Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 18:42

Nous avons émis l'hypothèse qu'en vue d'apaiser la classe politique lors de son hold-up constitutionnel, Denis Sassou Nguesso procéderait à un changement de gouvernement en constituant un gouvernement dit de large union nationale. Là où nous nous sommes trompés, c'est dans la chronologie : on croyait qu'il opérerait d'abord son putsch constitutionnel avant de mettre en place son gouvernement d'union nationale. En fait, il risque d'abord de mettre celui-ci en place avant de procéder au passage en force. De source sûre, il consulte en ce moment même pour confectionner son nouveau gouvernement. Cependant, nous sommes certains que des énergumènes comme Jean Jacques Bouya resteront à leur place : ils connaissent trop de secrets, volent si bien qu'ils sont irremplaçables.

Nous avertissons le gouvernement de Brazzaville au cas où il s'aviserait à passer en force : ce nouvel acte de mépris à l'égard de notre peuple aura des conséquences. Denis Sassou Nguesso devra en assumer l'entière responsabilité. S'il abandonne l'idée du référendum pour celle du passage en force, c'est qu'il se doute que le vote populaire sera largement négatif. Nous attendons qu'il commette son méfait aux yeux de la communauté internationale pour commettre le dernier forfait politique de sa carrière de dictateur. En refermant sur lui la porte constitutionnelle au lieu d'en sortir tranquillement en 2016, notre ndzokou national prend le risque de s'enfermer dans une voie sans issue. IL Y A UN PRIX A PAYER ET IL LE PASSERA A LA CAISSE DE L'HISTOIRE.

Au peuple congolais, aux forces vives de la nation, à nos soldats : nous ne sommes pas un peuple asservi. Denis Sassou Nguesso ne se trouve pas en pays conquis. Ce genre de frasques de l'histoire touchent à sa fin. Ensemble, nous sommes le pouvoir. Nous avons la mission historique de barrer le chemin à ce monstre, à ce terroriste, à ce criminel de Denis Sassou Nguesso : il faut refermer la préhistoire politique du Congo. Il y va de la cohésion nationale, de notre unité car si Denis Sassou Nguesso insulte et crache sur la constitution, plus rien n'empêchera Modeste Boukadia de remettre en cause l'indivisibilité de la république. D'ailleurs, il l'a déjà fait comme s'il s'attend à ce que Sassou viole la constitution en anticipant déjà à l'ONU.

La constitution ressemble aux tables de la loi de la Torah de Moïse : selon la sagesse rabbinique, violer un seul commandement du sépher revient à violer tous les préceptes divins (1) comme remettre en cause un seul article de la constitution du 20 janvier 2002 revient à rendre caducs tous les autres articles. Plus rien ne peut garantir l'indivisibilité de la république. Or, nous le savons tous : nous ne voulons pas en arriver là. UNE SEULE SOLUTION : PRENONS ET AFFIRMONS NOTRE POUVOIR DE PEUPLE SOUVERAIN, MES FRERES !

_________________

NOTE (1) Si vous commettez l'adultère en couchant avec une femme mariée, vous mentirez forcément lorsqu'on vous demandera si vous avez couché avec. L'adultère est une forme de vol ; ainsi vous violez le "Tu ne voleras pas". En le faisant, vous n'honorez pas votre père et votre mère. En obéissant au démon, c'est comme si vous aviez eu un autre dieu devant la face de Chem Hamephorasch. Il est évident qu'un homme qui aime D.ieu ne peut pas faire une chose pareille. En portant la femme d'un autre dans votre coeur, vous tombez dans le péché de l'idolâtrie. Et il est évident que vous êtes aussi tombé dans la convoitise comme l'a explicitement signifié Ieshua ha Meshia. Il est évident que vous n'aimez pas votre prochain comme vous-même car vous ne souhaiteriez pas qu'on vous prenne votre femme pour vous cocufier. Denis Sassou Nguesso a non seulement commis plusieurs fois l'adultère mais il est allé jusqu'à faire des enfants à des femmes mariées - en imposant aux maris de les élever et surtout de ne pas divorcer. Je pourrais continuer ma démonstration...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

mwangou 17/06/2014 07:34


Bjour LDM! Encore là, ce n'est pas se tromper quand il ne s'agit que de chronologie, l'essentiel étant le changement de gouvernement. Là ce qu'il y a à savoir, c'est que Sassou Nguesso ne change
jamais d'équipe; il l'élargit. alors, il ne faudra pas s'étonner de voir que tant d'anciens soient reconduits... les nouveau visages apparaitront pour mieux ratisser dans la masse... les finances
sont au top pour une telle prestidigitation gouvernementale... ici sur place, on est même convaincu que cette modification de la constitution n'est plus qu'une formalité, tant les fameux soutiens
font la une des rues. qui vivra verra!

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg