Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 19:25

 

Les membres de l’Union libre des élèves et étudiants du Congo (ULEECO) ont décidé le 1er décembre à Brazzaville, de l’annulation d’une marche qu’ils allaient organiser pour protester contre le phénomène de morcellement des itinéraires de bus dit «demi terrain».

L'Union Libre des Elèves et Etudiants du Congo a renoncé à une marche sous les menaces du colonel Jean Aïve Allakoua qui lui a pourtant affirmé que rien ne changera.

En réalité, ce sont les officiers, les hommes politiques, les membres du clan Sassou&Nguesso qui possèdent la plupart des bus et des taxis du Congo et ils ne veulent pas renoncer à des bénéfices colossaux réalisés sur le dos des pauvres élèves et étudiants qui voient leur scolarité menacée...

La police a simplement redouté que cette marche n'aboutisse à autre chose, à un événement incontrôlable.

Voici  respectivement les propos du colonel de la police Jean Aïve Allakoua et de Thibault Doumas Doth, président national de l'ULEECO comme a bien voulu les transcrire le site officieux du pouvoir  :

«
Nous avons voulu expliquer aux étudiants que ce phénomène est plus profond. Ce secteur a été laissé dans les mains des particuliers qui engrangent de l’argent sans égard du service public. Il va être difficile de trouver des solutions immédiates. Nous, police nationale, sommes autorité d’application de la loi et lorsque nous l’appliquons nous essayons de faire en sorte que les solutions soient durables», a-t-il dit.
Le président national de l’ULEECO, Thibault Doumas Doth, a exprimé les soucis des étudiants en ces termes : «Nous souffrons pour nous rendre à l’université, nous n’avons pas assez de moyens pour supporter le coût élevé du transport actuellement dû au «demi terrain». Nous demandons au président de la République de voir ce problème».

Ou bien, les citoyens ont le droit de manifester dans notre pays ou ils n'ont pas le droit de le faire et les dissuader ne peut être qu'un acte qui entre dans le cadre du déni de démocratie, du refus par la dictature des droits fondamentaux des populations.

Quand Allakoua parlent des "particuliers", il oublie de dire que c'est l'Etat Sassou qui a tué le transport public pour pouvoir le remplacer par le transport privé et que ces fameux particuliers sont aussi les membres du gouvernement, les conseillers, la famille Sassou&Nguesso, etc.

Jean AIVE ALLAKOUA aurait dû dire que l'Etat allait relancer le transport public pour contrecarrer l'arnaque des particuliers. Or tel n'est pas son propos ; ce qui signifie qu'il tire lui-même profit du statu quo. Comment Allakoua peut-il parler de "solutions durables" tout en affirmant la difficulté (entendez l'impossibilité) de trouver des solutions immédiates. C'est la preuve que les autorités de Brazzaville n'ont pas l'intention de faire quoi que ce soit.

Qui a les moyens de s'acheter un véhicule comme un mini bus ou un bus ? Ce sont les mêmes personnes qui incarnent l'Etat et qui se comportent dans le privé cmme des "particuliers", achetant des bus et des minibus avec l'argent de l'Etat.

Thibault Doumas Doth ne doit pas renoncer aussi facilement sans avoir atteint son objectif qui est la marche et  prendre un second objectif qui doit être le boycott des bus et des minibus afin de gagner ce combat puisque l'Etat n'est pas capable de fournir des bus capables de lutter contre le phénomène de "demi-terrains" qui appauvrit les étudiants qui n'ont qu'une maigre bourse qui n'est même pas payée du tout. ET NOUS SAVONS TOUS QUE LE CONGO A LES MOYENS DE CREER UNE SOCIETE DE TRANSPORT PUBLIQUE AVEC 7000 MILLIARDS DE FRANCS CFA AVOUES SUR 70.000 MILLIARDS...

Face à l'intransigeance du pouvoir qui notifie le fait que rien ne changera, les élèves et étudiants doivent organiser leur marche précisément le 17 DECEMBRE 2011.

Monsieur Jean Aïve ALLAKOUA, les solutions immédiates existent : il suffit que l'Etat prenne une loi qui fixe et les itinéraires et les tarifs des transports. Votre Etat-ténia ne peut donc pas le faire ? Mais à quoi sert-il s'il ne peut pas prendre une petite décision en faveur du peuple ? Quant à monsieur Denis Sassou Nguesso, rien n'empêche la création d'une société de transport publique !

Monsieur Doumas Doth, à moins d'avoir été corrompu, je ne peux pas comprendre que vous cédiez aussi facilement sans rien obtenir en échange. Vous avez trahi l'ULEECO. OU VOUS ORGANISEZ LA MARCHE LE 17 DECEMBRE 2011 POUR L'ASSOCIER AVEC LE MOUVEMENT DES INDIGNES OU VOUS DEMISSIONNEZ CAR VOUS AUREZ TRAHI LA CAUSE.

Le LION DE MAKANDA (LDM) S'ADRESSE A PRESENT AUX ELEVES ET ETUDIANTS : payer deux fois une seule destination est une arnaque qu'il faut absolument combattre. Vous devez vous lever comme un seul homme et MANIFESTER exactement le 17 DECEMBRE 2011 pour montrer votre indignation face à ce pouvoir qui ne sert que ces propres intérêts particuliers. Déjà que votre université est la dernière de l'Afrique, si vous ne pouvez aller aux cours, comment espérez-vous vous construire un avenir ?

VOUS AVEZ, CHERS ELEVES ET ETUDIANTS, L'OCCASION DE VOUS INDIGNER CE 17 DECEMBRE 2011 ! NE RATEZ PAS CETTE OCCASION ! VOUS N'ETES PAS DES ESCLAVES. BENO TELEMA BA LEKI ! LA POLICE NE VOUS FERA RIEN ! N'AYEZ PAS PEUR DE LA POLICE QUI A EN FAIT PEUR DE VOUS ! SINON, POURQUOI INTERDIRE UNE MANIFESTATION PACIFIQUE ?

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

mwangou 03/12/2011 06:51


Rien d'étonnant. A Brazza, à chaque fois que les gens veulent manifester, la police a toujours la même expression, attention, il y a ... des politiciens qui risquent de tirer profit...il y a un
coup d'état en préparation, alors ne soyez pas mélangés à ça...et aussi facilement, les organisations syndicales surtout, cèdent devant ce type d'intimidation; car il s'agit bien d'intimidation,
accompagnée de corruption. dernièrement, les fameux appelés volontaires, ont annulé ainsi une grève...aussi, Lion de Makanda, soit fort, car le peuple ici pour lequel tu luttes, est gangréné par
la corruption et la trahison. y compris le rôle de stabilisateur joué par les églises de réveil...

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg