STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 7.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 5.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 2400 ARTICLES, *** 495 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 1200 COMMENTAIRES... 

 


MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

RECTIFICATIF PROGRAMME DE LA JOURNÉE DU 1er NOVEMBRE 2014 à Lyon

Le samedi 1er Novembre 2014, se tiendra l’HÔTEL IBIS LYON PART DIEU à Lyon, la convention pour la dynamique du Rassemblement, le respect de la constitution le dialogue et la paix.

Y sont conviés :

Les représentants de la société civile congolaise, les chefs d'entreprises, les artistes, les universitaires, les politiques engagés pour la restauration de la démocratie au Congo.

------------------------------------------

MATIN

09h –09h45 : Réception des invités et participants autour d’un café

-------------------------------------------

10h –10 h10 : Mot de Bienvenue, Jean-Claude BERI, Président du DAC

10h15–10h30 : Pourquoi  la Convention pour la dynamique du Rassemblement, le respect de la constitution le dialogue et la paix. Orientation et buts Gertrude MALALOU KOUMBA  (Modératrice)

 

10h40- 10h 55 : Sans rassemblement la société civile congolaise peut-elle avoir son destin en main : MaitreSilvère IDOURAH, Individualité

 

11h 00 –11h 15 : L’esprit de KI-MUNTU de Jean Pierre IBOUANGA (LION DE MAKANDA)

 

11h 20 – 11h 30 : Le rassemblement entre unité ou unicité : Joseph LOUFOUA Individualité

 

11h 35- 11h45 : Le rassemblement vu par le panafricanisme UMOJA

 

11h 50- 12 h 00 : L’esprit des Etats généraux : Sanellie Tamba-Tamba.

 

12 h 05 –12h15 : Le sens de l’unité au sein de la diaspora : le CODICORD

12 h 20  12 h 30 : L’esprit du dialogue et de paix :  Les assises Nationales

 

12 h  35- 12 h 45 : Pourquoi les jeunes se détournent de la politique : Jean-Pierre Godefroy Karanda

----------------------------------------------------------------------------------------------

PAUSE DEJEUNER (à ceux qui ont réservé le repas à midi) 

----------------------------------------------------------------------------------------------

APRES-MIDI :

 

--------------------------------------------------------------------------


14 h00 - 14 h 15 : L’éthique, la morale et la politique: Maître Tony MOUDILOU

 

14 h 20 –14 35 : Dans un contexte de crise congolaise, quelle est la place du rassemblement politique ? : MBIKI de NANITELAMIO Individualité

 

14 h 40 – 14 h 50 : Lisanga 2016 : Vivien Manangou

 

14h 55- 15 h 10 : Quel est l’état constitutionnel du Congo-Brazzaville à ce jour et que faire ? : Raoul Ludovic LOUBELOIndividualité.

 

15h10–15h20 : L’enjeu du dialogue politique dans le contexte congolaisOUABARI Mariotti

 

15 h 25- 15h 35 : Faut-il changer la constitution congolaise ? F. B.M

 

15h 40– 15h 50 : Comment réussir le Changement et imposer l’alternative au Congo ? Le Congrès de Genève

15h 55 - 16 h 10 : La nouvelle républiqueAdrien HOUABALOUKOU individualité.

16h 15 –16 h 30 Contribution de la jeunesse au rassemblement : Evrard NANGHO et KEVIN DIAFOUKA

 

16 h 35 – 16 h 45 : Le rassemblement pour le dialogue ou soumission ?  : MCCD,   Bruno MOUELE

 

16 h 50 : 17h 00 : Les forces vives face  au  rassemblement et le dialogue. Jean-Sylvestre ITOUA

17 h 05 : Lecture de l’appel de LYON (C’est une  invitation au rassemblement,  une incitation  à une réflexion responsable devant  conduire  la diaspora vers   l'élaboration d' un projet de large consensus pour un retour à la démocratie véritable) Celle-ci n’est plus soumise à la discussion des participants. Libre à vous d’adhérer ou pas. ( Après avoir pris connaissance)

PS : La notion de respect de l’heure est scrupuleusement recommandée. Aussi,  nous vous invitons à nous faire parvenir vos communications qui seront lues le 1er Novembre à Lyon, au plus tard le 27 Octobre 2014., afin de préparer le document ( rassemblant toutes ces interventions)  final qui sera distribué le jour de la rencontre.

developperautrementlecongo@gmail.com

contact@dac-presse.com

La liste des participants est close.

--------------------------------------------------------------------------------------

18H : REPAS CONVIVIAL DANS UN RESTAURENT AFRICAIN

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                                                                                    Le comité d'Organisation

Dimanche 13 mars 2011 7 13 /03 /Mars /2011 12:06

Dans la sphère de la haute voltige politique, la mort est le lieu où se lisent les rivalités politiques : élimination d'un concurrent, intimidation, manifestation de la jalousie, etc. Nous savons que le clan Sassou&Nguesso joue à "qui tue gagne". Le décès d'un Motandeau ou l'hospitalisation récente de l'ancien président Yhombi à Paris pour attaque au mouandza, etc, tout nous renvoie des signaux de luttes intestines sévères pour l'héritage du trône. Nous avons pourtant écrit un article dans lequel nous disions que Yhombi devait se méfier de Sassou et Sassou de Yhombi. The snake a certainement frappé le premier comme toujours : lui est un de nos fidèles lecteurs.

La nouvelle qui vient de nous parvenir n'est pas encore apparue dans les médias officiels. Et pour cause ! Gislain Okemba, fils de Jean-Dominique Okemba, successeur désigné de Denis Sassou Nguesso serait mort par balle dans sa maison qui jouxte celle de son père. Si cette affaire est vraie, elle ne peut être que la conséquence des rivalités politiques qui se sont élevées d'un cran : cela veut dire que les tensions se sont accélérées ces jours-ci autour de la succession de monsieur l'éléphant politique du Congo.

Attendez, c'est tout de même le fils du chargé à la sécurité de Sassou qui vient de mourir si cela est prouvé ! Et Jean Dominique Okemba serait incapable d'assurer la sécurité de son propre fils - alors qu'il assure celle d'un gangster en chef ? A-t-on profité de son séjour à Hong-Kongo (lire l'article à ce propos) pour assassiner son fils ? L'assassin est venu jusqu'à le narguer si près ! Il y a quelque chose qui nous échappe et nous allons tout mettre en oeuvre pour savoir ce qui se passe...

Ce coup fatal porté au coeur de la famille Jean Dominique a certainement ouvert une plaie, une rancune, un ressentiment puissant et il faut que les Sassou&Nguesso se méfient de sa vengeance s'il venait à prendre le pouvoir. Non, je vois eut-être trop loin mais JDO sait que le coeur du crime peut le frapper de si près, lui qui protège les intérêts du clan ! En tout cas, nous espérons que ceci ne soit pas vrai car je vois mal comment Sassou pourrait laisser un coeur blessé aussi dur que celui de Jean Dominique Okemba prendre le pouvoir. Sa vengeance pourrait être terrible. "Oeil pour oeil, sang pour sang". Cette maxime se vérifie à cent pour cent dans la sphère politique où la mégalomanie et l'ivresse du pouvoir décuplent les passions. Le pouvoir agit comme une drogue dans le coeur des "haut perchés". Chez les Sassou&Nguesso, on va redouter les Okemba et chez les Okemba, on sait à présent que la famille s'arrête devant le trône. Au-delà, il n'y a plus que folie et débauche et ...folie !

Je mets en ligne le mail reçu en ayant pris le soin d'effacer toute information privative. Non, il ne peut s'agir d'un suicide si le cas est avéré : pour preuve, les impacts de balle sur les murs du salon. Gislain Okemba aurait-il pu se tirer une balle dans le coeur puis ensuite faire des impacts de balles sur les murs ? L'hypothèse du suicide ne tient pas debout un millième de seconde. S'il en est,  il a été assassiné et ce meurtre sonne comme un avertissement lancé à Jean-Dominique Okemba : "NE TOUCHE PAS A MON POUVOIR OU NE TOUCHE PAS A MON HERITAGE !" Seules deux personnes peuvent lancer ce genre de message : Cobra-père et Cobra-fils !

En tout cas, JDO ne dormira pas si près de la mort si ce décès était confirmé. Le décès serait survenu ce vendredi 12 mars 2011 dans la soirée. Jean Dominique Okemba qui tient l'appareil sécuritaire d'Etat ne manquera pas d'enquêter sur l'assassin de son fils. Une chose est sûre : entre le dauphin présumé ou désigné et le trône il y a peut-être, je dis peut-être, une balle qui se rapproche dangereusement...de son coeur ! Au Congo, la politique est comme un jeu d'échecs qui se joue avec des revolvers. Echec ! Pan ! Tu es éliminé ! A quelle pion, le tour ?

GislainOkemba.jpg

Par Le Lion de Makanda (LDM) - Publié dans : demain le congo brazzaville - Communauté : Liberté et démocratie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Recommander

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : cuisine Santé France Société bébé Politique
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Archives

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg

W3C

  • Flux RSS des articles

Images aléatoires

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Recherche

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés