Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 22:25

Nous en apprenons chaque jour qui passe de nouvelles informations décivises qui prouvent que la CEDEAO est manipulée par la France et les Etats-Unis car c'est une organisation économique et non militaire dont la charte n'autorise pas l'usage de la force. Cette manoeuvre met en doute son indépendance vis-à-vis des puissances du monde et finira par décrédibiliser cette institution d'autant que des pays comme le Ghana et la Gambie désapprouvent une telle violation de la charte de cet organisme régional. Si le fait d'appartenir à la CEDEAO est un handicap, Laurent Gbagbo devrait désengager la Côte-d'Ivoire de cette organisation sous contrôle des puissances occidentales.

 

Laurent Gbagbo n'est pas un saint mais sa résistance a un sens qui dépasse le seul cadre de son pays, la Côte-d'Ivoire car nous savons que des énergumènes comme Denis Sassou Nguesso n'ont aucun scrupule et n'hésitent pas à brader les richesses de leur pays au profit d'étrangers qui ne se soucient pas du bien-être de leurs compatriotes.


L'envoi des troupes de quelques pays de la CEDEAO serait illégal et prouverait que l'Afrique n'est pas encore en pleine possession de son pouvoir de décision puisque certains présidents de cette communauté recevraient plusieurs coups de téléphone par jour de la part du président français pour faire pression sur la Côte-d'Ivoire.


C'est de l'indépendance de l'Afrique entière dont il est question et l'exemple de la CEDEAO montre qu'il faut que tous les pays soient sevrés au même moment de la tutelle occidentale si l'on veut réussir à sortir l'Afrique de l'esclavage éternel programmé par l'Occident. On se rend bien compte dans le cas de la Côte-d'Ivoire de la façon dont la France et les Etats-Unis manipulent une communauté à vocation économique pour en faire un outil militaire de l'agression des Africains par les Africains ! Les puissances du monde sont prêtes à dénaturer une organisation économique en violant sa charte pour en faire un outil militaire pour un coup d'Etat. C'est la preuve que les intérêts sont énormes car les Occidentaux ne s'agitent jamais pour rien - dixit Charles De Gaulle. Ce n'est pas pour les beaux yeux de Ouattara que la France le défend mais plutôt pour les intérêts du groupe Bolloré qui serait menacé en Côte-d'Ivoire.

 

Comment les Occidentaux peuvent-ils respecter les Africains si ceux-ci comme à l'époque de l'esclavage sont prêts à tuer leurs propres frères ou à les livrer captifs à des étrangers - parce qu'ils s'estiment inférieurs, parce qu'ils acceptent la domination sans s'y opposer de toute leur force comme le fait Laurent Gbagbo ?

 

Exploiter les Africains par l'entremise des gouverneurs noirs ou autochtones, massacrer les Africains par les Africains eux-mêmes. Cette politique subtile de l'occident révélée par le film Françafrique n'est pas encore morte comme nous le prouve le cas de la Côte-d'Ivoire.

 

Laurent Gbagbo est animé par une force qui le dépasse, une étrange énergie qui le transcende - même s'il doit y rester car il écrit en ce moment une nouvelle page dans le registre sombre de l'Afrique dominée, de l'Afrique bafouée : Gbagbo nous donne une leçon de bravoure et celle-ci (bravoure) fera des petits...

 

Ouattara ne gagnera pas ainsi cette guerre qui le désigne comme le candidat des Occidentaux : il apparaît progressivement comme un traître à sa propre nation qui finira par le lâcher car si on lui enlève le soutien de la France et des Etats-Unis, que lui reste-t-il sinon quelques militants qui s'agitent à l'étranger ? Quel est donc cet homme prêt à déstabiliser son pays pour le pouvoir ? Ca ne vous rappelle pas quelqu'un ? Moi, Ouattara me fait penser à Denis Sassou Nguesso : il est tenu par les mêmes réseaux comme la franc-maçonnerie ou la françafrique, il est mû par la même passion du pouvoir pour le pouvoir - quitte à massacrer des innocents.

 

Si Ouattara s'arroge le pouvoir par la force - grâce à une intervention extérieure, il ne vaudra pas plus qu'un Denis Sassou Nguesso qui a été aidé par l'Angola pour chasser Lissouba, mettant ainsi en mal la souveraineté de son propre pays pour le pouvoir. Similitude de méthodes et de comportements qui indique qu'il s'agit d'un homme totalement sous influence et cela, les Ivoiriens ont raison de s'y opposer...

 

Une chose est certaine, au moment où se joue la scène qui ressusciterait la françafrique moribonde,  TOUS LES AFRICAINS SONT IVOIRIENS...

 

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg