Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 12:29

REPARTIRA-IL OU NE REPARTIRA-T-IL PLUS JAMAIS ?

Six mois de suspension, assortis de l’obligation pour chacun des deux accusés de se défaire, sous délai de quinze jours, des fonctions qu’ils occupent au sein de la Coordination du recensement administratif spécial, pour le premier et, au sein de la commission locale en charge dudit recensement dans le département du Niari, pour le second. C’est la décision prise par le Conseil National de l’UDR-Mwinda à l’encontre de Dominique BASSEYLA et Jacques KATASSA inculpés d’avoir engagé le parti, sans mandat express dudit parti, à la concertation politique convoqué par le pouvoir à Dolisie.

Les conclusions de l’UDR-Mwinda étaient clairement annoncées aussi bien par Guy Romain KINFOUSSIA, Président du Parti, le 09 mars 2013 à l’occasion du méga meeting du Collectif tenu au Boulevard Alfred Raoul, que par le Conseil National à la clôture de sa 4ème session extraordinaire tenue le 11 mars 2013. L’UDR-Mwinda, s’appuyant sur la mauvaise foi du pouvoir qui n’aura pas respecté les engagements pris à Ewo en décembre 2011, avait en effet décidé de ne plus jamais prendre part à une rencontre politique qui n’aurait été préparée ni organisée consensuellement. De ce fait, il était évident qu’aucun de ses cadres dirigeants n’étaient attendus à Dolisie, la seule concertation immédiatement en vue.

Contre toute attente, Dominique BASSEYLA, du haut de la 1ère vice-présidence du parti, a usé de son positionnement dans la hiérarchie du Parti pour enrober Jacques KATASSA, un autre animateur du Parti dans la Fédération du Niari 1, dans sa démarche de participer à la concertation sus-évoquée.

BASSEYLA.jpg

Suite à cet acte d’indiscipline, la direction du Parti s’est engagée dans une procédure de règlement qui aura pris le temps nécessaire pour les investigations, pour aboutir à la suspension des intéressés, aux conditions annoncées ci-haut. 

Cette sanction peut-elle paraître, in fine, pour une surprise ?

Non ! Diraient les observateurs avertis de la vie et le fonctionnement de l’Opposition congolaise car, dit-on, les actes politiques ne se concoctent pas comme du café instantané.

En effet, Dominique BASSEYLA, alors un des vice-présidents du Bureau du Collège du Front des Partis de l’Opposition Congolaise, avait écrit et rendu public une brochure favorable à la révision de la Constitution du 20 janvier 2002. Cette hérésie politique fortement décriée par le groupement dont il était l’un des dirigeants, lui a valu une fronde de la part de ses « camarades » de lutte. C’est donc ce désagrément qui explique l’hostilité pour le Collectif de l’Opposition qu’affiche ce dernier dans un second document qu’il a écrit, document découvert dans les mains de ses obligés, membres du Parti UDR-Mwinda, qui en font une large publicité pour créer des comportements déviants, en sa faveur, dans les effectifs du parti.

Entretemps, l’intéressé a été nommé quatrième vice-président à la coordination nationale du recensement administratif spécial, fonctions que son parti lui intime de quitter. L’incriminé est-il prêt à se conformer à cette décision, si l’on s’en tient aux explications, rendues publiques par ce dernier, de sa présence à la convention républicaine et dans les fonctions juteuses qui l’ont dévié de son parti ?  Si tel était le cas, au lieu de se livrer à un bras-de-fer avec l’UDR-Mwinda, l’intéressé n’aurait-il pas mieux fait de prendre, ainsi qu’il l’a voulu depuis toujours, la porte de sortie d’un parti dont il était le second secrétaire général sous André Nsatouabantou Milongo ?

Il n’y a pas que les voies de Dieu qui seraient insondables, celles des humains aussi car, cet plausible transfuge de l’UDR-Mwinda aura visiblement fait le choix d’envenimer les esprits dans son parti d’origine. N’a-t-on pas entendu quelques animateurs de ce parti au niveau de Brazzaville et de Pointe-Noire se prononcer favorablement au recensement administratif spécial, une opération pourtant rejetée par l’UDR-Mwinda au cours de la quatrième session extraordinaire du Conseil National du 11 mars dernier et sur laquelle ledit Conseil venait de donner son appréciation lors de sa dernière session du 17 août dernier ?

L’UDR-Mwinda a donc du pain sur la planche. Sa direction politique projette de convoquer, sous peu, une conférence de cadres du parti résidant dans la Ville de Brazzaville, aux fins d’un recadrage de la ligne politique du parti.  

Entretemps, comme ils nous l’ont habitué, les fossoyeurs de la cohésion et du combat politique au sein des partis de l’opposition congolaise finissent tous à la « mangeoire nationale », essoufflement politique oblige.

Les convictions politiques semblent s’être effacé aussi vite que les grandes idéologies. Seuls restent en lice l’appât du gain et l’enrichissement par tous les moyens et à tout prix. C’est aussi contagieux que la conservation du pouvoir.

D.ND-FOUFOUNDOU

Directeur de publication de Mwinda News

 

 

Partager cet article

Published by D.ND-FOUFOUNDOU - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg