Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 14:17

COMMMENTAIRE : Non, je ne prends pas de gants et je dis ce qu'il en est de cette affaire. L'argent est la chose la mieux gardée au monde, la mieux protégée de toutes. Même les chefs d'Etat ne sont pas aussi bien surveillés ! Figurez-vous que lors de l'explosion des tours jumelles du World Trade  Center aux Etats-Unis, l'argent a pu être récupéré au sous-sol. Il ne faut pas parler de disparition là où il est question de vol, de détournement ! 240 milliards de francs cfa ! Qui peut croire à la disparition d'une telle somme ? il faut un gros véhicule, les codes des coffres forts de la présidence de la république pour sortir l'argent. Vous imaginez le volume des billets pour que cet argent sorte  de la présidence sans que personne ne s'en rende compte ? Franchement, qui peut croire à l'évaporation miraculeuse d'une telle somme ? Les gigantesques sommes manipulées par la présidence de la république dont le budget nous est inconnu le sont dans une totale opacité puisqu'elles n'entrent pas dans la comptabilité officielle. Non, nous ne croyons pas que le colonel Daniel Chenzel, parent de Sassou, ait pu s'emparer de ce magot. Le seul coupable et capable d'une telle forfaiture ne peut être que Denis Sassou Nguesso.

Vous vous rendez compte ? On laisse des enfants mourir de faim, sans soins, sans eau potable, on détruit le tissu scolaire, la solidarité sociale pendant ce temps, Denis Sassou Nguesso s'en met plein les poches, lui, les siens, ses ministres, tout en jouant les innocents et les victimes ? Il est impossible qu'un individu soit venu à la présidence de la république pour emporter des sacs d'argent à l'insu de tous les gardes. Seul un homme a le pouvoir de voler une pareille somme : j'accuse Denis Sassou Nguesso d'avoir détourné 240 milliards de francs cfa à la présidence de la république en feignant de fouiller les voitures - alors que l'argent se trouve à Oyo.

Il faut que cet homme arrête sa folie cupide. Djombo et Moungalla sont à une échelle moindre quand ils s'emparent de millions puisque Denis Sassou Nguesso s'empare de milliards de francs cfa. Henri Djombo, éternel ministre de la destruction de nos forêts : dès que l'homme arrive quelque part, l'argent disparaît curieusement, la dernière fois, au nord, 600 millions de francs cfa. Ô divine coïncidence ! Il n'y est pour rien et pour couronner le tout, il fait sauter son vieux bâteau en sacrifiant au passage son aide de camp pour se victimiser - puisqu'il crie à l'attentat. Dans les déplacements officiels, un aide de camp est toujours derrière son ministre : pourquoi donc l'avoir laissé prendre le bâteau alors que lui Djombo prenait l'avion ? Ce n'est pas très net, tout ça. Henri Djombo avait prévu le sabotage avec le sacrifice de vies humaines dans l'esprit des rituels maçonniques en faisant exploser son propre bâteau.

Tous volent, tous pillent ; il n'y a que le degré du pillage des caisses de l'Etat qui fait la différence : les petits sont à l'échelle des dizaines de milliers, les directeurs à celle de centaines de milliers, les ministres à l'échelle de millions et le gros éléphant, l'homme le plus cupide et logiquement le plus riche de la terre, vole des millards et 240 milliards de francs cfa ne constituent pas la somme la plus élevée qu'il a détournée puisqu'il s'est déjà emparé de plus de 1000 milliards de francs cfa ! Et les Congolais vont laisser ça au pouvoir, un homme qui a perdu la mesure des choses, le sens des responsabilités ? Sa place est en prison, pas au sommet de l'Etat et je pense que TOUS doivent être arrêtés, jugés et condamnés. IL N'Y AURA PLUS DE LAVEMENT DES MAINS. Mais pourquoi diable avoir pitié de ceux qui n'en ont aucune pour notre peuple ? 


Bonjour LDM,
La dernière lettre du Continent vient de reprendre l'information des perquisitions. J'en avais eu la confirmation officielle [..].
Il faudrait pouvoir revenir sur la disparition du magot de Denis à Brazzaville et ne pas la lâcher. Comme le neveu du Secrétaire Général du PCT avec le vol du sac de billet, l'argent qui était planqué chez Chenzel a dû être déménagé par un proche parent de Denis lui-même.
Il y a également la saisie un peu plus ancienne maintenant qui a été effectuée chez Franck Export à Orly. L'enquête va se concentrer sur le Congo maintenant qu'elle a été bouclée sur la Guinée Equato et le Gabon ! Le seul verrou qui persiste c'est que les policiers ont dû promettre la plus grande discrétion pour ne pas mettre le dictateur d'Oyo à bout de nerfs.
La plainte BMA, que l'on croyait enlisée, concernant le président congolais, Denis Sassou NGuesso, a pris un tournant, semble-t-il, décisif mercredi 13 février dernier. Vers 10h la police judiciaire a perquisitionné le domicile (un hôtel particulier à Neuilly) d'une des filles de Sassou NGuesso, Julienne dite Juju,  épouse du Franco-Togolais Guy Johnson. Huit millions d'euros en espèces y auraient été trouvés entre autres éléments précieux. Cette mission accomplie, elle s'est rendue aussitôt après, à Paris dans le XVIème arrondissement, chez une autre fille du président congolais, Ninelle, épouse d'Hugues Ngouélendélé, Maire de Brazzaville. Ces perquisitions ont été tenues strictement secrètes contrairement à celle qui a été opérée à Nice, le même jour chez le défunt Omar Bongo. Dans les jours précédents d'autres perquisitions se sont déroulées également chez des intermédiaires, notamment transitaires, proches de la famille du président et du pouvoir congolais. Des saisies importantes y ont été réalisées.
L'enquête semble maintenant se concentrer fermement sur la piste congolaise semant ainsi un vent de panique chez tous les rejetons et les proches de Sassou NGuesso. Il est question de déménagements précipités vers Dubaï, Singapour et Rio de Janeiro. Mais contrairement à Obiang et à Bongo, Sassou a été ménagé sur le plan médiatique. Les journalistes ont été tenus scrupuleusement à l'égard de ces dernières opérations. Il est vrai que le dictateur congolais a toujours eu des réactions assez imprévisibles jusqu'à présent ("catastrophes aériennes", la libération de la Santé du Général Denguet, le récent soutien apporté à Kadhafi etc...)
Changement de cap, changement de rythme, renfort des équipes ou protections retirées on ne saurait avec certitude avancer la raison  de cette surprenante évolution.
Tout cela tombe bien mal pour le petit clan mafieux qui dirige la République du Congo. Le président congolais s'était constitué à l'instar de ses homologues déchus, Ben Ali et Kadhafi, une colossale cagnotte en diverses devises. Une réserve personnelle et nullement intégrée aux comptes de l'Etat. Elle avait été confiée à un parent, le Colonel Daniel Chenzel, qui assure actuellement l'intérim à la tête de la Direction générale de la sécurité présidentielle.  Il y a deux semaines, l'énorme magot présidentiel se serait envolé, dérobé, volé. Mais là nous sommes très loin des 200 millions de FCFA de "l'affaire Moungala" ou des 600 millions du ministre Djombo. Il est question de 240 milliards de Francs CFA, environ 500 millions de dollars ! Oui, ce que vous lisez n'est pas une affabulation ou la reprise d'une folle rumeur d'un marché de Poto Poto, l'information a été vérifiée auprès des sources les mieux informées et les plus sûres. La disparition de cette fortune colossale en billets de banque, euros, dollars etc, est la raison pour laquelle depuis deux semaines la capitale congolaise est l'objet de contrôles de police systématiques de jour comme de nuit !
Comment s'étonner d'un pareil montant ? La ressource pétrolière qui rapporterait normalement au pays chaque mois de 800 à 1 milliard de dollars est négociée dans l'opacité la plus totale. Ce "petit" magot ne constituerait qu'une petite partie de ce qui est volé chaque année à notre pays. Comment s'étonner aussi, que tout cet argent ait été stocké dans une simple villa à peine protégée, les armes et les munitions qui avaient explosé le 4 mars 2012 ne bénéficiaient pas de mesures de sécurité adéquats elles non plus !
Ce pouvoir est fou, totalement fou et irresponsable !

                                                   Romuald Okandzat

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg