Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 11:54

COMMENTAIRE : J'ai pour principe de faire profiter de mes correspondances à mes lecteurs (mes 194 abonnés et les autres) tout en veillant à ce que l'identité de mon interlocuteur soit masquée ou réduite à une initiale pour qu'il se reconnaisse. Quand j'estime que ma réponse a une dimension universelle qui pourrait profiter à d'autres, je n'hésite pas à la publier mais tout ce qui est de l'ordre du confidentiel est extirpé du message.

 

Monsieur D.,

bonjour.

Merci d'avoir pris la peine de m'écrire par la fiche contact de mon site.

Je crois humblement avoir contribué à créer l'impulsion  qui a suscité de nombreuses vocations critiques sur le web à propos du Congo.  Si la situation est intenable au pays, j'estime qu'en portant à la lumière les horreurs qui se font dans l'ombre des curies congolaises, nous y avons quelque peu contribué. Mon credo est que la révélation ou  l'information modifie à la fois l'esprit du malfaiteur et celui de la victime du malfrat : lorsque l'on sait, rien n'est plus pareil ; les conceptions changent  et sont déconstruites doucement préparant les actions futures qui surgiront un jour sur la scène nationale.

Du côté du criminel, lorsque l'on sait que la victime sait, on est forcé de changer quelque peu sa stratégie et j'ai observé que le pouvoir dictatorial de Brazzaville a quelque peu œuvré à apporter quelques améliorations infrastructurelles dont le nord a beaucoup profité mais ce n'est pas suffisant : le rapport entre les ressources réelles et les investissements infrastructurels est très faible ; en clair, les oeuvres ne justifient pas les moyens en possession de l'acteur politique...

Il n'y a que 10% des ressources financières réelles qui entrent dans les statistiques de l'économie officielle nationale : Cette année, tel qu'annoncé par Gilbert Ondongo, ministre des finances, le budget du Congo est de plus de 3650 milliards de francs cfa auxquels s'ajoutent 3000 milliards de surliquidités à la BEAC. CECI (ENVIRON 7000 MILLIARDS DE FRANCS CFA) NE REPRESENTE QUE 10% DES RESSOURCES ANNUELLES DU PAYS. Nous tenons l'information selon laquelle 90% de l'argent de notre pays échappe à toute statistique officielle, d'un membre du pouvoir. Ce qui fait que par an, le budget réelle du Congo est de près de 70.000 milliards de francs cfa, de quoi permettre à tous les Congolais de vivre heureux dans la plénitude de leurs besoins assouvis. Non, le Congo n'est pas un pays pauvre !


Ce qui me caractérise ? Je n'ai peur de rien, de personne et je suis totalement désintéressé à moins de considérer que la recherche du bonheur de tout un peuple est un intérêt individuel. Je me définis comme l'un des rares idéalistes qui survivent encore dans ce monde mercantile parce que je crois que seuls de hauts idéaux peuvent changer le monde et d'ailleurs, la situation mondiale actuelle le montre : le projet capitaliste tourné exclusivement vers l'argent est sur le point d'atteindre ses limites mais par le passé, il a montré une grande capacité à se réguler. donc ce n'est pas encore la fin : à chaque fois que le système est menacé, on réinjecte des devises et ils en ont ! Ils sont immensément riche au ce nt de contrôler tout ce que vous mangez, tout ce que vous pensez et ils savent déjà ce que vous allez avoir comme technologie et comme monde dans cinquante voir cent ans. Les richesses déclarées par les institutions financières ne sont pas leurs fortunes réelles car ils sont bien plus riches que ça : prenez la bourse de Wall Street, une institution privée. Savez-vous qu'elle prélève 10% de toute somme qui y est injectée  que vous perdiez de l'argent ou non ?...

 

Je suis le promoteur du retour au "kimuntu-bomoto", ce qui pourrait  se définir comme une plongée vers une "humanessence" que je définis comme le fait de porter l'homme et la vie au pinacle de l'importance. Premier a avoir évoqué ce concept qui renvoie pour moi non pas à l'humanisme mais à l'humanessence ou essence humaine, j'ai vu ce terme devenir un schème au point où Sassou en a emprunté l'esprit dans un de ses discours à Adis-Abeba où des observateurs me l'ont signalé.


Chez les Bantous, en effet, l'homme est le bien le plus prestigieux ; hélas, nous avons perdu notre kimuntu-bomoto à cause de l'effet pervers de l'argent et de l'impact de la modernité contemporaine qui manque de hauteur spirituelle et, en l'occurrence, il n'y a de hauteur spirituelle que si l'homme et la vie occupent le centre de gravité de toute création de sens...


Pourquoi les islamistes vont-ils triompher en Tunisie, en Lybie et ailleurs dans le Maghreb ? Parce que leurs idéaux apparaissent aux yeux des peuples comme plus élevés que ceux de leurs adversaires politiques.

L'homme ne vit pas que de pain (LEHEM), disait Moshé dans la Torah mais l'homme ne doit pas manquer de pain car toute autre forme de vie, spirituelle ou non serait impossible. Le kimuntu-bomoto de nos ancêtres est partage simultanée de nourriture terrestre et de nourriture intérieure.


Le monde occidental vous propose le choix entre une pièce de monnaie ou rien si vous n'entrez pas dans une logique de subordination ou carrément de servitude. La vie est un bien précieux dans tout l'univers et notre planète est une exception parce qu'elle y abonde. Aussi, nous avons la mission d’œuvrer, chacun selon nos moyens, à la protection de la vie et de l'être humain. C'est ma philosophie...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

DESINERON 13/11/2011 11:46



bonjour


lors de ma prise de contact mon adresse mail etait mal ecrite donc veuillez m'excuser j'espere que l'erreur est reparée


je voulais intervenir sur la journée de l'indignation au congo


en effet je pense que votre demarche glorieuse mais toute fois il faut admettre nous qui sommes a l'etranger ne maitrisions pas la realité au pays,pour l'heure il sera tres difficile de soulever
les foules compte tenu du contexte,je ne dis pas que cela ne se fera pas mais à une petite echelle peut etre parceque je ne sais pas si toutes les dispositions ont été prises n'oublie pas que les
congolais sont resignés par la souffrance, la misere et attendent le jour de gloire comme tout croyant attend le retour du messie,alors as tu pu mettre en place la logistique pour la reussite de
l'evenement?as tu contacté les autorités en place?je le dis pour legitimer ta demarche qui est noble de toutes les si quelqu'un ne le fait pas rien ne bougera mais prenons des dispositions en
amont pour eviter tout debordement ou recuperation politique puisque nous en face d'un pouvoir barbare qui ne se soucie pas du bien-etre des congolais tout pour eux rien pour la population.donc
nous sommes a un mois de l'evenement assayons de nous organiser deja au niveau de la france d'ailleurs je pense que cet elan ne peut que venir d'ici.lancons un appel a des compatriotes deja au
niveau de la france ou de l'etranger pour donner un signal a ceux qui sont au pays nous avons des ambassades et nous pouvons organiser des journées de sitting pour donner un signal et ceux qui
sont au pays auront le courage d'agir demander aux gens de se soulever sans securité est hasardeux je ne dis pas qu'il ne faut pas le faire mais bien au contraire bonne comprehension



Le Lion de Makanda (LDM) 14/11/2011 01:15



Cher monsieur,


nous savons qu'il est  très difficile de faire bouger les lignes de force mais si nous faisons rien, c'est encore pire. Il s'agit de crier dans le désert... De Gaulle disait : "Se taire,
c'est déjà perdre..." Comment mbiliser des foules ? Techniques d'agitation politique, de conscientisation profonde, mise en place de facteurs désinhibants... Il y a inhibition de la volonté
politique ; le truc, c'est de trouver comment lever cet inconscient de blocage. Formation du peuple à ses droits, à son rôle historique, etc. JE ME TAIS...



Monsieur D. (bis) 09/11/2011 07:26



Monsieur,


Tenter d'influer en diffusant l'information, c'est intéressant, mais ces informations sont connues au congo, peut-être plus que vous le pensez.


Par contre, l'influence de la diffusion est moindre si vous usez de votre blog car pour l'instant l'internet est peu accessible ou la connexion très lente.


Appeler les gens à se soulever comme vous l'avez fait est globalement sans effet car le caractère des congolais ne s'y prête pas aujourd'hui SAUF révolte organisée par des pions du système (c'est
à dire des gens au pouvoir proches de sassou nguesso lui même) ou des puissance étrangères.


Appeler au soulèvement face à l'armada militaire (comme vous l'avez fait) ce n'est pas oeuvrer à la protection de la vie humaine. Quid des risques pour les plus jeunes, pour les plus faibles.


Les commentaires et révélations sont les bienvenus pour le bien du congo mais je doute que celà influ sur les décisions du président congolais.


Tout le monde anticipe déjà ici un changement de constitution et je doute que les congolais se lèveront d'un seul homme pour protester dans tout le pays (sauf si intervention masquée d'une
puissance)


Sassou nguesso nous lit tous ici, mais pourtant je suis convaincu que les "révélations" sur le blog n'influence en rien ses décisions. Peut-être ses discours mais pas ses décisions.


Enfin, pour le "kimuntu", libre à chacun de croire à ce qu'il veut. Je ne commenterai pas ces passages sur les croyances


bien à vous,


Mr D. (bis)



Le Lion de Makanda (LDM) 09/11/2011 13:10



Monsieur D,


bonjour.


De quelles informations parlez-vous ? Qui en est au courant ? Par quels moyens ? Par quelles voies ? Qui les divulgue pour quelles soient connues et à qui les donne-t-il ? L'argent souterrain
n'apparaît pas dans les statistiques officielles. Quel moyen permet d'en mesurer le volume et les quantités si la chose n'est pas divulguée par un membre du pouvoir lui-même qui est révolté ?
A-t-on déjà fait un véritable audit des ressources réelles du Congo ? Si les gens sont au courant plus que je ne le pense, pourquoi ne le dénoncent-ils pas pour que je me contente d'être lecteur
? IL EST PLUS FACILE D'AVOIR DES INFORMATIONS SUR LE CONGO A L'ETRANGER QUE SUR PLACE. L'information est totalemnt contrôlée par le pouvoir et seuls des médias alternatifs comme internet ou autre
peuvent constituer une contre-offensive. Qui est au courant de ces informations : Le peuple ou Sassou et les siens ? Or, ce que vous dites est intéressant, monsieur D. : si les gens sont au
courant de certaines informations qui à la source ne sont connues que de quelques individus, C'EST QUE L'INFORMATION POSSEDE UN POUVOIR DIFFUSIONNEL ; autrement, on ne saurait expliquer son mode
de propagation et encore, je ne vous demande pas comment vous en mesurez la propagation pour arriver à cette conclusion. Donc, si d'une source réduite, l'information peut se diffuser à plusieurs
sans passer par des canaux officiels, pourquoi désespérer ? TOUT LE CONGO ETAIT AU COURANT DE MON PROCES. SASSOU en a même parlé de façon détournée sans me nommer en rigolant ; la vidéo existe
sur Dailymotion. Donc, le fait de dire :  : "par contre l'influence de la diffusion est moindre". C'EST VOTRE POINT DE VUE et je le respecte car vous ne pouvez mesurer l'impact de mes
écrits. J'ai eu des mails de Congolais qui en font des photocopies au Congo pour en débattre. Et surtout, c'est d'abord au pouvoir que je m'adresse et lui est au courant. Je montre une vidéo
d'une réanimation ? Le pouvoir parle de la natalité le lendemain ; vous pouvez le vérifier. Si 2000 personnes dans le monde lisent par exemple un de mes articles et en parlent à deux personnes
qui en parlent à deux et ainsi de suite, cette information peut atteindre une population considérable.


En vous lisant, vous me faites penser à un monsieur Ondongo mais ce n'est pas grave ; je vais répondre à votre commentaire, avant de publier ma réponse sous la forme d'un article. Vous trouvez
incompatible le fait d'appeler les gens à se soulever parce que vous dites que le caractère des Congolais ne s'y prête pas d'une part et que d'autre part, cela mettrait leur vie en danger et que
cela constitue un manque de respect à la vie humaine qu'on enverrait devant  des bouchers comme si la Constitution congolaise empêche au peuple de manifester toute forme de révolte légitime.
CEUX QUI APPELLENT A MANIFESTER NE DEMANDENT PAS AU PEUPLE DE TUER ! ALORS, POURQUOI TIRERAIT-ON SUR LE PEUPLE ?


Vous prenez nos compatriotes pour de parfaits agneaux couards mais je vous rappelle que les mêmes concitoyens ont combattu les uns contre les autres en 1997 - sans que le fait de le dire
soit une invitation à la guerre. Secondo, vous oubliez que le rôle de l'armée n'est pas de tuer les citoyens mais de les protéger et tertio, vous semblez ne pas reconnaître au peuple congolais le
droit constitutionnel de se soulever ! Lisez bien : les appels à manifestation, nous les recevons et nous les affichons : s'indigner de façon justifiée EST-IL UN CRIME QUI MERITE QU'ON
VOUS TIRE DESSUS ? NOUS APPELONS A MANIFESTER PAR RESPECT DE LA VIE DE NOS CONCITOYENS QU'ON PLONGE DANS UNE MISERE QUI EST AMORALE, INIQUE ET INHUMAINE. 


Monsieur D.,  nous attendons de voir ce qui se passera lorsque Sassou modifiera sa Constitution ; personne n'a prévu à l'avance ce qui allait se passer en Tunisie ou en Egypte et personne ne
donnait une once de courage à ces deux peuples qui ont subi des dizaines d'années de dictature. Vous avez un penchant pessimiste qui peut s'avérer totalement en adéquation avec les faits mais
IL N'Y A PAS DE DETERMINISME ABSOLU. APRES TOUT, IL SUFFIT D'UNE ETINCELLE...


Certes, Sassou ne décide pas en tenant compte de tout ce qui s'écrit mais qui sait ce qui se passe dans sa tête, hein ? Qu'est-ce qui l'a poussé à apporter un peu d'amélioration depuis quelques
années - même si au regard des moyens ce n'est pas grand' chose ? Sassou n'écoute pas le peuple et c'est la seule déduction qui tienne à vos yeux ; ce qui voudrait dire qu'il n'est pas un
démocrate et que cela corrobore l'effort que nous faisons - même si petit - de combattre un homme qui est prêt - selon vous - à tirer sur son peuple à la moindre INDIGNATION !


Vous ne commentez pas le kimuntu - je ne vous en parlerai plus sinon pour vous inviter à vous interroger sur VOTRE VERITABLE IDENTITE même si vous avez pris la nationalité d'un autre pays pour
des raisons administratives. Les Occidentaux s'étonnent aujourd'hui que les Lybiens placent la Charia au coeur de leur future action politique. Pas moi : ils se regardent et prennent des
décisions en tenant compte de leur propre identité...


 



Jérémie SAMOUNA 09/11/2011 07:01



Se contenter, par tous les moyens à sa disposition, de faire étalage  des réalisations entreprises sans rappeler le montant des milliards que l'on a gérés depuis que l'on est ou revenu aux
affaires n'est pas, de mon point de vue, honnête. Les finances publiques doivent être assainies grâce à une comptabilité à partie double faisant apparaître le débit, le crédit et le solde afin de
permettre d'aboutir à une balance. La société civile congolaise devrait avoir le courage de demander à Monsieur Denis SASSOU NGUESSO de faire le bilan de ses actions de manière scientifique telle
que rappelée ci-dessus. Les tintamarres relatives aux  résultats de ses prétendues actions ou réalisations ne sont, en vérité, destinées qu'à violer les foules, les tromper afin de se
maintenir au Pouvoir. Goethe a dit que "le peuple mûrit grâce à la souffrance". Mais alors, jusqu'à quand le peuple congolais se complaira-t-il dans l'ignorance? Comment, par exemple, 
peut-on lui faire croire que la route liant Dolisie à Pointe-Noire est une autoroute? Quelle méchanceté! Les hommes de Dieu devraient dénoncer ce genre d'injustices s'il est vrai qu'ils ont la
crainte de Dieu et le souci du faible. On ne peut pas compter sur la soi-disant opposition car elle s'est compromise.  Les intellectuels du nord du pays ne sont pas en laisse; je les incrime
en raison de leur silence coupable sur les dégâts que ne cesse de commettre  Monsieur Denis SASSOU NGUESSO. Comment le justifieront-il quand viendra le moment de réécrir la vraie histoire du
CONGO?



mwangou 09/11/2011 06:27



très important. j'ai eu vent de cette rumeur. les entrèes fiscales journaliéres au Congo sont de l'ordre de 80 milliards. c'est net net. si on fait le calcul... les universitaires qui sont au
gouvernement ont disqualifié à jamais les diplômés comme gestionnaires. ils sont tombés sous le charme de Sassou qui prétend avoir été un brillant élève dans son livre "la souris, le fleuve et le
manguier". oui du personnel d'une des sociétés pétrolières ont contredit un étudiant en doctorat chez vous là-bas; l'étudiant a soutenu que le congo ne tirait pas grand chose de son pétrole;
réponse d'un type dans le pétrole, "ce que le congo perçoit, le peuple devait être bien plus heureux". voilà que tu aides les gens à comprendre ce qui se passe. bon courage, lion de mak!



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg