Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 09:58

COMMENTAIRE : Comme à mon habitude, je mets à votre disposition des correspondances qui peuvent vous apporter matière à réfléchir. Notre frère le ND nous apprend des choses intéressantes à chaque fois  qu'il écrit : d'abord sur Jocelyne et ses difficultés à soigner Pascal Lissouba, ensuite sur Lissouba et sa reconnaissance du pouvoir de Sassou il y a plus de sept  ans, pour terminer par sa vision d'une politique active qui doit dépasser le cadre du net et des vidéos, en passant par les dissensions entre les opposants en exil qui sortent tous de l'école politique P.C.T. C'est le défaut de manquer d'écoles comme Sciences Po au Congo que le ND conseille à certains en cours du soir. J'ai beaucoup été inspiré par son message et j'ai des choses à faire pour l'avenir... Vous ne vous étonnez pas que seul Pascal Lissouba soit amnistié parmi tant d'autres ? La réponse est simple : il a reconnu le pouvoir de l'enfant terrible d'Oyo contrairement à Moungounga, pour ne citer que celui-là...

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Bonjour mon frère Mouvimat,

... le retour de Jocelyne Lissouba au Congo...  c'est vraiment une chose qui me désole aussi, voir que l'on appelle toujours pas chat par chat et chien par chien. le Seigneur l'a dit : "Ces gens disent une chose et on fait le contraire", je veux dire par là que tout le monde juge mal le retour de Jocelyne au pays et d'autres ont même dit entreprendre des démarches afin que cela ne soit pas possible, car ils sont tous partis en exil et rentreront tous au pays à la fois, hélas le chien aboit la caravane passe !
Pourquoi voir Jocelyne Lissouba première personne agissante pour un retour favorable du Professeur Lissouba au pays, tandis que celui-là a une famille, des enfants et des proches collaborateurs qui lui sont jusqu'à aujourd'hui restés fidèles. Ce soir, ce n'est pas uniquement Jocelyne qui est attendue à Maya-maya mais toute une délégation entière, et le Président en ce moment chez lui à Oyo avec certains membres de sa famille ainsi que ses conseillers les plus proches a donné l'ordre aux services présidentiels à Mpila, de la Police nationale, la Gendarmerie et les FAC (Forces armées Congolaises) d'accueillir et de veillée au bon retour de cette dame et toute sa suite à Brazzaville afin que rien de mal ne puisse arriver à  ces invités de marque  dans la capitale.
Déjà, faudrait que les gens sachent que l'entente entre Lissouba et Sassou ne date pas d'aujourd'hui, et lors de vos tout premier articles y a de cela 3 ou 4 années... Je me rappelle que vous êtiez en train de déplorer le silence du professeur face à ce que le régime de Sassou faisait subir aux Congolais en général et les habitants du Pool, le Niari et la Bouenza en particulier. Le transfert du séjour d'exil de Londres à Paris, en est aussi une cause... car c'est lorsque le professeur a reconnu la légitimité du Pouvoir de Sassou que les Français lui ont accordé un séjour digne d'un opposant en exil, car la vie étant plus chère à Londres qu'à Paris, les finances de réserve commençaient à manquer pour subvenir au train de vie d'un homme politicien africain en Europe. Nous avons observé la vente de l'hôtel particulier, des villas et actions entreprenantes du Professeur en Europe, le coût de sa santé étant très élevée comment justifiez-vous qu'il arrivera à faire face  à des frais lui ou sa famille sans l'aide de Mpila et tout ça en coulisse. Arrêtons de dire n'importe quoi sur certaines choses qui nous sont pourtant connues mais que nous voulons ignorer. Lissouba avait vendu son âme au diable de Sassou il  y a de cela plusieurs années je peux même dire plus de 7 ans de cela quelques temps après les élections de 2002. Comment comprendriez-vous que lui qui est resté en exil avec Moungounga, Bikinkita, Koukebené et autres... ceux là qui sont restés fidèles faut le dire aux appels vers la mangeoire et que le pouvoir n'a jamais voulu amnistier, durant tout le long de leur vie en exil chacun est de son côté et vit comme des gens qui ne se connaissaient pas, tandis qu'ils venaient tous ensemble d'un même clan qui a géré le pays durant 5 années, pourquoi voulions-nous continuer à prendre ce peuple pour des cons tandis qu'ils nous connaissent tous aussi bien, on voit comment vivent les exilés d'autres pays africains en Europe, c'est la solidarité, l'entente, l'amour et un front commun toutes les fois qu'ils le peuvent ; aujourd'hui ceux qui parlent au nom de l'opposition en France et qui organisent des meetings et débats sont une classe politique nouvelle qui n'était jamais connue au pays et pourtant malgré leur peu d'expérience, les anciens ne les soutiennent pas au contraire ils veulent profiter d'eux ou créent une certaine division afin de les inculper à la façon de faire (méthode) la politique congolaise qui date depuis l'époque de l'après Marien Ngouabi. Comment voulez-vous comprendre tandis qu'ils écrivent à gauche et à droite à travers des sites webs, tandis qu'ils crient fort sur les ondes radios, ils sont incapables d'aller protester devant la maison de Lissouba ou à Roissy Charles De Gaules afin de prouver leur mécontentement à Jocelyne Lissouba... c'est tout ça qui prouve l'immaturité d'hommes politiques de nombreux d'entre nous qui voulions nous lancer dans la politique. Moubamba Bruno Ben lorsqu'il voulait montrer aux yeux de toute la diaspora gabonnaise et africaine, voir même montrer aux yeux du monde qu'Ali Ben Bongo était illégitimement élu comme président, il allait protester devant les grandes sociétés françaises qui gèrent et contrôlent la politique gabonaise et africaine, il est allé jusque devant le Parlement et Matignon, mais pourquoi nous, nous nous arrêtons uniquement devant des vidéos que l'on diffuse à travers des sites webs, pourquoi parler juste dans des salles et à travers des banquets, c'est pas ça la façon de faire, j'ai loué votre engagement lors de la marche pour le jeune sans papier qui devait être expulsé chez lui, combien le font tandis que nombreux ont connu cette vie de sans papiers auparavant, pensez-vous que toutes ces associations de lutte et protection aux sans papiers si elles se limitaient à ne faire que des meetings en salle ou à ne  diffuser  que des vidéos de ces personnes  à travers des sites web ou chaînes télévisées cela pouvait suffir à ce que la France n'expulse plus un sans papier... Nous avons encore beaucoup à apprendre, même si le temps nous fait défaut, mais j'exhorte beaucoup à suivre des cours de sciences politiques par correspondance... Oui car c'est en forgeant qui l'on devient forgeron.
Personnellement j'ai toujours dit, et ça c'est ma vision un retour de l'UPADS au pouvoir ne serait qu'aggraver la situation politique, humanitaire, sociale.... du peuple congolais. Tous ces partis politiques MCDDI, UDR-Mwinda, PCT, UPADS, UFD, RDD, MDS, UR, RDPS,RMP..... et autres ont fait leurs preuves, et les résultats parlent d'eux mêmes. Tous ont leur part de responsabilités dans le malheur que vivent les Congolais aujourd'hui, tous ont pratiquement fait l'école du PCT ou ont été dans le passé en alliance avec ce parti... Arrêtons donc de continuer à faire des éloges des hommes qui ont tué le Congo, qui ont appauvri ce pays uniquement pour leur intérêts personnels ainsi que leur proches. Le Congolais rêvent d'Hommes Politiques Nouveaux, de Partis Politiques Nouveaux, d'un système politique nouveau et d'un projet de société nouveau. Tant que l'on n'arrivera pas à comprendre cela, vous vous rendrez compte que ce peuple préfèrera malgré que soutenir et ce retour à l'option Sassou, que ceux qui viennent dire une chose maintenant et font son contraire le lendemain.
Aujourd'hui malgré le mal que vivent les Congolais, et tout ça avec un discours qui date maintenant de plus de 13 ans : "Que nous sortons de la guerre, nous reconstruisons encore, tout est fragile, n'oublions pas d'où nous venons, nous continuons à faire malgré ce qui a été détruit durant la guerre"....... Comme si le Congo était le seul pays africain ou du monde à avoir vécu une guerre civile, le Rwanda a perdu plus d'hommes et d'infrastructures par rapport au Congo pour une guerre qui a mis aussi moins de temps, Hélas ce pays malgré le peu de richesses qu'il a par rapport au nôtre, n'a rien à voir avec  la sale capitale qu'est Brazzaville. Mais dans tout cela le Congolais préfère prendre son billet de 1000 frs cfa et son tee-shirt pour aller accueillir ou dire au revoir à  Sassou à l'aéroport Maya-maya, c'est des choses pourtant à discerner que devraient faire nos hommes politiciens de l'opposition, pourquoi cela ? Que faut-il faire? jusqu'à quand les politiciens continueront à vivre en exil, chose qui dure maintenant depuis 13 ans ?
Car toutefois que l'on ne prendra pas conscience qu'il est temps d'agir, sachons-le que rien ne sera fait, ni du côté de la vie politique ni de celui du développement de notre pays.
Lorsque vous avez à la tête d'une nation, une personne qui n'a aucune vision propre et parfaite pour le bien de son pays, sachel-le que rien ne marchera même durant des siècles, tout marche grâce à la tête, sans la locomitive, les wagons d'un train ne peuvent avancer... Croyez-moi que même autour de Sassou, il y a des gens qui veulent et peuvent faire (des bonnes choses), mais que pouvez-vous faire lorsqu' à la commande, on vous met des bâtons dans les roues.  Rigobert Andely et Paul Kaya en savent des choses.

Bien de choses à vous mon frère.

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg