Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 11:20

Madame Princilya Ngakosso, bonjour. Je viens de voir votre vidéo de caniveau que vous avez postée sur Youtube. Le journalisme est un métier sérieux et n'est pas journaliste qui veut. Vous ne connaissez pas le code déontologique du journalisme. On ne sait pas qui s'exprime dans votre vidéo, ni sur quelle base vous choisissez vos intervenants dans la vidéo que vous avez réalisée. Il est évident que les gens ont peur et ne donnent pas leur opinion librement de peur d'être reconnus et menacés par la police politique de Sassou dirigée par Jean Dominique Okemba. A quelques exceptions dans cette vidéo. 

De plus, vous n'expliquez pas les enjeux qui sous-tendent ce faux débat. Une constitution est une oeuvre impersonnelle - même lorsqu'elle est l'initiative d'un individu. On l'a vu avec la constitution de 1958 en France initiée par De Gaulle. Elle a été modifiée pour accorder le droit de vote aux femmes. Cela doit être un plus démocratique et non un moins quand on veut modifier ou changer de constitution : de la première à la cinquième république, on a gagné en démocratie et, surtout, on n'a pas touché à l'alternance démocratique en France. Même le Général De Gaulle qui s'est battu pour libérer la France a accepté de quitter le pouvoir. Lionel Jospin a réduit le mandat de sept ans à cinq ans ; c'est un plus car l'alternance démocratique est accélérée et cela va de pair avec la durée du mandat des députés qui sont désormais élus après le président de la république pour permettre à ce dernier d'avoir une majorité : il y a là réduction des situations de cohabitation en France - ce qui était par ailleurs très ennuyeux et pernicieux pour la république française qui devait faire des gros efforts pour parler d'une seule voix. Alors qui est donc ce nain politique de Denis Sassou Nguesso pour vouloir s'accrocher au pouvoir comme une sangsue ? IL N'A RIEN D'UN HOMME EXCEPTIONNEL. C'EST MEME LE PLUS VIEUX ASSASSIN POLITIQUE ENCORE EN ACTIVITE. SA PLACE EST EN PRISON ET NON AU SOMMET DE L'ETAT. D'AIILLEURS, L'UN EXPLIQUE L'AUTRE : SASSOU SE JUCHE AU SOMMET DE L'ETAT POUR A LA FOIS ASSOUVIR SA PASSION MORBIDE DE TUER TOUT EN PROFITANT DE L'IMPUNITE QUE CETTE POSITION LUI PROCURE.

Pourquoi pendant toutes ces années, la constitution ne faisait pas débat ? Pourquoi pas avant mais pourquoi maintenant ?

La constitution ne peut faire l'objet d'une modification ou d'un changement que lorsqu'on constate une crise grave dans le fonctionnement des institutions d'une nation : or, au Congo, tout va bien, il y a la paix, les institutions fonctionnent, les voleurs volent, etc. CE QU'IL FAUT C'EST AU CONTRAIRE UN DEBAT SUR LE RESPECT DE LA CONSTITUTION ET DU DROIT DANS NOTRE PAYS ! LE RESTE RELEVE D'UN HOLD-UP POLITIQUE. ON DEVRAIT AU CONTRAIRE SE DEMANDER COMMENT FAIRE POUR MIEUX RESPECTER LA LOI DANS NOTRE PAYS OU LES CRIMINELS ET LES GREDINS DE TOUTE LA PLANETE SE SONT DONNES RENDEZ-VOUS... Vouloir la modifier ou la changer juste pour faire plaisir Denis Sassou Nguesso qui pille le pays, le livre aux étrangers sans être capable de développer un SEUL projet politique est une insulte faite au peuple.

Interroger des analphabètes qui n'ont aucune connaissance du droit sans leur donner explication de ce qui est en cause est une manipulation, madame Ngakosso. Vous travaillez pour Denis Sassou Nguesso, ça se sent à des milliers de kilomètres. Modifier ou changer, que va-t-il en fait se passer ? On va juste éliminer la limite d'âge et celle des mandats et ne rien changer pour le reste. C'est ça le changement de la constitution ?

 Denis Sassou Nguesso est incapable de donner ne serait-ce que de l'eau potable à tous les Congolais, lui qui a érigé le tribalisme en politique : en effet, une politique doit être globale ; or, le tribalisme de Denis Sassou Nguesso qui favorise une frange de la population congolaise est flagrant au point où nous n'avons même pas besoin de le démontrer.

Il a voulu, créé et mis en place une constitution taillée sur mesure afin d'éliminer ses adversaires sur le critère de l'âge. Quant au nombre des mandats limités à deux, dans toute démocratie qui se respecte, c'est la règle. C'est un homme et non un chien pour manger sa propre merde. On ne revient pas sur sa parole quand on est un grand homme mais nous savons que Sassou  a moins de dignité qu'un chien.Il peut donc manger sa propre merde ou revenir sur sa propre parole donnée : n'a-t-il pas juré de défendre la constitution lors de sa prestation de serment ? Alors, il va remanger ses vomissures ?. Il veut rester au pouvoir pour faire quoi ? Continuer à maltraiter le peuple congolais ? A le pervertir, le voler et le tromper indéfiniment ? C'est quoi ce pays où les Libanais tazzent nos femmes et font fouetter même les policiers ? Non, le Congo est une république ! Nous exigeons le respect de la loi constitutionnelle.

  Sassou s'il lui reste un seul neurone intact doit comprendre qu'il lui faut sortir par la porte constitutionnelle. S'il viole la constitution, alors Robert Poaty Pangou et Modeste Boukadia ont le droit de piétiner le principe d'indivisibilité pour créer leur république du Sud-Congo.

OU ON RESPECTE TOUTE LA CONSTITUTION, OU NE LA RESPECTE PAS DU TOUT DANS SA GLOBALITE. LE VRAI DEBAT EST DANS LE "COMMENT MIEUX RESPECTER LE DROIT ET LA CONSTITUTION" : EN EFFET, A CE NIVEAU, NOUS VOYONS TOUS QU'IL Y A UN PROBLEME : ON TRICHE, ON VOLE, ON TUE, ON TAZZE, IL SUFFIT D'ETRE PROCHE DE SASSOU POUR BENEFICIER DE SON IMPUNITE ABSOLUE. NON, IL EST TEMPS QUE LE CONGO DEVIENNE UN PAYS DE LOI POUR QUE TOUTES LES ECOLES SE RESSEMBLENT SUR TOUTE L'ETENDUE DU TERRITOIRE, POUR NE CITER QUE CET EXEMPLE. UNE POLITIQUE EST GLOBALE ET S'ETEND SUR TOUTE L'ETENDUE DU PAYS EN TOUCHANT TOUS LES CITOYENS. Y A-T-IL UNE POLITIQUE DE L'EAU POTABLE ? NON. DE L'ELECTRICITE ? NON. DE LA SANTE ? NON. DE L'EDUCATION ? NON. DE LA SALUBRITE ? NON. JE VOUS DEFIE DE TROUVER UN SEUL VRAI PROJET POLITIQUE GLOBAL QUI TOUCHE TOUT LE TERRITOIRE ET TOUS LES CONGOLAIS INITIE PAR DENIS SASSOU NGUESSO. VOUS N'EN TROUVEREZ PAS UN SEUL EN PLUS DE TRENTE ANS DE REGNE ! ALORS, ARRETEZ DE DIVERTIR LE PEUPLE POUR LE MANIPULER, MADAME NGAKOSSO !

Si Sassou viole deux articles de la constitution du 20 janvier 2002, alors TOUTE la constitution dans TOUS ses articles sera remise en cause et vous assumerez les conséquences de la scission du pays...

                                                                 Lion De Makanda

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

le fils du pays 01/07/2014 15:04


Cette journaliste de pacotille n'est que le resultat du systeme Sassou c'est a dire la destruction totale du pays.Les nouveaux qui seront aux commandes du Congo auront du pain sur la planche.Il
faudra demantler ce systeme piece par piece.Bref,le Congo renaitra de ses cendres.

ndokou ambert 30/06/2014 21:50


Monsieur Makanda, je ne comprends pas les critiques vehementes que vous avez faites a l'endroit de votre consoeur journaliste. Meme si on peut lui reprocher un certain amateurisme, dû sans doute
a ses premiers pas dans le metier, on doit au moins reconnaitre sa pugnacité et son courage. 


Vous etes sans ignorer que pratiquer le metier de journaliste en toute legalité au Congo n'est pas chose aisée. Mais il faut reconnaitre que malgré tout,  cette brave "petite" va au charbon.
Elle retransmet les avis des intervenants à chaud sans coupures ni montages. Vous lui reprocher de ne pas parler des enjeux et du conteste du debat sur la modification ou non de la constitution;
mais je pense qu'au Congo tout le monde connait, a tort ou a raison, les enjeux qui en decoulent.


Je dois dire que j'ai été assez etonné de votre reaction, je pense que ce genre d'initiative, venant d'une jeune fille (sans doute etudiante) est a louer plutot qu'a blamer. 


 J'ai vu des intervenants extremement au fait de la question constitutionnelle qui se sont tres bien exprimés, d'autres plus ignorants confondant constitution et construction, j'ai vu de la
peur de certain a s'exprimer, de la colere, de l'indifference. J'en ai appris plus en 1 quart heure avec ce radio trottoir  qu'en 1 heure d'emission avec Elie Smith. Vous devriez mettre
 ce genre de videos sur votre site plus souvent Mais vous ne le ferez pas car vous preferez poster une videos de 3 ou 4 bonobos qui pronent la scission du Congo...


 

Le Lion de Makanda (LDM) 30/06/2014 22:49



Cher Ambert,


bonsoir.


Oui, elle est courageuse notre compatriote d'aller dans la rue faire son travail mais question présentation du sujet, ça manque un peu d'enveloppe : il faut d'abord poser le contexte de la
naissance d'un sujet ou d'un phénomène pour que le public en prenne toute la mesure. Ce débat n'est pas le produit d'une génération spontanée : C'est le pouvoir qui le met sur la place politique
car les nantis savent que la fin de Denis Sassou Nguesso signerait la fin de leur goinfrerie aux frais de l'Etat. Ce n'est pas Denis Sassou Nguesso qu'ils défendent mais d'abord eux-mêmes ! Le
système démontre qu'il ne peut survivre au sein d'institutions fortes. J'ai profité d'expliquer ce qui peut fonder la modification ou le changement d'une constitution ; en France, ils sont à la
cinquième république et certains réclament même de passer à une sixième. Toujours question d'améliorer le fonctionnement institutionnel et non pour favoriser un dictateur. Sassou se prétend
démocrate et sage mais nous nous rendons tous compte qu'il ne l'est pas : c'est surtout à lui que je m'en prends ; relisez-moi bien !


Question vidéo de Modeste Boukadia, Il faut mettre les propos sensés et insensés de nos politiciens à la connaissance du public. Il vaut mieux être au fait des idées tordues d'un tel que pas du
tout ! Si on connaît l'idéologie d'un homme politique, il devient plus facile de combattre. Denis Sassou Nguesso est même plus fin : il ne proclame pas son tribalisme mais agit comme le plus
fieffé des tribaux ! Quant à ma consoeur, je lui reproche de ne pas identifier ceux qui parlent et de ne pas expliquer l'enjeu du changement ou de la modification de la constitution car en fait,
le seul problème de notre constitution, c'est le fait de ne pas être respectée par le système sassouiste et rien d'autre ! Ma dureté va plus au régime en place qu'à dame Ngakosso.


J'ai critiqué l'idée de la scission en présentant au public la vidéo de Modeste Boukadia. Ce n'est donc pas que je m'en prenne exclusivement à madame Princilya Ngakosso. Si Denis Sassou Nguesso
ouvre la boîte de Pandore constitutionnelle, comment voulez-vous demander à Robert Poaty Pangou et à Modeste Boukadia de respecter le principe d'indivisibilité de la république ? En fait, je
profite juste de cet article pour mieux poser le problème de la constitution qui est celui de son respect et non de sa modification. C'est Denis Sassou Nguesso qui a voulu la limitation d'âge et
celle des mandats à deux comme dans toutes les démocraties qui se respectent. Si c'est un démocrate comme il se proclame, il n'a que le choix de respecter la constitution. C'est malhonnête d'agir
autrement. Dans cet article, je m'adresse plus à Denis Sassou Nguesso qu'à Princilya Ngakosso.


Que notre consoeur ne se vexe pas : nous voulons juste l'amener à mieux faire son travaiL. Patriotiquement, LION De MAKANDA



mwangou 30/06/2014 17:41


Bjour LDM! en ce moment, bien des gens se sont dit que c'est l'opportunité rêvée pour se faire du pognon... et aller dans le sens du poil de sassou nguesso à propos de la constitution, c'est
l'occasion toute trouvée pour se faire du pognon; car le pouvoir sort du pognon sur ce sujet... il ne faut plus s'étonner que cette journaliste fasse ce qu'elle fait...et pour ça, la déontologie
et le discours sur la conscience ne sert pas à grand chose; elle veut le pognon un point un trait. comme le fait le fameux agrégé en droit, et autre dzoumanguélét...

Le Lion de Makanda (LDM) 30/06/2014 18:16



C'est pourquoi il faut répondre à de telles mascarades journalistiques. Sassou va lancer ses attaques tous azimuts. Il faudra avoir du répondant. On vient de me dire sur Facebook qu'elle
travaille souvent dans les quartiers nord pour avoir peut-être un public plus favorable à la thèse qu'elle soutient au fond de la poche si tu vois ce que je veux dire...



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg