Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 10:01

masqueafricain1.jpgNous avons lu le long torchon écrit par maître Martin Mbéri, docteur ès trahison politique depuis le commencement des temps politiques, lui qui a dit publiquement ne vouloir rechercher que de se ranger du côté des vainqueurs. En effet, quand Pascal Lissouba est investi président de la république, il est ministre de l'intérieur ; quand Denis Sassou Nguesso revient aux affaires louches de la république, il est à nouveau dans le secret des dieux en retrouvant une place de ministre comme la récompense d'une trahison. Maître Mbéri n'eut pas besoin de fuir le pays  après le coup d'Etat réussi par Denis Sassou Nguesso ; en bon Judas, il savait que le nouveau maître des lieux n'allait pas manquer de le récompenser à la hauteur de ses prouesses de traître.

Nous n'avions pas eu envie d'écrire sur cette fausse troisième voie sans issue parce que l'homme tantôt reconnaissait l'évidence, tantôt la niait, la longueur du texte ne servant qu'à endormir le lecteur. Cependant, il faut quand même lever l'équivoque car c'est de l'alternance politique dont il est réellement question en 2016 et de rien d'autre.

Pour résumer les choses, il n'y a pas de troisième voie. Même pas de deuxième. Dans la mesure où nous ne sommes pas dans une monarchie républicaine, la Constitution doit garantir l'alternance et je viens ici affirmer haut et fort le droit à l'alternance politique car même un arbre change la totalité de son feuillage et la sagesse veut que le corps politique se renouvelle pour ne pas se scléroser. Denis Sassou Nguesso doit passer la main sans qu'on la lui force. Il a déjà passé la main une fois en 1992, la deuxième en 2016 sera la dernière.

Même si tous les crocodiles de la république pensaient à s'entendre pour violer la constitution, le constitutionaliste a mis à son texte un caleçon en fer. Il n'y a aucun moyen de violer l'inviolabilité des articles concernés par la limitation des mandats et la frontière des soixante-dix ans sans en référer au peuple et WE THE PEOPLE, NOUS LE PEUPLE, ne sommes pas d'accord pour un tripatouillage constitutionnel.

Un homme qui passe quarante au pouvoir doit savoir céder la place à quelqu'un d'autre, sans violence, sans bassesse. Après tout, comme l'a dit un président français, il y a une vie après le pouvoir et Sassou a de quoi faire avec vaches, veaux, autruches, chevaux, fromages et poissons-chats, sans oublier son eau Okiéssi, son usine de foufou, sa fabrique d'huile de palme, ses nombres comptes bancaires à gérer, etc...

Denis Sassou Nguesso est face à ses responsabilités devant l'histoire : ou il s'en va dans la dignité ou on le fera partir de force. Il n'y aura pas d'autre option, la troisième voie ne se trouve que dans le cerveau biscornu de Martin Mbéri, l'avocaillon du diable qui n'a jamais gagné une seule plaidoierie, et nulle autre part ailleurs. Si c'est ça le résultat de la mission que lui avait donné le big nzokou, c'est un piètre résultat.

Nous sommes pour l'alternance car c'est notre droit et nous n'en démordrons pas. Sassou doit pour la deuxième fois de sa vie faire preuve de raison comme ce fut le cas après la conférence nationale souveraine. Il faut savoir sortir de l'histoire indemne. 2016 est une opportunité que Sassou ne doit pas laisser passer - en se retirant de la scène politique nationale, en descendant du haut du manguier. Après avoir atteint les sommets, les hauteurs du pouvoir terrestre, il faut savoir en redescendre avec douceur. Et le respect de la Constitution en est le meilleur moyen...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg