Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 19:48

cpj_logo.jpg

 

L'Iran, la Syrie et la Somalie figurent parmi les pays que les journalistes fuient massivement 

A l'occasion de la Journée mondiale des refugiés, le CPJ publie son rapport annuel sur les journalistes en exil

New York, 18 juin 2014- Selon un nouveau rapport publié par le CPJ sur les journalistes ayant été contraints à l'exil au cours de ces cinq dernières années, le Comité pour la protection des journalistes est venu en aide à 404 journalistes qui ont été forcés de fuir leur pays d'origine en raison de leur travail. Les menaces de violence et d'emprisonnement sont les principales raisons invoquées par les journalistes pour expliquer les raisons de leur fuite.

L'enquête annuelle menée sur les journalistes en exil qui ont reçu l'aide du CPJ met en lumière le sort de ces journalistes contraints de fuir des pays parmi les plus répressifs au monde. L'Iran, la Somalie, l'Ethiopie et l'Erythrée figurent parmi les pays que les journalistes ont été forcés de fuir au cours de ces cinq dernières années. Pour marquer la Journée mondiale des refugiés qui se tient le 20 juin prochain le CPJ a introduit dans son rapport une chronique narrative du parcours de huit journalistes.

"Forcer les journalistes à l'exil par la violence et l'intimidation est une méthode extrêmement efficace qui vise à restreindre la liberté d'expression", a déclaré María Salazar-Ferro, la coordonnatrice du Programme d'assistance aux journalistes au sein du CPJ. «Les journalistes ne devraient pas avoir à fuir leurs maisons, ni abandonner leur carrière et leur famille, pour l'unique raison qu'ils ont effectué des reportages critiques et qu'ils se trouvent confrontés à des représailles imminentes."

Les pays qui contraignent le plus grand nombre de journalistes à l'exil sont également ceux qui figurent parmi les plus mal classés sur d'autres indicateurs de la liberté de la presse établis par le CPJ. L'Iran est régulièrement considéré comme le pays qui emprisonne le plus grand nombre de journalistes au monde. Au cours de ces deux dernières années, la Syrie est devenue, le pays le plus dangereux au monde, et la Somalie le pays le plus meurtrier pour les journalistes.

Les journalistes forcés à l'exil n'ont pas nécessairement une vie plus facile, car ils sont souvent stigmatisés et peuvent parfois être confrontés aux mêmes menaces que celles pour lesquelles ils ont été contraints de fuir. Par ailleurs, et même lorsqu'ils sont capables de se construire une nouvelle vie, ils paient souvent un lourd tribut psychologique. Selon le CPJ, seul, un cinquième des journalistes en exil sont en mesure de reprendre un travail dans le domaine de la presse. Le rapport publié cette année par le CPJ comporte des recommandations aux agences des Nations Unies ainsi qu'aux pays qui accueillent les journalistes en exil sur les moyens d'améliorer leur sort.

Pour aider les journalistes à atteindre des destinations sûres, retrouver une stabilité, et gagner leur vie, le Programme d'aide aux journalistes du CPJ travaille conjointement avec d'autres organisations, dans le but d'améliorer le plaidoyer et le soutien logistique et financier aux journalistes exilés.

 

Note aux éditeurs: Des interviews avec des journalistes en exil qui figurent dans le rapport des experts du CPJ peuvent être organisées en anglais, en arabe, en espagnol et en français. 


Le CPJ est une organisation indépendante, à but non lucratif basée à New York et dévouée à défendre la liberté de la presse dans le monde.
Contact médias:
Magnus Ag
Chargé de Plaidoyer et de Communication
Comité pour la protection des journalistes
Tel. +1.212.300.9007
E-mail: mag@cpj.org
 
Samantha Libby
Associée de Communication 
Comité pour la protection des journalistes
Tel. +1 212.300.9032
E-mail: slibby@cpj.org

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg