Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 23:47

 

COMMENTAIRE : La question ivoiro-ivoirienne entre Ouattara et Gbagbo ou le remake du film "un fauteuil pour deux" choque par des prises de position de part et d'autres au mépris de la Constitution d'un pays souverain au point où les Français de Côte d'Ivoire invitent leur président à la neutralité dans un texte que nous venons de lire sur allAfrica.com. Comment Gbagbo ne peut-il pas s'entêter quand les institutions internationales jettent à la poubelle leur neutralité pour se mêler d'une question de souveraineté ? Ce n'est pas le fait que Gbagbo ait tort ou non qui choque le plus mais la manière par laquelle Nicolas Sarkozy lui intime l'ordre d'ici dimanche de quitter la présidence de la république ivoirienne comme si Nicolas Sarkozy était à lui tout seul le (nouveau) Conseil Constitutionnel de Côte d'Ivoire dont le pouvoir est foulé aux pieds au lieu que des comptes lui soient demandés pour qu'il justifie sa position en faveur de Laurent Gbagbo sans qu'on lui nie ce que les pouvoirs que la constitution lui reconnaît. C'est une manifestation de mépris et le ton de Nicolas Sarkozy est arrogant car il prend une posture coloniale de tribun absolu qui doit se faire obéir au doigt et à l'oeil au risque de sanctions qui ne feront que braquer Laurent Gbagbo un peu plus. Gbagbo a tout l'aloko qu'il lui faut en Côte d'Ivoire : que peuvent donc changer les sanctions ?

L'image qu'on nous renvoie nous montre un manque de respect de nos souverainetés. Les Africains ne se mêlent pas d'élections européennes ou américaines que je sache et je suis outré par une prise de position qui confère à la parole de la CEI une vertu de parole d'Evangile. Il y a certainement une autre façon de résoudre la crise ivoiro-ivoirienne mais celle de l'ingérence étrangère mène droit à la guerre civile comme si le pouvoir en Afrique était à jamais une question de force.

Nous sommes devant une impasse et il me semble qu'il faille qu'on revienne là où les choses se sont gâtées pour enlever la partie pourrie. Si Ouattara ne tient pas son pouvoir du Conseil constitutionnel ivoirien, comment ce pouvoir peut-il être légitime ? La France est-elle faiseuse de président en Côte d'Ivoire ? Nous pensons que la solution se trouve auprès auprès des sages du Conseil Constitutionnel ivoirien et ce n'est pas en ignorant son existence que l'on va résoudre le problème ivoirien.

Craignant à nouveau d'être la cible de la colère des Ivoiriens, les Français de Côte d'Ivoire qui commençaient à peine à se reconstruire économiquement depuis la fin de la partition du pays en deux zones (nord-sud), ont envoyé un message à Nicolas Sarkozy dont la teneur est la suivante (source allAfrica.com) :

 

"

Côte d'Ivoire: Les Français de Côte d'Ivoire appellent Sarkozy à la neutralité

Monsieur Bernard Sadet

15 Décembre 2010


Monsieur le Président de la République,

La section Côte d'Ivoire de l'Association "Français du Monde-ADFE", et Monsieur Bernard SADET, Conseiller à l'Assemblée des Français de l'Etranger (A.F.R), voudraient Vous faire entendre leurs voix quant à la situation qui prévaut acluellement en Côte d'Ivoire.

La forte communauté fiançaise vivant en Côte d'Ivoire est très attachée à son pays, la France, mais aussi à son pays d'accueil, la Côte d'Ivoire.

 

Face à une situation que nous estimons être avant tout un problème "ivoiro-ivoirien", nous nous devons avant tout de respecter un droit de réserve total et une neutralité sans équivoque.

Monsieur Le Président, de par notre histoire commune, nos racines (famille, éducation, travail ), nous servons à la fois les intérêts de la France et ceux de la Côte d'Ivoire. Nous ne souhaitons pas, comme en 2004, perdre tout ce que nous avons réussi à reconstruire et encore moins voir une fois de plus tous nos efforts réduits à néant Personne ici ne veut revivre ces moments douloureux et personne n'y a intérêt ! Nous voulons continuer à être un trait d'union fort entre nos deux pays.

Nous pensons être non seulement les meilleurs ambassadeurs apolitiques de la France, mais surtout nous avons réussi, chacun avec les moyens dont il disposait, à redresser, relever et assainir une situation qui fut très compliquée et difficile. Or, et Votre Excellence le sait certainement, l'image de la France est depuis plusieurs années bien mise à mal dans l'esprit des Ivoiriens

Aussi, nous formulons le voeu profond que la Paix règne sur la Côte d'Ivoire et que, sous votre Haute conduite, la France continue de jouer son rôle de "grande soeur" et de précieux conseil. La Côte d'Ivoire a besoin de la France tout comme la France a besoin de la Côte d'Ivoire.

Nous souhaitons sincèrement que les liens très étroits d'amitié et de coopération qui lient nos deux pays se raffermissent, loin de toute division et de toute opposition. Car, Monsieur le Président, notre communauté voudrait pouvoir servir les intérêts de la France en Côte d'Ivoire, pour le bénéfice des deux pays.

 

C'est dans cet esprit de collaboration respectueuse que nous nous adressons à la fois à la France, en Votre persorme, et à l'ensemble des Ivoiriens, si notre lettre peut paraître dans les différentes presses.

Nous tenons à remercier vivement Monsieur l'Ambassadeur de France en Côte d'Ivoire pour l'écoute qu'il nous accorde et nous lui savons gré de bien vouloir Vous acheminer ce counier.

Avec toute la déférence que nous Vous devons, nous Vous prions de croire, Monsieur le Président de la République, en l'assurance notre très haute considération.

.

.


 

 

.

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg