Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 19:29

COMMENTAIRE : Voici un autre texte reçu du Congo qui nous apprend un peu plus dans la dramaturgie montée par Denis Sassou Nguesso pour se décharger sur le colonel Marcel Tsourou de ses responsabilités dans l'affaire du 4 mars 2012. Nous voyons apparaître à côté du procureur NGASTSE et du juge OKO-NGAKALA  un autre personnage clé, un officier qui aurait été amené insidieusement à accuser le colonel Marcel Tsourou : le colonel INGANI. Le colonel Ingani travaille à la garde présidentielle où il est chargé de l'armement cumulativement avec un autre emploi à la Direction générale de l'équipement tout en étant chef de l'ECCRAMU où se sont produites les explosions provoquant le petit Hiroshima du 4 mars 2012.

L'ayant reçu au format image, il  ne nous a pas été possible de faire la moindre correction. Le texte est vraisemblablement dactylographié sur une machine à écrire puis scanné avant de nous être envoyé. La forme étant plus importante que le fond, nous le publions en l'état. C'est un long réquisitoire de quatre pages avec force détails qui nous permet de mieux  comprendre le complot qui se joue et se noue autour du colonel Marcel Tsourou dans le but de dédouaner Denis Sassou Nguesso de ses responsabilités dans l'affaire du 4 mars 2012 sur un innocent : le bouc émissaire Marcel Tsourou.

Le colonel Ingani a été arrêté comme un certains nombre de militaires. Mais tous les séjours en prison ne se valent pas - même s'il est incarcéré dans la même maison d'arrêts que Tsourou.

Cette correspondance confirme aussi le stockage des explosifs civils appartenant à des sociétés privées comme ESCOM, SOCOFRAN  ou SGEC à l'ECCRAMU - ce qui pourrait relancer la thèse que le feu se serait déclenché à partir de ces explosifs civils, suite à des réactions chimiques et, n'oublions pas, dès sa première intervention aux médias, Denis Sassou Nguesso affirmait qu'il s'agissait d'un accident - ce n'est que plus tard que l'on verra apparaître la thèse du complot qui a l'avantage de victimiser Sassou tout en lui permettant de règler ses comptes avec des officiers comme Tsourou.

Le combat pour la liberté et la démocratie nous incombe à tous. Et nous ne pouvons accepter l'arbitraire qui est la seule constante de la politique de Denis Sassou Nguesso depuis plus de trente ans. Nous avons l'obligation de défendre tous les Tsourous du Congo et de la terre. Au nom du kimuntu, principe sacré qui sacralise l'homme, la justice et la vérité.

INGANI_1.jpg

INGANI_2.jpg

INGANI_3.jpg

INGANI_4.jpg

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

E.K.B. 25/09/2012 16:31


ils seront tous demasqués. La vérité jaillira.

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg