Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 16:32

Entre Ben Ali, ancien dictateur de Tunisie et monsieur Denis Sassou Nguesso,  dictateur encore en service au Congo-Brazzaville, il n'y a qu'une différence de nuance, de ton, de couleur. Pour l'esprit, ils sont pareils comme si les dictateurs appartenaient à une race spéciale directement dérivée de Lucifer Eblis  Satan lui-même. 23 ans de règne pour Ben Ali, 25 ans pour Denis Sassou Nguesso, la même souffrance infligée à leurs peuples respectifs, le même penchant pour la mafia familiale dans les affaires, des femmes affairistes et envahissantes dans la vie politique, le même désintérêt pour l'affliction de la jeunesse, la même insensibilité face à des maux qui frappent leurs pays respectifs,  le même enrichissement illicite exponentiel. Un autre Ben Ali en noir, voilà comment on peut définir Denis Sassou Nguesso. Autant dire que le fils de l'Alima mérite le sort de Ben Ali : être chassé par la fureur d'un peuple enragé. Hélas, le peuple congolais n'est pas le peuple tunisien et ça fait une grosse différence.


A la mort de Thystère Tchicaya, maire de Pointe-Noire et député, les jeunes du Kouilou avait amorcé une révolte qui est restée épisodique et localisée. Les  souris de la maison ont vite fait de demander pardon pour les rats des campagnes - alors que le fromage leur appartient ! Les Congolais donnent l'impression d'avoir développé un ascétisme plus fort que celui des hindous dans la mesure où quelle que soit l'intensité de la misère, ils tiennent bon et ne se révoltent pas. Mais les choses peuvent changer. Qui sait ? Nombreux attendent que Sassou Nguesso modifie sa  Constitution pour réagir mais c'est du ressort de la déclaration d'intention et non de l'action.


Un peuple est comme un volcan. Personne ne peut prédire quand il se réveillera de sa torpeur. D'aucuns évoqueront les traumatismes du coup d'Etat de 1997 comme un pouvoir annihilateur de l'élan de révolte mais le leitmotiv de la léthargie populaire peut se cacher ailleurs comme l'attente du bon moment, de l'instant où le pouvoir des crocodiles de l'Alima montrera sa première faiblesse. Une étincelle. Qui possède l'allumette ? Elle peut se trouver à Oyo, à Brazzaville ou à Louvakou. Personne ne sait. Si Denis demande à Sassou de changer la Constitution, cet événement peut constituer l'étincelle et l'incendie en même temps mais rien n'est sûr face à un peuple qui n'a pas une culture de révolte.


La mort de Sassou peut être le réveil du volcan. Et si c'est l'événement détonateur, on peut attendre longtemps car rien ne nous dit que Sassou ne va pas vivre encore 25 ans... On dit qu'il est malade mais il donne l'impression d'être en parfaite bonne santé. Alors, intox ou info  quand on prétend qu'il est malade ? A quel degré ? Encore que la maladie ne présage pas forcément d'une mort prochaine. Allons-nous supporter un président sénile au pouvoir comme ce fut le cas en Côte-d'Ivoire pour Houphouet ? Jean Dominique Okemba va-t-il se mettre à régner sous un vieillard croulant et  profiter de tisser son réseau en  éliminant doucement toutes les volontés gênantes ? Jusqu'à quand ce peuple de pantouflards va-t-il supporter une injustice aussi criarde ? Sassou est plus riche que Ben Ali dont la fortune s'élève à 5 petits milliards alors Denis Sassou Nguesso possèderait plus de 70 milliards de dollars - ce qui en fait l'homme le plus riche du monde ! Sassou exploiterait ses propres puits de pétrole, à ce qu'il paraît. Il engrange chaque jour qui passe des millions qui le rendent encore plus nuisible : tandis que le pays s'appauvrit, Sassou devient toujours plus riche, toujours plus puissant. Cependant, qu'on se tienne tranquille, il n'y a de pouvoir que là où il y a de l'obéissance ; il suffira que la désobéissance entre dans les coeurs pour que naisse la révolte et que le pouvoir décline jusqu'à périr.

 

L'Europe tergiverse désormais à recevoir les dictateurs. Paris, Marbella, rien ne dit que demain ces villas de rêve (mal acquises) ne deviendront pas inaccessibles - déjà que l'épée de Damoclès s'appelle "affaire des biens mal acquis". Ben Ali, s'il te plaît,  prépare une place a Djedda, en Arabie Saoudite,  à ton frère de noirceur : il n'y a pas d'heure pour fuir quand la terreur change de camp...

.

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

le patriote 18/01/2011 00:56



Cher Lion de Makanda,


 


Méfiez-vous des chiffres officiels,


Si sassou à 70 milliards, les rois du monde ont mille fois plus au moins.


Le classement forbes est une supercherie. Les estimations aussi. La majorité des milliardaires ontlargement plus que ce qui est publié.


Comment la dynastie rockefeller (pour ne citer qu'une connue) qui existe depuis des génération peut-elle être officiellement moins fortunées que les plus riches des congolais? alors qu'il
contrôlent banques, centres de recherche, industrie pharmaceutiques etc. qui brassent des milliards chaque trimestre depuis des décennies?


Pensez-vous que les occidentaux peuvent laisser un sassou être plus riches et puissant qu'eux? je n'y crois pas une seule seconde. Croyez-moi, sassou est encore en bas de la pyramide. Le
peuple,lui,est déjà sous terre.


Les congolais ne pourront se révolter que si une puissance étrangère coordonne le tout en cachette.


Le peuple congolais est trop mou, endormie par les religions et autres machines à endormir les peuples.


Le messi le viendra pas. seul le dépassement de soit peut faire la différence


Libre à vous de parler de 'satan', ou autre 'jésus' qui n'existe que dans l'esprit de l'homme. Même au vatican il y a des "suicides" par balles.


Salutations



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg