Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 11:09

aigle-copie-1.jpgActuellement, Denis Sassou Nguesso a deux préoccupations majeures : se maintenir au pouvoir jusqu'à la mort et assurer le maintien de celui-ci entre les mains de son clan. S'il n'est pas coutumier chez nos dictateurs de désigner de leur vivant leur successeur, on peut penser que la succession se jouera entre un fils (Christel Sassou Nguesso) et un neveu (Dominique Okemba). La force du clan saura apaiser les ambitions des uns et des autres le moment venu. C'est qu'ils savent faire unanimité dans le clan Sassou & Nguesso  en particulier et au nord-Congo en général quand il s'agit de regarder aux intérêts supérieurs de la conservation du pouvoir entre leurs mains. Il faut à tout prix éviter que le pouvoir ne  retombe entre les mains d'un "mukongo" - puisque pour eux, tous les originaires du sud sont des "Bakongo".

Pour l'instant, l'homme des masses affamées réfléchit à la façon de créer les conditions d'un tel revirement déjà annoncé dans de nombreuses interviews. La Lettre du Continent parle d'un Grand Pardon National annoncé peut-être lors des festivités du cinquantenaire de la pseudo-indépendance pour en finir avec les amnisties à la carte. C'est un événement qui lui paraît propice car il suffirait d'apparaître comme un homme de tolérance, de miséricorde pour redorer son image tellement écornée pour ensuite annoncer dans la foulée la modification de sa pseudo-constitution dans laquelle il pourrait

1) abroger la limitation des mandats  à deux mandats successifs ;

2) abroger la limitation d'âge car à la fin de ce second mandat de sept ans, Denis Sassou Nguesso aura dépassé l'âge éliminatoire de 70 ans ;

3) Il pourrait y introduire le poste de premier ministre pour faire diversion voir y ajouter un poste de vice-président avec accès direct au pouvoir s'il venait à décéder (c'est selon certaines sources, le souhait de la France qui voudrait que Joachim Yhombi Opango occupe le poste de vice-président...).

Les artificiers constitutionnalistes s'activent dans les officines et les curies oyiennes à cette tâche ô combien capitale. Pour ensuite calmer la pression populaire, le traditionnel gouvernement d'union nationale pourrait entrer dans la  danse.

C'est une question de temps et le temps presse car Azraël, l'ange de la mort peut frapper à tout moment : l'âge et la maladie ajoutent à la crainte de l'incertitude d'un trépas inévitable, inéluctable car c'est le sort de tout être vivant.

La raison de la milice privée qu'il entretient à Tsambitso est simple : s'il faut en imposer par la force, le reptile royal n'hésitera pas une seconde à massacrer les populations du sud car personne ne peut à l'avance deviner si un peuple réputé trouillard ne peut par zèle ou sursaut de révolte contester des mesures iniques qui veulent le réduire dans un esclave sempiternel en lui imposant une pauvreté avilissante - alors qu'il y a tout pour que 3 petits millions de Congolais vivent dans le bonheur collectif. Cette milice a aujourd'hui les mains libres pour agir puisque le pasteur Ntumi, le seul au sud à encore posséder une capacité de feu,  a rejoint la mangeoire de la république où il se plaindrait de ne pas avoir de budget pour appliquer sa politique. Quelle ironie ! Il aurait pu exiger un budget avant d'occuper le poste. Ce qu'il ignore c'est que le clan lui a refusé un budget de peur qu'il ne l'utilise à acheter des armes et à entretenir ses nsiloulous. En lui allouant 30 gardes du corps, on peut dire que Ntumi est désormais étroitement surveillé et que sa vie ne tient plus qu'à un fil. Il est entré dans la tanière du cobra royal et il n'y a qu'une seule façon d'en sortir : les pieds devant. Sassou n'a donc plus rien à redouter pour mettre son plan machiavélique en place. Echec et mat au sud-Congo par le clan Sassou & Nguesso !

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg