Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 10:21
Nous avons consacré une grande salive littéraire à la question foncière qui semble stigmatiser un certain pouvoir qui se situe par-delà la république. La terre apparaît comme le bastion régalien des tenants d'un certaine notion : le "TSI", la terre primordiale léguée par les ancêtres et qui appartient à un certain reliquat du pouvoir traditionnel. Le "TSI", c'est le Kongo avant le Congo, le pouvoir d'avant la république, d'avant la nation, c'est l'enracinement tenace des hommes du terroir à leur primoterritorialité. C'est le seul pouvoir que la république a concédé à la tradition et il n'est pas des moindres car face à une république pour tous s'oppose des "TSI" privés, un compartimentage de la république en morceaux possédés par des pouvoirs ataviques ou s'en prétendant. L'aéroport d'Ollombo est sur la terre d'une certaine portion mbochie qui s'oppose à Sassou, à l'Etat, au royaume républicain. A Pointe-Noire, on s'oppose à ce que les Chinois puissent utiliser un terrain pour stocker le bitume qui permettrait pourtant de réaliser le bitumage de la route nationale Pointe-Noire/Brazzaville, une route de la république (cf. vidéo).
Ce pouvoir "tsilogique" organisé parfois en association comme l'ATK, Association des Terriens du Kouilou dont la devise est : "Pour nos droits, nous luttons", a abandonné les ressources de son sous-sol à l'appétit de l'Etat et des multinationales mais campe sur le sol pur, la terre brute, le sable de Ngoyo, la glaise de Boko, la boue de Poto-Poto pour conserver le droit de cession et de vente de la terre. Et quand il aura tout vendu, il ne restera plus rien de ce pouvoir sinon une certaine emprise sur un passé moribond. Mais ce n'est pas demain la veille qu'il n'y aura plus rien à vendre des 342000 kilomètres carrés privés de la république ! Nous sommes en face d'un pouvoir spécifique, d'une autorité mentale qui en impose à un Etat, un pouvoir qui outrepasse et marche sur le pouvoir juridique écrit, un pouvoir qui s'exprime dans le langage nouveau du droit puisque la Conférence Nationale le leur a permis. Nous sommes en face d'un Congo privé auquel la république doit faire allégeance car les citoyens doivent acheter la terre à celui-ci. Non, il est faux, archifaux que toute la terre du Congo appartient à tous les Congolais puisque les citoyens doivent acheter leur portion de Kongo à des propriétaires fonciers qui vendent leur TSI pour que naisse la république royale bananière du CONGO. Ce pouvoir séculaire vit de la terre, de la vente de la terre et il peut étendre ses propriétés foncières à l'envi ou empiéter sur le domaine public sans encourir la moindre sanction car la république redoute les TSI sur lesquels elle repose. La république a de quoi acheter les TSI ; aussi ne s'en inquiète-t-elle pas mais au nom de celle-ci, Pierre Mabiala, ministre de la propriété foncière et du domaine public quemandé aux TSI, s'en est allé en guerre contre la dérive tsilogique qui déborde parfois le droit pour revenir se refugier dans le canton de la tradition et de son pouvoir informe, mouvant, changeant, mutant selon le contexte du ventre mais toujours immuable en apparence. C'est une guerre qui se marchande mètre carré par mètre carré et qui ne s'arrêtera qu'avec l'achat ou la vente du dernier mètre carré. Ca tombe bien puisque monsieur Sassou Nguesso vient d'instituer le droit des "peuples autochtones". Les Pygmées pourront faire valoir leurs droits sur toutes les forêts de la république. Hé, ils étaient là avant ! C'est le droit du premier cul qui s'est posé quelque part... Et les "TSI" ont bien précédé la république sinon comment expliquer que les propriétaires fonciers ne respectent pas les lois de la république ?


Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg