Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 17:56

Voici le nouveau gouvernement du Congo où l'on remanie pour parfois juste virer  un ministre ou pour  en rajouter des nouveaux. Super ! Sassou promet moins de pétrole mais plus de ministres, c'est-à-dire, plus de dépenses d'Etat. Cherchez l'erreur. Il y a un nombre de ministres indécrottables que Sassou ne peut bouger : il s'agit de personnalités avec lesquelles il a des pactes, des alliances et certains lui sont imposés par les réseaux maçonniques. "Tant que Sassou sera président, je serai ministre. Il connaît le pacte que nous avons passé après les événements de 1997", déclara un ministre à des proches. La preuve de sa longévité est la manifestation même de cette alliance.

Léon Opimbat rêvait d'être ministre des sports. Ca y est ! Il a réussi ! Il faut maintenant que son règne dure parce que ce ministère des sports à la bougeotte... Sassou veut-il envoyer un message à la jeunesse du Kouilou en nommant un fils du coin ministre de la jeunesse ? En effet, c'est la seule jeunesse du Congo qui a osé braver la toute-puissance de l'hybride mi-serpent, mi-éléphant, mi-souris des berges de l'Alima. Il est plus facile de tenir les fils du terroir par leur propre frère. Cette stratégie politique finira par ne pas contrôler de nombreuses variables un de ces quatre... Quant à madame Boumpoto, elle doit être exceptionnelle pour se frayer un passage parmi des crocodiles dévoreurs de belle chair. Nous apprécierons à sa carrosserie remplie de marchandises charnelles ce qui aura séduit Otsombé. L'emballage nous donnera un aperçu de la marchandise...

Bienvenue aux nouveaux boukouteurs de la république royale bananière du Congo. Trois nouvelles assiettes viennent d'être rajoutées sur la table de la république. Il faut manger vite et gros. COMME UN ELEPHANT dont la première caractéristique est l'énormité de la panse et non la force.

Isidore Mvouba reste, dans l'ordre protocolaire, le premier des ministres à défaut d'être premier ministre. Peut-être verrons-nous bientôt un fils devenir ministre. En effet, Kiki a une expérience politique rikiki. Il faudra bien que papounet pense à le plonger dans une telle expérience et il pourrait garder sa mainmise sur le pétrole. Aprsè tout, on peut cumuler les mandats ; ce ne serait pas une invention congolaise. Voici les notables du royaume tels que désignés par le grand éléphant himself :

 

1- Ministre d’Etat, coordonnateur du pôle des infrastructures de base, ministre des transports, de l’aviation civile et de la marine marchande : M. Isidore Mvouba

2- Ministre d’Etat, coordonnateur du pôle économique, ministre de l’économie, du plan, de l’aménagement du territoire et de l’intégration : M. Pierre Moussa

3- Ministre d’Etat, coordonnateur du pôle de la souveraineté, garde des sceaux, ministre de la justice et des droits humains :
M. Aimé Emmanuel Yoka

4- Ministre d’Etat, coordonnateur du pôle socioculturel, ministre du travail et de la sécurité sociale : M. Florent Tsiba

5- Ministre d’Etat, ministre du développement industriel et de la promotion du secteur privé : M. Rodolphe Adada

6- Ministre des finances, du budget et du portefeuille public : M. Gilbert Ondongo

7- Ministre des affaires étrangères et de la coopération : M. Basile Ikouébé

8- Ministre de l’intérieur et de la décentralisation : M. Raymond Zéphyrin Mboulou

9- Ministre des mines et de la géologie : M. Pierre Oba

10- Ministre du développement durable, de l’économie forestière et de l’environnement : M. Henri Djombo

11- Ministre de la fonction publique et de la réforme de l’Etat : M. Guy Brice Parfait Kolelas

12- Ministre de l’enseignement technique, professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi : M. André Okombi Salissa

13- Ministre de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat : M. Claude Alphonse Nsilou

14- Ministre de l’équipement et des travaux publics : M. Emile Ouosso

15- Ministre à la présidence, chargé de la défense nationale : M. Charles Zacharie Bowao

16- Ministre de l’agriculture et de l’élevage : M. Rigobert Maboundou

17- Ministre des petites, moyennes entreprises et de l’artisanat : Mme Adélaïde Mougany

18- Ministre du commerce et des approvisionnements : Mme Claudine Mounari

19- Ministre de l’enseignement primaire, secondaire chargé de l’alphabétisation : Mme Rosalie Kama Niamayoua

20- Ministre de la pêche et de l’aquaculture : M. Hellot Mampouya Matson

21- Ministre de la recherche scientifique : M. Henri Ossébi

22- Ministre de l’énergie et de l’hydraulique : M. Bruno Jean Richard Itoua

23- Ministre des postes, des télécommunications et des nouvelles technologies de la communication : Thierry Moungalla

24- s hydrocarbures : M. André Raphaël Loemba

25- Ministre de la culture et des arts : M. Jean Claude Gakosso

26- Ministre des affaires sociales, de l’action humanitaire et de la solidarité : Mme Emilienne Raoul


27- Ministre à la présidence chargé des zones économiques spéciales : M. Alain Akouala Atipault

28- Ministre de la santé et de la population : M. Georges Moyen

29- Ministre de l’enseignement supérieur : M. Ange Antoine Abena

30- Ministre de l’industrie touristique et des loisirs : M. Mathieu Martial Kani

31- Ministre des affaires foncières et du domaine public : M. Pierre Mabiala
32- Ministre de la communication et des relations avec le parlement, porte parole du Gouvernement : M. Bienvenu Okiemy

33- Ministre des sports et de l’éducation physique : M. Léon Alfred Opimbat

34- Ministre de la promotion de la femme et de l’intégration de la femme au développement : Mme Madeleine Yila Boumpoto

35- Ministre de l’éducation civique et de la jeunesse : M. Anatole Collinet Makosso


36- Ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre des transports, de l’aviation civile et de la marine marchande, chargé de la marine marchande : M. Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou

37- Ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre de l’économie, du plan, de l’aménagement du territoire et de l’intégration, chargé de l’aménagement du territoire et de l’intégration : M. Josué Rodrigue Ngouonimba.

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

congo 30 31/08/2011 19:18



Trop de ministres pour des postes semblable. comment peut-on diviser le ministère de l'enseignement superieur et la recherche? enseignement superieur = recherche. Vraiment nous sommes dans un
pays de celui qui tombe je m'en fou.


Il y a trop de semblable. Comment peut-on separer mines et pétrole? hydraulique et industrie?



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg