Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 14:08

C'est une information qui pour l'instant concerne les officiers de la police nationale au Congo ; on parle même de cent-quatre (104) officiers qui ont été mutés. "Ce sont des fonctionnaires ; ils doivent s'attendre à ça", me dit un officier de police. On espère par une telle mesure atténuer l'impact de la corruption - sauf qu'on oublie que les corrupteurs, les commerçants et autres, auront vite fait de corrompre les nouveaux venus qui ont déjà goûté aux fruits de la construction ailleurs car autrement, on ne saurait expliquer leurs énormes villas et leur train de vie exorbitant. Ce qui recréera l'équilibre corruptrice dans lequel patauge le pays depuis le retour aux affaires du reptile à tête et à estomac d'éléphant.

En fait, si Sassou voulait que les choses changent vraiment au niveau de la police, il aurait suffi de virer  Jean-François Ndenguet mais comme vous le savez, Sassou ne touche pas aux membres du clan et vous en verrez l'illustration dans le prochain gouvernement qui pourrait être chapeauté à nouveau par un "FAUX PREMIER MINISTRE", faux car SA constitution ne prévoit pas de premier ministre : Sassou n'est pas seulement le gangster en chef de l'Etat mais aussi le chef du gouvernement (premier ministre) et le ministre de la défense. C'est la preuve que Sassou ne supporte aucune compétition, aucun partage d'autorité mais il peut déléguer en se gardant de prendre lui-même les décisions importantes, dictature oblige.

Revenons à nos officiers de police. S'il ne tenait qu'à ça, il n'y aurait pas de vagues : là où les superflics se plaignent, c'est que les moyens ne suivent pas car il faut voyager avec biens et familles, c'est-à-dire, femmes et enfants. Encore qu'à l'arrivée, rien n'est prévu pour les recevoir comme des baraquements de fonction. Ensuite viendra le tour des sous-officiers et des policiers ordinaires.

Nous nous demandons s'il n'y a pas une décision politique derrière cette manoeuvre - parce que Sassou ne fait rien sans arrière-pensée et surtout, nous savons que ce n'est pas pour lutter contre la corruption que certains officiers vont aller titiller le moustique à Ouesso. Non, il doit y avoir une autre raison et nous essaierons de savoir ce qui se manigance derrière cette opération qui si elle était ordinaire devrait être menée tous les quatre à cinq ans.

Sassou est à Brazzaville et lundi il ira à Oyo où il se sent en paix au milieu de ses vaches, de ses autruches et de ses poissons-chats sans oublier les crocodiles de l'Alima. Oyo aurait dû être la capitale du Congo selon une indiscrétion qui nous a été confiée ; il semble que ce soit les habitants de la ville qui aient refusé ce transfert de la capitale de Brazzaville à Oyo. En effet, Sassou aimerait y demeurer officiellement sans avoir à se déplacer. Après tout, il y a un aéroport international à Ollombo qui ne sert presque pas et qui peut recevoir les hôtes de marque. Pour les sceptiques, qu'il vous souvienne que le président Fulbert Youlou a déplacé la capitale politique de Pointe-noire à Brazzaville en pleine nuit grâce à un décret secret et Sassou en admirateur avoué d'Houphouet peut faire d'Oyo son Yamoussoukro. Nous avons aussi appris que la sécurité présidentielle est désormais assurée par des intérimaires qui ne peuvent pas faire plus de trois mois. Comme qui dirait une sécurité jetable mais cette information reste à confirmer...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

KIBITI 07/09/2012 19:00


Bonjour.


J'en apprends tous les jours grâce à toi.


J'agace, grâce a tes articles pimpants beaucoup des sympathisants sassouistes


Je suis très ravi

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg