Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 00:04

Terre entre mainsLe climat change. Il a toujours changé. Il y a eu des périodes glaciaires, des périodes de refroidissement. Parfois longues, parfois courtes. Cette fois-ci la différence, c'est que les changements sont causés par les activités humaines. Une espèce et une seule, l'espèce humaine, menace l'équilibre de tout le système vivant d'une planète !  Les activités industrielles qui ne savent pas s'arrêter, qui exigent toujours plus pour produire plus de profits qui vont dans les poches de quelques milliardaires. On ne pourra pas arrêter la destruction de la couche d'ozone en donnant un peu d'argent aux pays pauvres.  On connaît les gros pollueurs mais la question du climat  ne renvoie pas à une zone, à un pays mais à l'environnement global. Les activités américaines peuvent provoquer un tsunami en Inde ou ailleurs. Les Occidentaux disent tout le temps : "Nous ne changerons pas notre mode de vie". Or, c'est ce dernier qui provoque les bouleversements climatiques. Le capitalisme est l'un des éléments sinon l'élément déterminant de ce mode de vie.
2472193390_7bea1fcd3c.jpgCertes, on va voir plusieurs chefs d'Etat à Copenhague au Danemark mais les vrais intéressés, les grandes entreprises multinationales ne sont pas là ! Il faut comprendre le mode de vie occidental : d'un côté, une démocratie sociale et de l'autre, la dictature de l'argent et c'est au nom de cette seconde que les activités les plus polluantes se font et on ne sait pas arrêter des industries qui rapportent de l'argent, qui produisent des richesses. Et nous savons tous que c'est la véritable cause du réchauffement climatique. Donc le climat va continuer à se réchauffer parce que le mouvement industriel est inarrêtable et même quand certains pays seront sous deux mètres d'eau, on continuera à demander à la marée d'esclaves de continuer à produire et d'ailleurs, le capitalisme réfléchit déjà à la façon de tirer profit du réchauffement climatique. Ce ne sont pas des philanthropes, nos grands patrons et peu importe que la planète trinque.
Il ne suffira pas de donner de l'argent aux pays pauvres pour résoudre le problème : le changement climatique n'est pas un problème financier mais environnemental à cause d'un mode de vie très destructeur. L'Occident ne peut se passer de pétrole, d'énergie et personne ne pourra arrêter cela avant que le pire n'arrive ; on peut trouver des énergies propres mais les grosses multinationales pétrolières ont toujours freiné ce mouvement. Et ce modèle capitalisme est celui que tous les pays veulent imiter donc nous ne pouvons pas résoudre la question climatique si le capitalisme continue à dévaster nos forêts pour titiller l'orgueil des Occidentaux qui veulent des meubles raffinés et aujourd'hui, la Chine, le pays le plus peuplé s'en mêle augmentant encore le mouvement catastrophique.
Le capitalisme a même trouvé le moyen de poursuivre son mouvement en créant une bourse carbone qui est une aberration parce que le capitalisme essaie même de rentabiliser ce scandale où les pollueurs pourraient acheter le droit de continuer à polluer à des pays qui polluent moins.
Pour que le climat devienne un enjeu, il faudra que l'Angleterre et le Japon soient engloutis et à ce moment, on pourra porter le regard sur les véritables causes parce que ce qui bouleverse le climat est aussi ce qui épuise les mers, détruit les forêts, pollue les sols,  l'eau et l'air. C'est le mode de vie capitaliste et l'Occident a déjà dit qu'il ne le changera pas. Donc Copenhague ne trouvera pas les solutions parce que la cause principale ne fait pas partie des choses à changer.
A ceux qui disent que nous sommes tous responsables, c'est évidemment faux ! Si nous étions tous responsables, nous parviendrions facilement à changer les choses mais on voit qu'il s'agit là d'une astuce occidentale qui dissimule les conséquences du mode de vie outrancier des fils d'Europe en attribuant à tous les mêmes responsabilités.
Il faut se poser les bonnes questions : pour l'enrichissement de quelques individus, va-t-on permettre la disparition de l'espèce humaine ? Parce que c'est ce qui est en cause quand on pousse très loin le raisonnement. La disparition de l'espèce humaine ? Exagérée ? Pensez aux dinosaures ! Une espèce vivante  peut disparaître. Si l'homme disparaît, c'est peut-être ce qui pourrait arriver de bon sur cette terre. Cependant, l'homme ne disparaîtra pas seul ; il entraînera avec lui de nombreuses autres espèces et ceci est nouveau dans le règne de la nature...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg