Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 12:38

grande-1538655-2054685.jpgMon cher Richard, bonjour. J'écris parfois pour choquer et là nous sommes déjà devant un choc. Il y a eu au moins 173 morts  causés par l'accident ferroviaire de Yanga. Non, le conducteur n'était pas ivre comme le prétendait le pouvoir ! Non, il n'y avait pas d'excès de vitesse puisque le train roulait à la vitesse autorisée de 80 kilomètres par heure et la vitesse des trains est bridée de sorte qu'elle ne dépasse pas une certaine vitesse. Il faut souvent bien du courage pour oser dire le "non-dit". Je m'oppose au fait que mes propos soient dans le sens de la désunion. Au contraire et je vais le prouver. Si je stigmatise la politique tribale de Denis Sassou Nguesso, cela ne veut pas dire que j'oppose Mbochis et Tékés ou Tékés et Kongos ou que je favorise les Lumbus ou les Tsanguis. Dire que Sassou Nguesso favorise le nord, c'est au contraire vouloir le ramener vers un comportement responsable pour qu'il agisse dans l'intérêt de TOUS les Congolais. Si  ce que je dis est faux, pourquoi  n'apporte-til pas un démenti à mes propos ?  En matière de trafic, la grande majorité se fait au sud ; on pourrait penser que la construction des infrastructures suit cette logique mais tel n'est pas le cas et vous ne pourrez pas me dire le contraire. Certes, certaines parties du nord sont peut-être délaissées mais la logique globale va dans le sens du favoritisme du nord de la république par rapport au sud pour que le nord continue à soutenir la dictature de Denis Sassou Nguesso. Tout ce favoritisme ne tient qu'à une seule donnée : le fait que le sud soit plus peuplé que le nord du Congo. Si le nord était plus peuplé que le sud, Sassou Nguesso agirait différemment car assuré par "la démocratie identitaire" d'être toujours président. Or, c'est là que Noumazalaye est intervenu pour dire que le défaut démographique du nord était un problème qui entraînait une certaine politique... Je n'ai rien contre les nordistes, je le repète une fois encore et certaines vérités doivent être dites comme le fait que ceux qui ont l'argent et des relations voyagent en train en première classe et c'est souvent le cas des nordistes qui ont l'argent et les relations. ; bien sûr qu'il y avait aussi des sudistes en première... C'est certainement une demie-vérité mais il y a un fond réel. Si nous ne disons pas des choses qui choquent monsieur Denis Sassou Nguesso, alors comment lui montrer que nous sommes choqués par la mort de tant d'innocents ? Il a eu douze ans pour améliorer le chemin de fer mais rien n'a été fait ! On voit au nord de nombreuses réalisations comme de routes, des aéroports comme celui d'Ollombo qui ne sert à rien, etc. Et on devrait se taire ? Qui désunit les Congolais : Sassou Nguesso ou moi ? Quand le moindre petit emploi - partout dans notre royaume échoit à un nordiste, comment qualifierez-vous une telle politique ? Ce n'est pas dire que tous les Mbochis approuvent Sassou mais leur position de ceux qui profitent de l'injustice fait qu'ils ne peuvent dénoncer ce qu'ils reconnaissent au fond comme une injustice.. Il est rare de voir ceux qui profitent d'une injustice la dénoncer sinon les Allemands auraient reconnu que le but des Anglais était valable !  Combien de Mbochis critiquent Sassou ? Combien  ? Sociologiquement, c'est un indicateur qui atteste d'un soutien passif parce qu'il sont conscients de la politique tribale de Sassou Nguesso qui leur profite. L'unité n'est pas un mot creux mais une réalité. Je ne suis pas dans le registre de l'idéologie mais du pragmatisme politique et j'étudie des données quantitatives avant d'avancer une thèse. Ce n'est pas que je reproche à Sassou de développer le nord en favorisant les nordistes car son rang lui impose d'être au-dessus de telles considérations mais je lui reproche de ne développer QUE le nord et de ne favoriser QUE des nordistes - même si les Mbochis sont plus favorisés que les autres nordistes. Nous sommes devant une caste qui occupe toute la superstructure et fait en sorte d'occuper aussi toutes les infrastructures. Il y a des conséquences à ne donner du travail qu'aux nordistes : c'est la faim, la malnutrition et la mort des populations du sud. A Dolisie, la malnutrition des enfants est criarde, doublée par un manque de médicaments dans les hôpitaux. Quelle est la conséquence du manque de travail ? La malnutrition. Quelle est la conséquence de la malnutrition ? L'affaiblissement de l'organisme. Quelle est la conséquence de l'affaiblissement de l'organisme ? La maladie. Quelle est la conséquence de la maladie ? LA MORT, LA MORT, mon cher Richard ! Mon père disait que l'eau et la nourriture étaient les premiers médicaments du corps humain. Pour peu qu'il fut instruit, comme il avait raison ! Le professeur Montagnier reconnaît aujourd'hui que l'alimentation a un grand rôle à jouer dans le cas de l'infection du VIH qui peut être vaincu par un organisme bien nourri. Le temps de trouver la vidéo et je vous le met en ligne...

Comment comprendre que la ville qui produit le pétrole manque d'électricité ? Comment accepter les torchères qui polluent Pointe-Noire et qui gaspillent le gaz qui peut servir ailleurs pour protéger les forêts (cuisson) ou à créer de l'électricité ? Comment  comprendre que Sassou Nguesso s'apprête à construire un barrage dans la Sangha au lieu de construire le barrage de Nsounda dans le Koulou ? Mais bon sang, Richard, ouvrez les yeux ! Si vous poussez les conséquences de cette politique, l'algorithme vous conduit à la guerre civile car quand les inégalités et l'injustice atteignent un certain seuil, il y a explosion ! Et je refuse que le Congo devienne demain un autre Rwanda ! Les jeunes du Kouilou ont déjà caillassé un convoi présidentiel mais si ça continue, on assistera à pire. Et c'est moi qui désunis les Congolais parce que je dénonce Sassou qui lui les désunit en silence, dans sa pratique politique ? Non, il faut absolument qu'il y ait quelques individus qui dénoncent ce qui doit être dénoncé car le développement tient forcément compte d'une composante démographique et au Congo, on voit qu'on délaisse le Pool en particulier et le sud en général. Tu sais que ma tête est mise à prix donc je suis déjà mort et que rien ne peut plus m'empêcher de dénoncer le favoritisme de Sassou Nguesso qui est un fieffé tribal  politique et le dire, ce n'est pas être contre les Mbochis qui profitent du système et qui redoutent la démocratie car ils croient qu'ils vont perdre leurs privilèges immérités, je dis immérités. Donc, si nous voulons que ça change, il faut dire les choses crues, les choses cruelles qui sont déjà dans les faits et cela ne fait pas de moi un insensible. Au contraire. Pour créer une véritable union, ne doit-on pas savoir ce qui nous désunit ? L'expression "Unité nationale" n'est pas magique pour produire l'unité de facto mais prouve au contraire qu'il n'y a pas d'unité nationale et pourquoi n'y a-t-il pas d'unité nationale ? Parce que les droits de tous sont devenus les privilèges de quelques-uns. Et ça, il faut le dire pour qu'on puisse le résoudre demain et faire en sorte que l'unité soit possible. Je signale au  passage que Lissouba s'est comporté de la même façon mais en des proportions moins criardes. Maintenant, tu as matière à lire entre les lignes. Moi, je dénonce un tribalisme politique car socialement les Mbochis se marient aux Vilis, aux Laris et de ces mariages naissent des alliances, des enfants, etc. Cependant, quand on regarde qui vient d'où comme dans le cas d'Elenga Blaise et d'un autre cadre Mbochi de l'ancienne COTRADE qui n'était pas d'Oyo, je me suis dit que cette politique tribale était le plus grand danger du Congo ; je me dois de la dénoncer et de la combattre. C'EST DU TRIBALISME POLITIQUE ET DE SES CONSEQUENCES COMME L'ACCIDENT dont je m'intéresse. Si le chemin de fer se situait entre Oyo et Brazzaville, tu peux être sûr qu'il aurait été rénové...

 

Voilà la vidéo dans laquelle Montagnier affirme qu'on peut vaincre le virus sans usage de médicaments. Il en existe une version plus longue où il parle de l'importance de la nourriture, du stress et des anti-oxydants... Quand je l'aurai retrouvée, je la mettrai en ligne...



Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

NGOLA Richard 28/06/2010 15:17



Merci pour ta réponse LDM,j'avoue que l'objectif à atteidre est louable sauf que dans le souci de choquer Sassou,nous nous sentons choqués en tant que nordistes parceque personnellement je ne
partage pas la politique de Sassou.Mais, par manque d'une opposition véritable nous avons du mal à nous faire entendre.Donc, je pense que notre combat c'est de créer une plate-forme
capable de parler de l'intérieur et appuyer de ceux de l'extérieur pour reveiller le peuple qui est endormi et meurtrie.  



Le Lion de Makanda (LDM) 28/06/2010 17:11



Mon cher Richard,


tu me vois désolé de sentir que les nordistes soient choqués par mes propos car ils ne sont que les victimes heureuses aujourd'hui d'une politique qui les flattent pour leur faire cautionner
l'irresponsabilité politique de Denis Sassou Nguesso. Il faut éviter le complexe du juif qui dès qu'on prononce le mot "juif" crie à l'antisémitisme. Je sais que nombreux sont les Mbochis qui ne
partagent pas la politique de Denis Sassou Nguesso  et je sais aussi que nombreux n'en profitent pas mais selon l'idéologie consacrée qui s'est vérifiée aussi sous Lissouba, l'expression
"nous sommes au pouvoir" donne l'impression à un groupe social de participer à la possession du pouvoir comme s'il était sécable, chaque personne proche identitairement du chef de l'Etat
s'imaginant détenir une parcelle de ce pouvoir. Le pouvoir n'est pas seulement l'ouverture à la décision de la collectivité ; il est aussi perçu comme un univers de privilèges échus à ceux qui y
participent. Donc, chaque membre identitairement proche croit qu'il est détenteur de quelques privilèges dont celui d'être le premier servi et de décider ; ce qui explique que l'on se retrouve
devant une castification des directions militaires, administratives, sociales, politiques, etc.


Il nous faut nous rassembler et il est anecdotique nos frères du nord n'abondent pas dans le sens des droits et des devoirs pour tous. L'école pour tous, la santé pour tous, le travail pour tous
selon les mérites de chacun, la liberté d'expression pour tous, le droit d'entreprendre pour tous. Quand le mbochi, le lari, le lumbu, le kugni, le vili, le téké,  peu importe l'ethnie, sera
sûr que peu lui sied celui qui prend le pouvoir, ses droits seront respectés, alors il n'aura plus besoin de soutenir un homme de sa région pour qu'il prenne le pouvoir. comme en France, on
regardera au projet. Mes analyses montrent qu'il y a des étapes dans la démocratie comme l'electivité ou l'admission du vote comme mode de scrutin. Dans cette première phase, on falsifie
les résultats pour se maintenir au pouvoir, ensuite viendra la démocratie identitaire où l'on votera les individus en ne tenant compte que de leur identité selon sa proximité ou non à la nôtre et
enfin la démocratie électorale qui dépendra du projet de chaque candidat. Pour en arriver là, il y a du chemin à faire mais nous sommes condamnés à y arriver si nous ne voulons pas
mourir en tant que peuple. Il y a déjà trop d'étrangers qui font la loi chez nous et un jour, ils prendront le pouvoir dans notre pays comme on l'observe chez nos voisins d'en face - parce que
nous ne sommes pas unis parce qu'il y a une politique tribale qui nous divise...



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg