Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 23:55

Nsilou.jpgC'est un article paru dans l'hebdomadaire semaine africaine qui révèle ce fait insolite : un ministre a failli être délogé de sa résidence privée le 14 août 2010. Il s'agit de Claude Alphonse N'silou, ministre de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat. Au prétexte d'y loger le président sud-africain, des bérets rouges sont venus à son domicile pour le déloger manu militari. Qu'il vous souvienne ce que j'avais dit sur le site de zenga-mambu à propos des ministres qui ne sont pas membre du clan : "quel est leur degré de liberté vis-à-vis du pouvoir ?" Si on a ainsi tenté de déloger un ministre, qu'en est-il de petits citoyens ? La loi est pourtant claire : un domicile privé est inviolable et non préhensible - sauf en cas de guerre. Or, le Congo est-paraît-il en paix ! Si monsieur N'silou avait cédé, nous pouvons être sûrs que plus jamais il ne serait revenu dans sa villa. La Semaine Africaine ne nous donne pas toutes les précisions :

- qui a donné l'ordre de déloger un ministre de la république royale bananière ? Est-ce le ministre de la défense, Zacharie Bowao, qui savait forcément  en l'occurrence que monsieur Zuma ne viendrait pas, lui qui travaille à la présidence de la république ?

- qui est le capitaine qui vient brandir un ordre de déguerpissement d'une résidence privée ? Agit-il de son propre chef ?

- peut-on imaginer un seul instant que monsieur Denis Sassou Nguesso, gangster en chef de la république royale bananière du Congo, ne soit pas au courant d'une telle tentative de rapt de logement ?

- pourquoi n'a-t-on pas diligenté une enquête puisque la sécurité d'un ministre était en cause ? Le ministre Alphons N'silou a-t-il été menacé au point de ne pas l'inciter à porter plainte ? Nous sommes devant un cas flagrant de violation de la loi et c'est un représentant de l'Etat qui est visé ! Quel est donc cet Etat qui ne défend même pas ses propres ministres ?

Il est clair que celui qui a tenté ce coup est forcément un membre du club de l'impunité absolue. Peut-être le Général Ndengué, qui sait ? En tout cas, oser s'en prendre à un ministre - même s'il est un ressortissant du sud, il faut les avoir bien suspendues. Voici un exemple qui illustre le gangstérisme d'Etat - même à l'égard d'un ministre. Nous notons encore ici un usage illégitime de la force pour contourner le déficit de justice. Denis Sassou nguesso a-t-il peur des siens ou le fait qu'il soit immoral  lui-même l'empêche de sévir contre les membres de son clan qui se croient tout permis puisqu'ils suivent son exemple ? L'impunité du pirate en chef Sassou Nguesso est-elle extensible aux autres membres de son clan ? Comment comprendre qu'à la veille d'une journée mémorable comme le 15 août 2010 un tel événement ? Quand un régime provoque un incendie chez un Général ou tente de spolier un ministre de son logement, nous voyons que le mode de gouvernance de l'Etat congolais a glissé vers le terrorisme d'Etat, le gangstérisme et le piratage car c'est par la peur que règne Denis Sassou Nguesso qui pourrait être le commanditaire d'un tel ordre barbare - puisqu'il ne dit et ne fait rien pour en rechercher les commanditaires. Voici l'article de la Semaine Africaine :

MinistreTentativeDedelogement.jpg

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Mwangou 28/08/2010 08:00



Eh oui! à tous ceux qui pensent que le slogan "le pouvoir est au bout du fusil" est désuet, voici un bel exemple. à Brazza on entend encore dans le cercle des gens dire: pourquoi il garde
encore ces gens du sud dans le gouvernement; on a gagné la guerre!". le problème de Sassou Nguesso est que le clan le connait parfaitement et réciproquement et qu'il lui rappelle qu'il est
un putschiste. oui, le clan sait et dit à Sassou Nguesso que la démocratie c'est pour endormir les sudistes et pas lui, le clan qui dit que Sassou Nguesso est un putschiste. aussi, il
ne peut rien contre. mais que font ces ministres qui se rendent bien compte que le clan Sassou Nguesso ne veut rien d'autre que la misère des gens? pourquoi Munari après avoir mené le combat du
ciment qu'elle perd et surement perdra définitivement, ne prend t-elle pas ses distances avec ce pouvoir? telle est la question à laquelle la réponse est : les plaisirs même avec les miettes sont
plus forts que l'honneur qui ne nourrit pas. les congolais n'en sont pas au bout de leurs surprises. 



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg