Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 16:54
Il suffit de prêter une petite oreille attentive à ce qui se fait dans notre pays pour bien se marrer à distance. Le droit vient de déposer le bilan face à la fraude, la corruption et la concussion (profit illicite obtenu dans l'exercice d'une fonction publique) en appelant à son chevet la délation populaire. C'est un aveu d'impuissance du droit qui se décharge sur la viligance populaire afin de donner l'impression qu'il (le droit) va enfin sévir. La loi anticorruption de monsieur Emmanuel Yoka autorise un citoyen à dénoncer un acte de fraude, de corruption ou de concussion au sein de la fonction publique - en lui garantissant l'anonymat c'est-à-dire, rien du tout car dans nos petites villes, tout le monde se connaît et le délateur ne pourra ne pas être démasqué s'il se présentait au commissariat ; ce qui lui promet une vendetta sévère - qui peut aller jusqu'à atteindre tous les membres de sa famille car les puissants du clan au pouvoir ont la rancune tenace. Même à supposer que la délation se fasse au téléphone, encore faille-t-il vérifier les faits - donc enquêter pour établir juridiquement le délit. et à parole contre parole, la parole d'un pauvre est soupesée, dévaluée, délestée du peu de poids et de valeur qu'elle peut avoir. Encore qu'il nous faut ajouter que 95% de la fraude, de la corruption et de la concussion sont invisibles car tout se joue dans l'ombre des curies chinoises entre le corrupteur et le corrompu qui n'ont pas intérêt à dénoncer leur pacte satanique puisque chacun y trouve son compte !  C'est dire que c'est une mesure démagogique car personne ne se risquera à la  délation. Sauf moi, car si j'ai une information dans ce sens, moi qui ai déjà essuyé un procès du pouvoir, je n'hésiterai pas une seconde. Avis à tous les délateurs, envoyez-moi vos infos et dormez tranquilles. Je me chargerai du reste.
Comme je l'ai dit, tout ceci ne vaut que parce que la justice de notre pays est faible, faible parce que corrompue et sous influence donc - même la délation n'a aucune chance d'aboutir parce que les gens en cause ce sont les membres du clan Sassou & Nguesso et contre eux, sans effet la délation ! Il faut plutôt mettre en place une commission d'enquête efficace sur l'enrichissement illicite qui aura le droit de scruter le mode de vie des membres de l'Etat, des fonctionnaires en faisant un rapport entre leurs avoirs financiers supposés (salaires) et leurs avoirs matériels et bancaires. Avec s'il vous plaît, le droit de saisir des biens obtenus par de l'argent sale et ceci doit concerner tout le monde - sauf le reptile royal qui lui ne peut être poursuivi. On aurait pu imposer aux ministres  et aux fonctionnaires de déclarer leurs biens et leurs avoirs avant d'entrer en exercice. Mais chez nous le droit est tordu, gauche. Je me demande si monsieur Denis Sassou Nguesso ne regrette pas déjà d'avoir utilisé le mot "éthique" dans son discours d'investiture car il n'y croit vraiment pas mais oblige tout son système à faire semblant d'y croire. Le droit est la pierre angulaire des sociétés qui progressent vite et j'attends toujours des mesures concrètes en faveur d'une plus grande autonomie de la justice car il en va de la séparation des pouvoirs exécutif et judiciaire. Tenez-nous au courant du nombre de délations que vous enregistrerez dans les commissariats du pays, mes frères. Bon sang, qu'il est nul, l'Etat de mon pays ! Il manque d'imagination, de sérieux, de compétences et on s'étonne que même le Rwanda fasse mieux que notre pays selon le classement Doing Business. C'est la médiocrité même au pouvoir et tout s'en ressent car la nation plonge doucement dans les profondeurs de la dépravation et de la décadence sociales...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Boris Yarko 09/11/2009 22:33


Honneur à ceux qui combattent la corruption en première ligne, face à ces pitoyables dictateurs, agents zélés de la Françafrique...


Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg