Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 21:08

CONGOYASIKA.jpeg                      Illuminé    par  l'enrichissement  illicite  que  lui  procure  la rente  pétrolière   congolaise, illusionné   par   le mythe  d'un   pouvoir   absolu,  aliéné  par l'immensité    des  armes  de  destruction  massive  qu'il accumule  et  retourne  à  l'occasion  contre son   peuple,  déshonoré par les  méthodes  d'inhumanité qu'il   fait   subir   au  même  peuple et   à   ses  rivaux politiques,  Mr  Sassou  Nguesso   méprise   le   calendrier  politique de la constitution  qui   l'oblige  de quitter  le pouvoir en  août  2016.

         L'histoire,   en train   de   s'écrire,   nous   dira    si   le pouvoir   de Brazzaville  aura   réellement  les moyens   d'ignorer   tout  un  peuple   dont  la seule   revendication  légitime   et emblématique    du  moment  est  celle  du respect   scrupuleux  de  la légalité   constitutionnelle,   donc,  par voie de    conséquence,  la  proclamation   légale   de  la fin   définitive   du   régime  de   dictature   incarnée  par  l'anti-démocrate et l'anti-républicain  Sassou Nguesso.
        Les   explosions   mortelles   du  4   mars  2012   à Mpila  sont  les  signaux   tangibles   de  cette marche   vers   le coup   d'Etat  constitutionnel  de  Mr  Sassou Nguesso. Il  s'en   est   suivi  le   montage   d'un   complot  imaginaire et   grotesque  contre    le   régime  en  place   dont  le  colonel  Marcel   Ntsourou   serait semble-t-il   le meneur.   L'attaque du   domicile    de  ce  dernier,   le 16  décembre 2013,  a coûté   la vie à des   dizaines de   Congolais.
         Une   autre   trame  de  ce   coup  d'état   constitutionnel   est     la    tricherie   éhontée  et scandaleuse des  opérations   du  recensement  administratif spécial  2013    dont   les   premiers    résultats    mis à jour   sont   contestés   et délégitimés  par   ceux-là  mêmes    qui   s'étaient   rendus à la concertation   politique de Dolisie   sur   les   élections locales.  Ces    résultats  sont   même   décrédibilisés  par les   démographes impartiaux,  critiqués   et   dévalués par les  institutions   internationales expertes  en  la matière.
        En   publiant     des  résultats   faux,  contraires  à l'évidence  et à  la vérité, Mr  Sassou  Nguesso   dispose   désormais d'une carte électorale du  territoire, essentiellement   falsifiée   par ses  services,  empêtrée   d'irrégularités, génératrice    de malentendus  politiques   et de   fraudes  permanentes  caractérisées.
        Font   également   partie   de  cette   trame  du  coup  d'état   constitutionnel   de Mr Sassou Nguesso   les  déclarations   partisanes   et  tendancieuses  de MM. Justin  Koumba, Isidore MVoumba  et Pierre  Mabiala  appelant   à  la modification  et  à  la  désacralisation   de  la  constitution  lors du   dernier  séjour  de Mr Sassou Nguesso à Dolisie.  Ceci   contre   la volonté   et  la détermination  des  populations  du   département   du Niari  qui   tiennent  à   l'alternance  démocratique  en 2016.  Et c'est   d'ailleurs,  cette   dynamique   de  changement   qui    gronde   dans  l'ensemble   du  Congo.
        L'obsession   antidémocratique   qui habite  Mr Sassou  Nguesso  l'a  entrainé   vers  l'acceptation   d'une pratique  obstructionnelle  des  règles   de consultations  électorales.  Il  espère  mimer   déjà  l'argument  de droit  qu'il   détiendrait  la majorité   numérique   du  pays et  qu'il   est,  par conséquent,  le pays  réel.  Ce   qui  lui  donnerait  les  moyens de  mobiliser   les  élites    rentiers  et  traîtres  à  la patrie    devant   instrumentaliser les  populations   pour   un  plébiscite   qui   exige de Mr sassou Nguesso    de  réviser ou   de  changer  la constitution   en vigueur. Pendant   ce temps,   les   élites  patriotes,   républicaines   et   démocrates  objectivement  dissidentes   avec   le    système  de  dictature,    sont  interdites    de sortie de territoire.  Leur   quotidienneté  est   soumise   à  la terreur  permanente.
        La   ruse   finale    de ces  manoeuvres   de Mr    Sassou  Nguesso   est   de se  présenter  non  seulement  comme  l'incontournable  mais  encore  comme   l'unique   personnalité  morale  et politique   du  pays  à même  de  bien   le   présider  et cela  contre  son  peuple, contre  la constitution,  contre  la république, contre  la démocratie, contre  le suffrage  universel.  
      Outre    qu'il   faut  aux   Congolais,    dans  l'urgence,   construire   une   action   nationale dissuasive   face à   cet  affront   ignominieux  qui   leur est   fait,  ils   doivent   également  recourir   à une   raison  politique  internationale   pour   s'opposer  efficacement   à   ce   projet   de  plébiscite   antinational     qui  ne serait   rien   d'autre  qu'un   coup   d'état   constitutionnel   venant  parachever   le coup  d'état  militaire   de   1997.
      Tout  l'enjeu  du  Congo  face   à  cette   crise   constitutionnelle  et  politique   qui   profile   à  l'horizon   porte   désormais   sur les   modalités d'une   transition   de  compromis   national  solidaire  et   sans  exclusive   au   soir   du  départ  de  Mr  Sassou  Nguesso  en   vue de créer  les     conditions  normatives   d'une   alternance  démocratique   civilisée dans  la république,   réconciliée   avec  elle même.
       La    résurrection   civique   et  le  mouvement   citoyen,   populaire   et démocratique   du  respect  de la constitution   dont   fait   partie également    l'union  des  forces de l'alternance   sont  appelés   à  créer   les  conditions du débat   national   sur   la   gestion   de   cette  période  de transition. 
  •            Non   au  coup    d'état   constitutionnel   au  Congo 
  •            Oui  au   respect   scrupuleux     de  la constitution    du   20  janvier  2002  
  •            Oui  à   l'alternance   démocratique   
           Le   peuple   congolais   vaincra
                                                      
                                                          Fait  à  Paris   le  30  mars  2014
                    
                                           Le  Coordonnateur   de Congo Ya  Sika
 
            J.Ouabari  Mariotti

Partager cet article

Published by J. Ouabari Mariotti - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Caro Ka 01/04/2014 20:51


Vous préférez croire les rumeurs plutot que la réalité ! 


c'est de la manipulation médiatique ! SassouNGuesso est l'homme de la situation : l'essentiel est de nous occuper de notre Congo pour un #CongoUNI !

Pat 01/04/2014 20:49


Arrêtez de le diaboliser et de vous faire manipuler par les media français !!! Le #CongoUNI est à notre portée, tous UNIS derrière notre président, il est à mon sens le garant d'un
Congo LIBRE !


Il parait que le Président Sassou Nguesso a l'intention de débaptiser la capitale ! Elle reprendrait ainsi son nom initial (avant la colonisation) ==>  MFOA ! un magnifique
hommage à nos anciens ! 


 

mwangou 01/04/2014 09:42


Bjour LDM! QU'EST-ce qu'un coup d'Etat constitutionnel? quelle différence avec un coup d'Etat non constitutionnel


 

Le Lion de Makanda (LDM) 01/04/2014 20:26



Franchement, c'est une excellente question car au final tout coup d'Etat se grave dans le marbre constitutionnel ! C'est la liberté d'expression. Tout le monde doit pouvoir s'exprimer. Peut-être
que monsieur Ouabari fait allusion au fait que pour une fois, c'est la constitution que l'on va devoir directement violer pour prendre le pouvoir - alors qu'avant, sa modification a toujours été
la conséquence de coups d'Etat violents ou de de coups de palais. comme en 1992. Bon, c'est moi qui le pense...



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg