Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 20:25

BagboOuattara

Le gaou Laurent Gbagbo vient d'être proclamé président de la Côte d'Ivoire par le Conseil Constitutionnel dont les membres ont été nommés par lui. La Côte d'Ivoire se retrouve donc avec un président élu dont la victoire a été proclamée par la Commission Electorale Indépendante, Alassane Ouatara, et un président autoproclamé, Laurent Gbagbo, qui a profité d'un jour de retard pour recadrer l'heure politique de la Côte d'Ivoire à son profit. Il y a un tel attachement au pouvoir que les Africains qui ont goûté à ce miel fait d'autorité et de prestige ont du mal à boire autre chose. "Le calice est dans ma main. Personne ne me le reprendra..." Quand on atteint une haute vibration émotionnelle, on a du mal à redescendre au niveau de la platitude de la raison. Nos chefs d'antan étaient parvenus à maîtriser ces hautes vibrations qu'ils transformèrent en sagesse comme le firent également les Egyptiens. Le pouvoir sans une certaine spiritualité est comme la plongée dans une sorte de folie  douce qui détruit tout sur son passage.

La souveraineté de la Côte d'Ivoire est doublement représentée et on ignore comment les choses vont se terminer. L'ONU reconnaît la victoire d'Alassane Ouattara mais Laurent Gbagbo pourrait prêter serment dès demain pour couper court aux vélléités de son rival élu de la CEI. Ce système à l'occidental a du mal à fonctionner sur des valeurs africaines - alors qu'avant l'arrivée des Occidentaux en Afrique, l'autorité était l'une des choses les plus acceptées par les Africains.

Nous suivons de près le balancement politique de la Côte d'Ivoire avec des renversements si rapides. La rébellion risque de réchauffer les armes qui dormaient sous les lits et on craint le pire. Nous sommes en plein dans la dichotomie politique nord-sud qui apparaît inconciliable et au Congo, les signes du temps nous disent que nous allons aussi plonger dans une période où la division réapparaîtra en plein jour.

L'histoire nous parle mais qui peut entendre son message : "Il faut réinventer la politique en Afrique au risque de vivre un cycle de divisions jusqu'à la fin des temps..." ?

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

VERITAS 04/12/2010 10:21



SASSOU....GBAGBO...même forfaiture dans un registre différent.....deux crabes dans le panier AFRIQUE! Ils termineront mal tous les deux! Allons z'enfants....!



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg