Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 23:01

Contentieux relatif à l’occupation du domaine de l’E.f.c à Pointe-Noire : Le député Mabio Mavoungou Zinga plaide pour l’abandon du processus de déguerpissement

 

Le député Zinga-Mabio plaide pour l’abandon du processus de déguerpissement

 

Au cours d’une conférence de presse, le député de la première circonscription de l’arrondissement 4 Loandjili de Pointe-Noire, a affirmé le 27 septembre dernier dans un hôtel de la place, que le gouvernement gagnerait à renoncer au déguerpissement des citoyens résidant dans le domaine forestier de Eucalyptus Fibre du Congo (Efc). Des arguments juridiques et politiques qui semblent pertinents.

En lieu et place d’une descente parlementaire classique, Mavoungou Zinga-Mabio a donné le 27 septembre dernier à Pointe-Noire, une conférence de presse. Question, dit-il, «de m’adresser non seulement à mes mandants, mais beaucoup plus aux autorités dont le Chef de l’Etat».

Sachant ce qu’il dit et veut, Mavoungou Zinga-Mabio a abordé le problème sous deux angles : juridique et politique. Sur le plan juridique, il ne fait pas l’économie des mots. «Sachant que gouverner c’est aussi prévoir où était l’État quand ces personnes (achetaient) ces terrains de Vindoulou, Nanga-Pili, etc. ? Fallait-il attendre que les gens s’y installent pour qu’on leur demande par la suite de déguerpir ? Je vais vous dire ce que le gouvernement faisait pendant ce temps. Le ministère de la réforme foncière a certainement  entre autres attributions le lotissement de nos quartiers. Je crois comprendre que Vindoulou par exemple était loti. À Vindoulou, beaucoup de mes concitoyens ont des titres fonciers. Avant d’obtenir un titre foncier, il faut que le tribunal ait rendu des ordonnances d’immatriculation. Là, le ministère de la justice est également impliqué. Pour avoir un titre foncier, il faut que la direction générale des impôts via la direction de la conservation foncière ait rendu des certificats de non opposition. Ici, c’est le ministère des finances qui est impliqué. Je constate aussi que ces citoyens ont été recensés. On y a érigé des bureaux de vote. Il y a même un commissariat de police et une école publique. Là, c’est le ministère de l’intérieur qui est concerné. Tout ceci veut dire que l’Etat a mené ces opérations en connaissance de cause !», s’est exclamé Mavoungou Zinga-Mabio. Ce, avant de s’interroger sur la valeur ajoutée de ces champs d’eucalyptus: «Que gagnent les Congolais là-dedans ? »

Sur le plan politique, Mavoungou Zinga-Mabio est allé sur un terrain que le Chef de l’Etat dit affectionner: la paix. «Ces populations aspirent à la paix. Mais elles ont accueilli parfois avec beaucoup de sidération les propos tenus par certaines autorités. En vérité, beaucoup de nos concitoyens ont été expulsés de l’aéroport pour cause d’utilité publique. Ils ont été dédommagés. Ils ont acquis des terrains dans ces zones. Et aujourd’hui, on veut encore les expulser. Nous savons ce que gagne un fonctionnaire. Parfois, c’est au soir de sa vie qu’il parvient à trouver un lopin de terre. C’est à ce moment qu’on lui demande de déguerpir. Non, les Congolais n’ont pas besoin de ça. À Vindoulou où j’ai été plusieurs fois, les populations se disent meurtries. Elles n’aspirent qu’à la paix. Mais, là, hélas, elles sont dans le désespoir. Qui peut prévoir ce (que) peut amener le désespoir ? Non, ce n’est pas de cette manière qu’il faut régler le problème du plateau de Hinda. Là-bas, on a besoin d’eau potable, de l’électricité, des emplois stables et durables, etc. C’est ce qu’attendent les populations de Hinda du gouvernement. Lequel gouvernement s’est largement trompé et est aujourd’hui victime de ses propres turpitudes. C’est pourquoi, j’en appelle publiquement et solennellement au président de la république pour que dans sa grande mansuétude, il vienne apporter une solution idoine qui puisse contribuer à l’apaisement dans cette partie de la République. Et l’Etat pourra dire ‘‘j’assume’’ », a martelé Mavoungou Zinga-Mabio.

Au regard du déploiement des forces armées congolaises (Fac) qui y ont érigé des tentes, avec un arsenal quasi important, c’est tout un peuple qui vit dans la peur. «Peut-être nous tireront-ils dessus », craint une dame ayant acquis, il y a près de six ans, un terrain à Vindoulou. Brandissant son titre foncier, elle dit ne pas comprendre l’initiative du gouvernement. « Franchement, j’ai du mal à comprendre que le gouvernement s’obstine à nous déguerpir d’ici, alors que nous sommes dans la légalité», déplore la dame, visiblement triste et désespérée.

 

Pour la dame comme pour les autres populations concernées, l’espoir viendrait peut-être de ce plaidoyer du député Mavoungou Zinga-Mabio. Lequel a promis de poser le problème à la prochaine session de l’assemblée nationale. Et a invité les autres parlementaires à s’impliquer à la résolution de ce problème « crucial ».

 

                                                                    John Ndinga-Ngoma

Partager cet article

Published by John Ndinga-Ngoma - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg