo, l'homme qui est passé directement de colonel à Général de division sans passer par le grade de Général de brigade et sans couvrir la durée normale permettant d'accéder à un grade supérieur, ne soit nullement inculpé ? Nous savons que Sassou obéit à la même logique géopolitique comme lorsqu'il fait entrer Mokoki, un ressortissant de la Likouala, pour équilibrer les ministres originaires de la Likouala - toujours au nombre de deux  mais comment expliquer que Richard Mondjo ait pu être récompensé ? Parce qu'il est de la cuvette comme Denis Sassou Nguesso ? Et pourquoi certains militaires croupissent en prison - alors que Richard Mondjo bénéficie désormais de l'immunité ministérielle ?

Richard Mondjo est déjà passé de commandant de la zone militaire de Pointe-Noire à chef d'Etat-Major Général de l'Armée (en fait, la milice de Sassou) et nous nous interrogeons sur ce qui explique la fulgurance de la progression militaire et politique du Général Richard Mondjo.

Mondjo était-il le plus méritant pour devenir ministre de la défense nationale ? Sassou aurait pu confier le poste au Général Dabira, par exemple ou à un autre Général si l'essentiel est d'être du nord  à ce poste. Comment expliquer qu'un chef d'Etat-Major Général de l'armée n'ait pas de compte à rendre - alors qu'il y a un dysfonctionnement grave  dans un camp militaire avec dépôt d'armes qui a coûté la vie à de nombreux concitoyens et ruiné la vie de nombreux autres qui seront peut-être handicapés à vie à cause d'une chaîne de commandement incompétente dont il était l'un des maillons forts ?

En tout cas, nous sommes d'accord avec Zacharie Bowao sur le fait que TOUTE LA CHAINE DE COMMANDEMENT DOIT RENDRE DES COMPTES. A COMMENCER PAR DENIS SASSOU NGUESSO ET SANS OUBLIER LE GENERAL DE DIVISION RICHARD MONDJO...  

Voici ce que déclare Zacharie Bowao sur un site internet (oeildafrique.com) à ce propos et qui mérite d'être repris ici :

 

citation_ZB.jpgVoici le lien pour lire l'article auquel appartient la citation :

http://oeildafrique.com/un-ancien-ministre-congolais-inculpe-dans-les-explosions-darmes-de-guerre-a-mpila/

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

makiza 11/10/2012 16:44


Frere Lion de Makanda,


Ca fait un bout de temps que je vous lis et aujourd'hui j'aimerais vous mettre au courant de ce que vous ne savez pas.


Colonel NTSOUROU que vous defendez a merveille est un homme au passe assez sulfureux. Pendant le procet de nos pauvres enfants du Beach, malgre sa position de temoin a citer, il proferait des
menaces et au regime qu'il avait pourtant aide a s'installer, et ressortissants du Pool contre qui il avait une haine incroyable. Dans un tract denomme l'ancien donc certainement destine aux
militaires acquis a sa cause, il disait exactement ceci:" Nous avons pris des risques pour le pouvoir en piegeant l'avion dans lequel fuillaient des Ministre de Lissouba et voila qu'aujourd'hui
on nous oublie."Effectivement, un colis piege avait explose a l'aeroport de Pointe Noire apres le depart d'un vol d'Air France que prenaient certains dignitaires de l'ancien regime, un soir peu
avant le dernier assaut sur la ville oceanne. Ce colis n'avait pas ete pris parce qu'il n'avait pas ete reconnu lorsque les passagers embarquaient. Cela n'est pas un comportement des guerres
classiques, mais du terrorisme. L'avion d'Air France n'etait pas un objectif militaire. Est-ce le President SASSOU aussi qui lui avait recommande cet acte? Lorsqu'il envoyait le colonel OBOUO son
frere son adjoint jusqu'a Mbandza ngoungou aller les jeunes refugies qui ont termines par la tuerie du Beach, etait-ce aussi le meme President qui le mandatait a ce genre de chose sachant qu'il
y'avait la, violation des frontieres? Et pourtant dans son petit discours le soir de son anniversaire, il a reconnu avoir obtenu ses galons des mains du President LISSOUBA. Vous arrivez a
comprendre un tel Homme? Ce n'est pas tout! De ce que nous apprenons, on aurait trouve chez lui, un machine a billet, ce qui peut expliquer son train de vie ostentatoire depuis Pointe Noire.
Apres le proces pour lequel le pauvre Me Malonga etait fortement menace toujours par les hommes de main du colonel Ntsourou, revenu dans ses fonctions il a procede a des recrutements massifs et
illegaux d'officiers originaire des Plateaux contre ceux des autres regions et particulierement ceux du Pool, sans que le pouvoir n'en dise un seul mot. Allez-y a la DCRM, voyez les effectifs qui
en font membre, il n'y'a que les siens.


Personne ne souhaite sa mort, mais quelque part, il faut aussi laisser la justice divine travailler, et c'est ce qu'il subit. Quant a Me Malonga, apres ce qu'il a connu pour avoir brillamment
defendu la cause de nos pauvres enfants, il me semblait que des foudres qu'il avait subit indirectement de cet homme, il pouvait confier cette affaire a un autre de ses collegues du bareau, car
cette affaire contrairement a ce que beaucoup croient, rebondira un jour. Alors ce jour la il defendra qui: Les disparus ou colonel Ntsourou? Il faut quelque fois agir dans la sagesse et mettre
les honnoraires au second plan. A mon avis, le President SASSOU serait en train de traquer tous ces gens qui ont eu des debordements lors de sa prise de pouvoir et qui ont fortement compromis
celle-ci, le rendant desormais coupable des actes dont il n'est certainement pas responsable. Je ne le crois pas aussi leger pour apposer sa signature sur des documents du genre: operations
Mouebara, et ce que vous faites circuler ecrit par le general Dabira.


Si vous faites bien attention, tous ceux qui de pret ou de loin ont fortement contribue aux differentes tueries de la guerre du 5 juin 1997, sont en train de partir un a un et on peut les citer:
Noumazalayi dont le crime politique part du temps du President Massamba Debat, Motando, tous ces chiens de petits guerriers et j'en passe, sont autant de raisons pour laisser la decantation qui
se fait.


S'agissant du President SASSOU, avouons tout de meme que tout ce qu'il fait n'est pas toujours mauvais! C'est un grand voleur d'accord! Mais ou est l'argent qu'avait le Dephun MOUNGOUNGA NGUILA
NKOMBO? Ou est ce qu'avait pris Benoit KOUKEBENE? C'etaient eu les argentiers de l'epoque. Ont-ils rendu pour montrer leur patriotisme?


Pour terminer frere Lion je souhaiterais que vous compreniez que les problemes de notre Pays sont aussi a voir dans le comportement indigeste de notre peuple qui n'aime pas mettre la main dans le
camboui, attendant toujours la providence. Nous sommes nombreux ici en France, au lieu d'apprendre des metiers pour commencer a exercer au Pays, qu'est ce que nous faisons comme vous, critiquer,
insulter, inciter ceux qui sont la bas, a la revolte. Vous oubliez que celui qui a le pouvoir est en droit de l'utiliser pour maintenir la paix par tous les moyens. Je venais de lire votre
article sur le General Mondjo, il me semble que vous ne connaissez pas son passe militaire, et combien de temps il a mis au grade de colonel. Oui le President SASSOU est aussi un criminel; mais
meme DIEU n'avait pas autorise aux hommes de tuer CAIEN apres le crime contre ABEL. Essayons plutot d'accompagner cet homme dans ses efforts de municipalisation acceleree, parce qu'il y'a quand
meme du concret la dedant. Malheureusement quand cela se fait dans un departement donne, en remettant les credits aux entreprises des originaires du coin, ce sont eux les premiers a ne pas
terminer les chantiers. Dans sa grande bonte, le President SASSOU ne les fait pas arreter. La aussi s'il les touche, on va crier a la dictature. Et puis! vous remarquerez que sitot les fetes
terminees, tout le monde revient encore a Brazzaville, personne ne reste continuer le travail dans ces departements. Vraiment je vous respecte et je vous prie de nous encourager a apprendre des
metiers en France et commencer a rentrer en se constituant depuis ici en de petites societes composees de mains expertes. Le Congo en a franchement besoin. Meme en ayant beaucoup d'argent de
petrole,si vous n'avez pas de bons ouvriers, vous serez oblges d'en importer et ca vous coutera cher. Mais l'argent aussi est une denrhee perissable. Si le Lion de Makanda commence a faire cette
promotion dans son journal, je crois que meme le President SASSOU se manifestera en faveur de ce journal qui est d'ailleurs beaucoup lu.    Merci et pardon si j'ai dit des choses
qui pourraient vous vexer.

Le Lion de Makanda (LDM) 11/10/2012 21:04



Cher Makiza,


bonsoir. Je ne suis point vexé car j'accepte la critique qui me permet de m'améliorer et d'aller de l'avant. Si vous estimez que Richard Mondjo n'a pas de compte à rendre dans le drame du
4 mars 2012 mais que Zacharie Bowao lui le doit, alors, je crois que nous n'avons pas le même sens de la justice. Vous ne l'avez pas dit. Je le reconnais mais c'est le sujet de
l'article. Tsourou n'est pour moi qu'un comparatif entre l'innocent et le responsable et, si je dis responsable, je ne dis pas coupable car le fait de comparaître devant la justice ne fait pas de
vous obligatoirement un condamné. TOUS CEUX QUI SONT IMPLIQUES DANS L'AFFAIRE DU 4 MARS 2012 DOIVENT RENDRE DES COMPTES !


Quant à Tsourou, je ne le défends que parce que je le crois innocent dans l'affaire du 4 mars 2012 ; ce qui ne veut pas dire que je l'absous de tous les autres crimes et délits que la justice
pourrait établir. Si vous prouvez aux Congolais qu'il est impliqué dans l'affaire du 4 mars 2012, j'arrête de le défendre !


Ce qui lui arrive est un arbitraire et ça pourrait vous arriver et comme lui, je vous défendrai car j'aime la justice. Est-ce le cas de tout le monde au gouvernement ? Tsourou est-il plus
coupable que son supérieur Jean-Dominique Okemba qui lui est laissé libre de tous ses mouvements ?


Pour nos frères de la diaspora, ceux que je connais ont des compétences et même de très importantes : médecins, avocats, enseignants, formateurs, ingénieurs, fonctionnaires, cuisiniers,
etc. ; il y a très peu de gens sans profession mais pensez-vous que si nous venons au Congo où règne le tribalisme, Sassou nous donnera du travail si nous ne sommes pas du nord ?
D'expérience, nombreux s'y sont essayés mais sont revenus en France car le système leur a mis des bâtons dans les roues - même quand ils essayaient de créer leur petite entreprise !
Alors, c'est plutôt au pouvoir qu'il faut s'adresser : il pourrait créer un ministère de la diaspora ou un service au sein du ministère des affaires étrangères à ce propos.


Oui, nous aimerions bien venir aider nos compatriotes pour faire avancer le pays mais quelle assurance avons-nous que le pouvoir nous ouvrira les portes du marché de l'emploi ?
Il n'y a même pas déjà de courant et d'eau stable pour commencer ! Réfléchissez à ça et répondez-moi. Regardez la fonction publique, l'armée, l'administration, l'enseignement, la douane,
le port et dites-moi si tous les Congolais, à compétences égales, ont les mêmes chances devant l'emploi selon qu'ils sont proches du chef de l'Etat ou non.


Je me bats pour plus de justice ; qu'importe si je ne suis pas compris. je m'efforce de montrer ce qui n'est pas juste et équitable pour que notre pays aille de l'avant. Je n'ai pas de problème
avec tous nos compatriotes d'où qu'ils viennent ! A compétences égales, tous les Congolais ont-ils des chances égales ?


Tsourou doit être poursuivi s'il y a lieu qu'on l'inculpe parce que les faits sont avérés et non préfabriqués et pour moi, la justice doit être la même pour tous. Si hier, elle
laissait Tsourou libre - alors qu'il eût fallu le condamner, je m'en insurgerai avec preuves à l'appui mais aussi si on le condamne pour des crimes imaginaires. LA JUSTICE N'EST PAS
L'EXPRESSION DE LA HAINE. Je défends Tsourou aujourd'hui parce que je le sais innocent mais juste pour une affaire : celle du 4 mars 2012 ! Je condamnerai Tsourou demain s'il est
avéré qu'il a commis des crimes. Alors, prouvez la culpabilité de Tsourou pour les autres crimes dont j'ignore les tenant et les aboutissants et il ne suffit pas de parler ou d'écrire : il
faut des preuves et encore des preuves !



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg