Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 00:14

Ils sont là dans les rues des grandes villes sur des étals avec la prétention de prolonger votre vie en cas de maladie ; leur coût est attractif mais au lieu de  renforcer votre vie, vous risquez d'acheter votre propre mort. Je parle de faux médicaments ou de médicaments contrefaits, de mauvaise imitation sans principe actif ou avec des composants dangereux. C'est un peu le médicament du pauvre qui n'a pas les moyens de se rendre dans une pharmacie normale - encore que dans nos pharmacies congolaises, rien ne nous dit que tous les médicaments qu'on y trouve sont des vrais ou des génériques parce qu'il n'y a pas du tout de contrôle...
Ce qui est hallucinant, c'est de constater l'inaction des puissances publiques face à cette activité pourtant prohibée. Dans les rues on vend de la fausse nivaquine comme on vend du moungouélé, à la barbe de tous - sans que personne ne s'en indigne, à la différence que le moungouélé a une vertu bourrative bien établie, très peu de vitamine mais ça bourre l'estomac et dans les temps qui courent, un estomac lourd est un estomac dribblé.
Il y a comme une sorte de libération des journalistes qui se lâchent en parlant de "complicité des pouvoirs publics" ou de "puissants lobbies". Les journalistes profitent de l'espace éthique ténu créé par le reptile royal et on ose parler, dénoncer - ce qu'on observait pas auparavant. Cependant, nous nous voyons dans l'obligation de prolonger l'analyse car les choses doivent être dénoncées jusqu'au bout. Qui sont ces lobbies ? puisqu'il n'y a aucune usine de faux médicaments au Congo, d'où viennent les contrefaçons ? Comment d'aussi grandes quantités de faux médicaments peuvent traverser nos frontières sans éveiller les soupçons ?
C'est vrai que d'énormes quantités de médicaments contrefaits ne peuvent pas ainsi passer à la douane sans éveiller les soupçons : il faut forcément que le clan Sassou & Nguesso soit impliqué car même lorsqu'ils passent  la douane, la police ne s'en préoccupe pas. De nos recherches, il découle que ce n'est pas n'importe qui qui possède la capacité de fabriquer les faux médicaments. Parmi les champions de la fausse aspirine, il y a les Chinois et les Nigérians. Cependant, ils ne peuvent agir  seuls sans des complicités locales pour écouler leurs faux médicaments de la mort  et quiconque fait du business au Congo comme nous le savons tous - est forcément de mèche avec le clan au pouvoir. En définitive, si l'empoisonneur est de mèche avec celui qui est censé garantir la santé des Congolais, nous avons la certitude que rien ne sera fait.
A l'heure où le ministre de la justice monsieur Emmanuel Yoka prétend qu'il est difficile de définir le crime politique, nous aimerions lui dire : " Non, monsieur, il n'est pas si difficile à définir, notamment quand on sait qu'il occasionne la mort de masse." Ce sont les petites gens qui meurent et pour ce pouvoir diabolique-là, ces âmes-là ne comptent pas. Nous n'avons pas vu le ministre de la santé s'exprimer tandis tous les autres ministres gesticulent pour donner l'impression d'agir. L'Etat ne fait rien pour soigner correctement les citoyens, pour baisser le coût des vrais médicaments ou pour combattre les faux médicaments. Seule une certaine "putain du royaume" s'agite mais cette putain-là, tant qu'elle travaille et change un peu la vie de ses concitoyens, qu'importe qu'on la gifle ou qu'on l'insulte. Elle sera dans le royaume des cieux avant nombreux qui se prostituent autrement mais qui se prostituent quand même pour de l'argent sale - même s'ils ne l'ont pas dans le .... Encore que, si l'on croit tout ce qui se dit des pratiques de leur franc-maçonnerie où l'on vous tient par la main comme une dame, certaines pratiques honteuses et contre-naturelles ne sont pas à exclure !

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg