Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 22:45
Thème: "Méga meeting: les cadres et les populations du Niari remercient le Président de la République..."

 

Posons-nous la question : si la démarche adoptée par le panel des cadres prénommés est universelle au sens de la politique congolaise, pourquoi  les cadres du Pool qui ont eu la « bénédiction » d’abriter le 52e anniversaire de notre pays, ceux qui ont été nommés aux différents postes de gouvernement avec une proportion élevée, de parlementaires au bureau, que sais-je encore,  n’ont-ils pas pris l’initiative au même moment que le Niari, sinon avant,  de remercier le Président de la République ? Ont-ils compris que ces charges publiques ne sont pas une faveur mais plutôt une confiance à mériter par la qualité du travail  ?
L’on peut conclure que cette démarche est solitaire et historique, chargée d’indice de méfiance, car elle nous place sur une orbite d’outre-mesure.
Rappelons que l’assemblée nationale est une émanation du peuple congolais, en conséquence, son Président est élu indirectement par le peuple par le principe de délégation de pouvoir. Aussi, la seule volonté et le choix du Président de la République ne suffisent pas pour accéder au perchoir. Autrement, le principe moniste de la pensée se matérialise et le remerciement illustre bien ce principe. D’où la perte de l’exercice démocratique au sein du parlement, tel le veut le méga meeting du 4 novembre 2012 qui deviendra une date mémorable de la dépendance d’une institution envers une autre.

Du point de vue de la morale.
Cette périphrase se focalise sur le Président de l’assemblée qui, à lui tout seul, incarne toute une institution. Mais elle ouvre par là un débat politique à risque, en rapport avec les responsabilités à partager avec l’ensemble des cadres que l’on engage aveuglément.
De façon intellectuelle ou morale, la règle sociale établit qu’un bienfait soit reconnu par celui qui le reçoit. Une famille entière liée à cette personnalité n’a pas l’obligation de reconnaissance pour laisser courir la libre-pensée et la libre-action. Parallèlement, les cadres du Niari, au sens large, disséminés dans le monde ne se sont pas constitués en associations ou mouvements nantis d’un cadre juridique donnant mandat à des tiers d’engager toute responsabilité collective avec pour risque d’endiguer des énergies en effervescence. Encore que là, il est essentiel de sortir des réalités mesquines du parlement ou du gouvernement, voire de leurs attributs dont les programmes sont ciblés, souvent à l’opposé des attentes du peuple. La seule troupe politico-intellectuelle de cette frange ne peut se prévaloir détenir le monopole du pouvoir du peuple au moyen d’une élection pour le moins contestable à certains endroits afin de décider au nom de tous. Cette formule n’est pas honnête du tout ! Elle harcèle les élites et confisque les pouvoirs. Abraham LINCOLN disait : ‘’un peuple qui a le pouvoir et la volonté peut changer les gouvernements’’.

Du point de vue politique.
Dans l’intérêt d’assurer un développement harmonieux de notre département, comme l’on s’efforce à le dire pour masquer les vraies raisons de ce meeting, il est impérieux de regarder le rétroviseur de notre lutte politique depuis 10 ans. Qu’avons-nous pu faire pour notre département, l’éducation de nos enfants, de notre population ? Ce que nous  préconisons de faire, ne se trouve-t-il pas dans les projets gouvernementaux ? Avons-nous réussi à matérialiser quelques-uns, malgré les priorités du gouvernement orientées ailleurs ? Notre action, vraisemblablement, est-elle déterminante pour leur aboutissement  ?
Si, oui, quels sont les cadres locaux ou de l’hinterland appropriés devront conjuguer leurs efforts dans la réalisation ou la réussite de tel ou tel autre projet, sans sonner les clarinettes actuelles ?
Si, non, quelles sont les mesures urgentes interpelant le gouvernement pour attirer son attention ?
Au-delà, comment peut-on mettre ensemble des énergies avec des élus et cadres des partis de l’opposition, au nom du même département, pour des modèles de sociétés différentes, bien que nous nous inspirons tous de la social-démocratie sans base structurale ? Où met-on la tête, lorsque l’on sait que les partis doivent participer à donner à leurs militants la culture démocratique, mais pas la fusion démocratique.
Dans l’événement qui se dessine, au fil des jours, les cadres et les élus de l’opposition, s’ils ne prêchent pas dans la corruption morale et… alors sont des faire-valoir pour amortir les réactions des populations aux retrouvailles programmées. Faire ainsi conduira et aboutira à la récupération et à la dénonciation de ceux-ci. Prenons-en date ! Ils n’ont aucun intérêt à remercier le Président de la République, puisqu’ils sont chargés de suivre l’action du gouvernement et des partis de la majorité tout en dénonçant les dérives et les outrages du pouvoir.
Encore moins, il ne peut se créer un mouvement de revendicateurs des cadres et élus du Niari aux côtés du pouvoir en faveur d’une partie de la population, car l’on est élu ou cadre national appelé à défendre des intérêts de l’ensemble du peuple.
Le PCT s’est levé contre toute forme d’association ou mouvement animé par ses membres. Or les différents acteurs de cette dynamique sont tous membres du PCT, tout au moins les principaux, sans influence d’envergure, certes. C’est bien qu’ils sont à la recherche d’une certaine influence, en stigmatisant les populations du Niari dont ils n’ont reçu aucun mandat. Cette tendance viendrait équilibrer les décisions du PCT dans le département du Niari en prenant en compte leur point de vue ; ainsi ils auront le contrôle de tous les cadres promus ou élus. En effet, les résultats des législatives de 2012 n’ont pas été à la hauteur des attentes du PCT, qui a vu ses efforts financiers se noyer dans la défaite cuisante, malgré des rassurances auprès du chef de l’état. Incontestablement, l’exercice de la conception moniste de la pensée fait resurgir les élans de l’INP (Initiative pour la Paix) inventée lors des élections de 2009 pour faire le contrepoids du RMP, aujourd’hui qui sombre sous le poids avant- gardiste du PCT. Plusieurs voix ont perdu leur écho dans le centre de décision, en milieu PCT et trouvent le réconfort dans ces sous-groupes qui frisent l’interdit. Aujourd’hui préparant demain, c’est se mettre en ordre de bataille pour le grand parti de demain !
C’est une erreur que de rechercher des solutions hors parti, alors que les principes de démocratie sont actives en leur sein ; sinon l’on croirait tout de suite au contraire, le mono d’hier.
En fait, cette retrouvaille devrait se fonder sur un objet de valeur, celui de briser les barrières des clivages ethniques qui rendent chaotiques tous les projets de développement dans le département, en projetant la formation des cadres et étudiants dans divers secteurs clés des nouvelles technologies et le rapatriements de nombreux d’entre-eux ayant fini leurs études, en inversant les traitements financiers : un ingénieur, un docteur, j’en passe, seraient mieux traités qu’un Préfet. Un peu d’humilité ferait que la compétitivité reste de rigueur, en dehors du cadre politique où le pouvoir est du peuple. Globalement, la formation entraînerait la résolution de plusieurs problèmes sur l’ensemble du pays.

Partager cet article

Published by A. Labreuvoix - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg