Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 11:00

Nous recevons chaque jour de nos amis, réseaux, militants, correspondances des informations diverses qu'il faut traiter, recouper, élaguer, sélectionner. Certaines sont importantes à savoir ; d'autres doivent rester secrètes, etc. Nous vous informons principalement sur celles qui concernent le Congo car nous avons en partage ce pays et ce qui se passe là-bas nous intéresse beaucoup à l'étranger - parce que nous avons gardé un lien viscéral avec cette terre qui nous a donné la vie.

1) Mélissa, une concitoyenne étudiante en France, nous a appris que si les comptes des Ambassades et entités congolaises ont été bloqués, c'est suite à l'action en justice de monsieur M. hojeij à qui le Congo devrait 800 millions de dollars ou quelque chose comme ça. Elle semble bien informée... Cependant, nous avons ensuite reçu ce message d'un ami qui s'y connaît  et dit ceci :

"...quand un créancier fait une saisie, il bloque une somme d'argent mais pas le compte. Le compte peut continuer à payer les bourses à condition de le réapprovisionner ! Sassou préfère garder cette excuse pour ne pas sortir l'argent du pétrole de son fils !"

Donc chère, Mélissa, s'il dit vrai, les bourses devraient être payées et s'il faut attendre comme vous le dites une décision de justice, vous attendrez longtemps. Certains étudiants vivent cette situation de façon plus difficile que d'autres ;

2) Il y a une forte communauté centrafricaine qui vit au Congo et nombreux vivent à Mpila et ses environs. Il y aurait eu au moins 100 Centrafricains décédés dans les explosions à Mpila ; on se demande s'ils sont bien comptabilisés et dans cette même information, nous apprenons que le pouvoir compterait indemniser chaque mort à hauteur de 3 millions de francs cfa. Rien que ça. Pour  Sassou et sa bande de gangsters, votre vie ne vaut pas plus de 3 millions de francs cfa ;

3) Nos équipes ont compris pourquoi le pouvoir insiste pour qu'il n'y ait que 200 morts : de la sorte, on ne paie que 200 cercueils - alors que les décombres n'ont pas été fouillés puisque les images le montrent en suffisance et si on indemnise à peine 200 morts, l'Etat-pirate ne débourse que 600 millions de francs cfa en indemnités. Nous estimons qu'il faut au moins trente fois cette somme pour indemniser tout le monde en matière de morts et de blessés - sans oublier qu'il faut aussi indemniser les biens, les maisons, le mobilier, etc. CE QUI ARRIVE EST LA FAUTE DE L'ETAT ET L'ETAT DOIT EN ASSUMER LA PLEINE RESPONSABILITE ET PROFITER DE REGLER D'AUTRES INJUSTICES...

4) VOICI LA DERNIERE INFORMATION, PEUT-ETRE LA PLUS IMPORTANTE CAR ELLE CONCERNE L'ARMEE ELLE-MEME : OU SONT PASSES LES HUIT CENTS RECRUES DU REGIMENT BLINDE ? VOICI LE MESSAGE QUE NOUS AVONS RECU :

"le régiment des blindés abritait 800 recrues. Le pouvoir dit aux familles qui viennent aux nouvelles que les jeunes avaient été envoyés dans le Nord et qu'il est impossible de les joindre. Jusqu'à quand ce mensonge pourra-t-il tenir ?
Prions pour les 200 morts officiels !"

Nous avons été les seuls à nous demander pourquoi il n'y avait pas un seul militaire en tenue parmi les morts et c'est assez étonnant, vu que c'est un régiment blindé qui avait explosé : au moins les corps des gardes ! Or, rien que des civils ! Etrange tout de même ! Ceux qui crient aux fosses communes ont peut-être raison et on parle de corps jetés dans le fleuve, etc. Cette fois-ci, nous allons finir par confondre ce régime criminel... Si le pouvoir prétend qu'ils sont au nord, qu'il le prouve en les faisant revenir sur Brazzaville. Certes, le nombre de 800 est à vérifier mais le pouvoir doit prouver qu'ils sont bien vivants.

LE PEUPLE CONGOLAIS DOIT INSISTER POUR QUE TOUS LES MILITAIRES EN FACTION CE JOUR-LA AU REGIMENT BLINDE ET DANS LES ENVIRONS REAPPARAISSENT AU GRAND JOUR !

LES FAMILLES NE DOIVENT PAS SE LAISSER AVOIR UNE FOIS ENCORE : LORS DES EVENEMENTS DE 1997, SASSOU PRETENDAIT QUE LES DISPARUS ETAIENT A L'ETRANGER - ALORS QU'ILS ETAIENT MORTS ; CETTE FOIS-CI, IL PRETEND QU'ILS SONT AU NORD. C'EST SIMPLE : OU LES RECRUES REAPPARAISSENT POUR RASSURER LES FAMILLES OU NOUS DEMANDONS AUX FAMILLES DE SE RENDRE AU NORD : CE SONT LES NORDISTES QUI RECHERCHENT LES LEURS DONC ILS SAVENT OU CHERCHER ET, SURTOUT, LE NORD, C'EST CHEZ EUX (L'ARMEE CONGOLAISE EST EN MAJORITE COMPOSEE DE RESSORTISSANTS DU NORD DU PAYS)... CETTE FOIS-CI, ILS NE DOIVENT PAS S'EN TIRER PAR DES PIROUETTES !


Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

mwangou 12/03/2012 07:37


bjour! il serait bien que les gens apportent l'information. car, à voir le spectacle de l'inhumation hier, le pct est beaucoup plus intéressé par la cérémonie. il s'agit d'une zone
d'habitaion d'environ 30.000 habitants sinon plus... où en moyenne, une parcelle n'avait pas moins de 10 personnes. la communauté RDC y était en nombre aussi... il est hasardeux de soutenir qu'il
n'y a eu que tant de morts, 200 ou 300. même sans compter les militaires, avec qui nous pouvons partager la douleur aujourd'hui, bien que nous ayons à l'esprit que cette armée est une armée
de répression du peuple, on ne peut identifier les congolais RDC, les centrafricains, et mêmes des gens qui seraient venus tout nouvellement dans le quartier, nos villes sont toujours en échange
constant avec le village. Et à propos de l'indemnisation, que ces derniers morts fassent  revivre le souvenir des autres morts antérieurs, ceux de mvoungouti par ex, dans cette
procédure d'indemnisation. tout comme ceux des paysans du Pool qui ont été massacrés chez eux, souvent au retour de leur champ, par les militaires sans éthique militaire. maintenant que tous les
congolais peuvent se rendre compte des mensonges et de la désinvolture du pct et de son gouvernement.

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg