Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 14:36

Non, ce ne sont pas seulement des adeptes du "kovalinisme"  qui veulent la scission du Congo en plusieurs Etats mais désormais l'idée de diviser le pays en plusieurs Etats traverse l'esprit des sud-Congolais en général qui ne supportent plus la gabégie des ressortissants du nord et leur incompétence politique. D'ailleurs, Sassou lui-même  sait que la scission du Congo est inévitable - raison pour laquelle il profiterait de doter le nord  d'infrastrucutures. C'est une indiscrétion que m'a faite un haut cadre du nord : Denis Sassou Nguesso estime qu'il vaudra mieux pour lui et les membres de son clan que le Congo soit divisé en plusieurs Etats pour que ses enfants vivent en paix sinon tôt ou tard, il faudra payer l'addition de la misère provoquée du peuple si le Congo reste en l'état. Hélas, ses conseillers lui disent que cette idée risque d'avoir des graves conséquences et il vaudrait mieux ne pas y arriver en remettant le pouvoir au sud mais les Mbochis les plus intransigeants s'y refusent : ils craignent une vengeance  des sudistes car ils sont conscients des crimes atroces qu'ils ont fait subir au sud et qu'ils continuent à lui faire subir.


Il suffirait d'un referendum comme au Soudan pour que le Congo bascule dans la division en deux ou trois Etats et si les choses continuent de mal en pis,  on se demande comment on pourrait éluder la question puisque Denis Sassou Nguesso lui-même travaille dans ce sens. Cependant, au Soudan ou au Kosovo, nous sommes en face de situation de confrontation religieuse qui cède à des combats meurtriers au point où la vie ensemble entre musulmans et chrétiens n'est plus possible. Jusqu'à présent, la gabégie financière des dirigeants d'un pays n'a pas encore été un mobile de partition d'un pays. Mais il faut se dire que lorsque la sphère des idées change, rien n'est plus impossible...


A ceux qui croient qu'une telle idée est une absurdité, je dis : méfiez-vous ! Hier, Israël n'était qu'une idée dans la tête de Herzl mais aujourd'hui l'Etat d'Israêl affiche l'insolence de son sionisme à la face du monde. Le sud-Soudan est devenu un Etat à part entière. Le Kosovo est un Etat libre séparé de la Serbie. Si les sudistes s'emparent tous de cette idée, il faut craindre que ça soit le début de la fin d'un Congo où des prédateurs voudraient que le pouvoir demeurent au nord de façon éternelle.  Hélas, la chose est impossible à l'échelle de l'histoire et cela Sassou le sait, lui qui travaille insidieusement à la division du Congo comme certains travaillaient à la création de l'Etat d'Israël.


Kovalin plaide désormais pour une présidence tournante mais il ignore que son idée de la partition du Congo lancée lors d'une tribune enregistrée sur vidéo vit désormais par elle-même et elle grandit vite. Au nord comme au sud, elle est nourrie par  la peur, ici et la révolte, là. L'indivisibilité n'est pas un principe intangible. D'ailleurs, la divisibilité, non plus ! On a vu Nice revenir dans le giron de la France, par exemple. Les leçons de l'histoire sont là et il faut redouter de pareilles idées car elles risquent de prendre vie si Denis Sassou Nguesso continue ouvertement sa politique de développement tribal du Congo - en privilégiant  le nord.


Cela ne vous étonne pas qu'il dote un petit village de pêcheurs d'infrastructures urbaines ?  Oyo serait dans le projet secret des sassouistes la capitale du nord. En secret, les Mbochis auraient même déjà arrêté la date de la scission du Congo en deux ou trois Etats. A l'horizon 2040, il n'y aura presque plus de pétrole et pour éviter la guerre civile et l'embrasement national, les Mbochis auraient projeté de diviser le pays pour jouir à jamais des richesses accumulées.


Cependant, cette idée qu'on répand désormais au sein des Congolais a de nombreux détracteurs comme votre serviteur. Si l'on divise le pays, nous sommes partis pour qu'au final le Congo s'émiette en plusieurs micro-Etats : les Vilis pourraient vouloir à leur tour se séparer de tous les autres sudistes-Kongos, les Tékés pourraient vouloir un Etat, etc. Et les Nordistes qui vivent au sud ? Deviendront-ils des immigrés ? La question peut être prise dans l'autre sens. Le sud n'est pas si homogène qu'on le croit. Par ailleurs, si la scission est une solution,  elle ne l'est pas à long terme car il y a toujours des ethnies ici et là pour mettre sur pied des politiques tribalo-ethinques qui feront qu'on aura divisé le problème sans véritablement le résoudre.


A ceux qui prêchent pour la haute valeur éthique des sudistes, je dis, attention, Sassou bénéficie des complicités au sud aussi pour ruiner le pays. Qu'on se souvienne que la démocratie dans l'ethnicité n'est que la démocratie du nombre - donc tant qu'une ethnie sera plus populeuse que les autres, elle deviendra un problème par sa possibilité de monopoliser éternellement le pouvoir. Sassou a dit que sa politique de vouloir réduire la populaire du sud par la faim, la soif, la maladie, est un échec. Le sud est toujours majoritaire...

 

L'on peut aisément comprendre la frustration de ceux qui se disent : "nous produisons 99% des richesses nationales mais nous n'avons pas de routes, pas d'eau, pas d'écoles, pas de travail, pas d'hôpitaux, etc et nous voyons tout l'argent être prédaté les ressortissants du nord. Si nous divisons le pays en deux, nous aurons 100% de ces 99% de richesses pour nous tous seuls et nous pourrons développer le sud..."


Cependant, rien ne nous garantit qu'un président du sud développera bien le sud : le professeur Lissouba était du sud ; sa politique n'a pas laissé de grandes traces dans les infrastructures du sud. Quant aux ressortissants du Kouilou, ils voudront certainement que le président du sud-Congo soit des leurs parce que les richesses se trouvent dans leur région. Ce raisonnement, on le voit est pernicieux : si les richesses se trouvaient à 99% à Oyo, Sassou aurait-il eu le droit de les utiliser à 99% pour Oyo ? Bien sûr que non !


Ce n'est pas la distribution aléatoire des richesses sur un territoire national qui doit être l'élément primordial des revendications de justice sociale : c'est le hasard qui a voulu que les richesses se trouvent dans le sud et cela ne peut être le facteur motivant en premier une scission de la nation. Nous réclamons une plus juste redistribution des avoirs, des ressources, du travail, bref, une plus grande justice sociale. Et il est impossible de l'obtenir par la démocratie du nombre. Il faut imaginer un autre système politique qui rende la déomcratie plus juste.


L'UPIERAD a une solution différente au problèmes des tribus, des ethnies, des tribalités, quelle que soit la façon dont on maquille le phénomène, quelle que soit la manière dont on le désigne. Elle présente l'avantage de ne pas aboutir à la partition du Congo que veut Denis Sassou Nguesso...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg