Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 20:06

De retour à Lyon. Je me suis rapproché au plus près de l'Afrique. Du Vaucluse, je suis allé à Marseille, un mélange de couleurs, de saveurs, de cultures du monde où l'on peut sentir par le mistral et la brise de la Méditerranée les murmures de l'Afrique, comme des supplications, des appels au secours. La Méditerranée m'a paru un carrefour où des mondes se rejoignent dans des trafics de tous genres. Au plus près de la mère de l'humanité, au plus près de mes frères de douleur dont les cris voyagent dans ceux des mouettes, j'ai demandé le soutien de nos ancêtres.

Je n'ai pourtant pas arrêté d'être informé. J'ai appris que la RDC aurait fermé sa frontière avec le Congo pour arrêter les expulsions - comme pour dire qu'elle ne voulait plus recevoir ses propres enfants.

J'ai aussi appris que pendant son séjour à Oyo, Denis Sassou Nguesso, voyant son projet de validation de la modification de la constitution par les pseudo-sages ne faisant pas l'unanimité à Sibiti, aurait demandé aux militaires de le soutenir - notamment en prêchant l'évangile de la modification de la constitution dans les casernes. Apparemment, les militaires auraient répondu qu'ils ne faisaient pas de la politique et qu'ils souhaitaient ne pas se mêler à ce débat.

Certains ministres peuvent dire que les pseudo-sages sont aussi des Congolais et qu'ils ont le droit d'inciter à la modification de la constitution, leurs bec répétant allègrement les mots que Sassou veut qu'ils disent. Cependant, nul besoin de se proclamer "sage" pour émettre une opinion en la matière - surtout lorsque des billets de banque remplacent la sagesse. Personne ne peut s'autoproclamer "sage" ou être décrété tel par un seul homme et surtout, nulle sagesse ne peut exiger que perdurent indéfiniment la faim, la soif, le chômage, le manque d'éducation, le détournement du denier public, le viol des liberté fondamentales, les meurtres, le règne des étrangers qui font bastonner même des policiers honnêtes qui essaient juste faire leur travail. La sagesse ne peut encourager la division de la nation, l'esprit de clan. Le sage veille à ce que le pouvoir donne à tous et non à quelques-uns - ce qui est à tous. Quel est donc ce sage qui pourrait comprendre et admettre que Sassou donne l'argent des Congolais à des pays étrangers - alors que les fils du pays meurent de faim ? Oui, la rhétorique de la position sociale pousse le ministre à défendre son rang - plus qu'à soutenir Sassou : comme c'est ce dernier qui fait la pluie et le bon temps, on souhaite qu'il demeure au sommet de la chaîne alimentaire pour que ceux qui vivent parce que serviteurs volontaires puissent continuer à prendre leur part de la dépouille de la république.

A ceux qui lui ont prophétisé un règne de trente-trois ans, nous disons : "vous n'avez pas le numéro de téléphone de Dieu pour lire le futur". Croire que Denis Sassou Nguesso va s'octroyer un troisième mandat qu'il n'achèvera pas, c'est votre souhait et non celui de Dieu. On ne peut se prétendre "homme de Dieu" et encourager le règne du diable. Moïse combattit la puissance de pharaon pour sortir son peuple de l'esclavage ; Elie affronta Achab et la reine Jézabel, le Christ lui-même traita Hérode de "renard". Nul homme ne peut se prétendre "homme de Dieu" et encourager le règne de la mort.

Nous avons entendu vos élucubrations qui vont jusqu'à donner à croire qu'il n'y a personne d'autre à même de diriger le Congo que Denis Sassou Nguesso. A vous, je réponds : " il n'est pas difficile de donner des ordres qui vont à l'encontre des intérêts du peuple comme distribuer l'argent d'un pays même à la deuxième puissance économique du monde ou de signer des contrats qui permettent aux firmes étrangères de s'arroger nos matières premières à prix cassé. Nul besoin d'être un être d'exception pour gager le pétrole ou pour évaporer l'argent de la république dans des comptes opaques". Si vous croyez qu'il faut être un surhomme pour réduire un peuple à la misère en le poussant à mendier son propre argent, vous vous trompez largement. Le départ de Denis Sassou Nguesso n'est pas synonyme de fin de nos ressources premières mais au contraire de salut public. Sassou n'est pas comparable à un planteur sans lequel le peuple n'aurait plus de manioc. Il doit partir et personne ne peut nous forcer à le subir trois ou sept ans de plus.

L'armée doit servir le peuple et non la dictature en protégeant au contraire nos institutions du déshonneur car la plus grande insulte que l'on peut faire à un pays est de cracher sur son texte le plus sacré une seconde fois, la première étant lors de l'abrogation de la constitution issue de la Conférence Nationale souveraine. Les soldats sont les fils de femmes qui souffrent, les frères de ceux qui meurent faute de soins. Ces soldats ont assez de sang dans les mains pour ensanglanter toute l'eau du fleuve Congo. Et nul ne peut assassiner son propre peuple pour le règne d'un seul. Notre peuple est pris en étau entre des pseudo-sages traîtres à la nation et des hommes politiques qui ne pensent qu'à leurs propres intérêts. L'armée doit sortir le peuple de ce cauchemar qui n'a que trop duré. Si elle doit parler, qu'elle défende nos institutions et le peuple qui a fourni le lait qui a nourri nos soldats.

Le 31 mai 2014, nous serons nombreux à nous lever pour la défense de notre pays. Ils viendront de tous les coins de la France et même de l'Europe pour dire NON. QUE L'ARMEE NE SE MELE PAS DE CETTE POLITIQUE CRIMINELLE QUI NE VISE QUE LA DESTRUCTION DE NOTRE PEUPLE. ELLE DOIT AU CONTRAIRE FAIRE EN SORTE QUE NOS INSTITUTIONS NE SOIENT PAS LA RISEE DU MONDE. 

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

mwangou 17/05/2014 09:06


Bjour LDM! Il faudra beaucoup de prières pour que cette armée, l'armée de sassou nguesso, puisse rester neutre; une armée de militaires affairistes, enrichis par sassou nguesso, des militaires
qui ont des grades par la seule volonté de sassou nguesso, donc des individus qui lui doivent leur bonheur...des militaires qui sont exactement comme les famaeux sages qui sont tous au
gouvernement, et qui se la coule douce, allant jusqu'à hypothéqher leurs compétences, et leur personnalité pour le bonheur offert par sassou nguesso... vraiment, il faut des efforts considérables
pour que cette armée qui est un ramassis de piétres individus soldats reste neutre. Il faut plutôt prier pour les villageois qui se laissent manipuler par ces ministres voraces.

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg