Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 14:28

D'entrée de jeu, rappelons une chose : Denis Sassou Nguesso prétend qu'au Congo, nul n'est arrêté pour ses opinions et que la liberté d'expression serait respectée et garantie. On ne peut donc pas entraver l'expression citoyenne - quitte à faire jouer la loi si nécessaire mais on ne peut pas bâillonner le peuple.

Le fait qui vient de nous être révélé par un compatriote est le suivant : le régime du PCT aux affaires à Brazzaville, par le truchement du Conseil Supérieur de la Liberté de Communication, vient d'interdire l'émission "Expression directe des citoyens et des associations" de la radio Forum des Droits de l'Homme - sous le prétexte que des auditeurs auraient eu des propos durs envers certains ministres - alors que rien n'empêche à ceux-ci d'exiger un droit de réponse. Ce qui est une parfaite illustration de la violation de la liberté d'expression.

Nous sommes soi-disant dans un pays de droit. Dans le cas d'une violation de la loi républicaine, on applique les lois de la république sur les intéressés en passant par la case justice - s'il en est ; on ne charge pas les libertés publiques !

Maître Massengo-Tiassé n'a pas à obéir à une décision inique. Les ministres sont des personnages publics et sont à ce titre sous le feu de la critique. Brandir ce prétexte pour empêcher l'expression populaire est d'une lâcheté que nous y lisons un signe de peur mais la peur qui souvent conduit à l'intimidation ou à la prise de décisions arbitraires - ne fait pas force de loi - et il faut  résister à l'arbitraire et à l'intimidation par la désobéissance. Cette émission de radio Forum des Droits de l'Homme "Expression directe des citoyens et des associations" doit continuer à émettre que cela plaise aux ngokis du PCT ou non !

Quel est donc cet Etat qui a même peur de la parole de ses propres citoyens pour vouloir les bâillonner et coudre leurs lèvres avec le fil de l'intimidation sur la machine de l'arbitraire ? S'ils ont peur de la simple parole, imaginez leur réaction quand des des milliers voire millions sortiront dans les rues...

RFDH.jpg

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

liberty 12/12/2014 23:17


VOILÀ LE COMPORTEMENT DES VRAIS DÉMOCRATES,IL N'Y A JAMAIS EU DE LIBERTÉ D'EXPRESSION AU CONGO BRAZZAVILLE,VOUS QUI ENCOURAGER UN PRÉSIDENT QUI N'A JAMAIS AIMÉ SON PEUPLE SEUL SA FAMILLE ET SON
CLAN QU'IL CONSIDÈRE , MÊME SA PROPRE CONSTITUTION QU'IL A TAILLER SUR MESURE NE LUI CONVIENT PLUS, ET VEUT METTRE LA FAUTE SUR LE PEUPLE.


Mr SASSOU NGUESSO RESPECTE D'ABORD TA PROPRE CONSTITUTION, ET LAISSE LE PEUPLE CONGOLAIS EN PAIX.

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg