Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 18:44

C'est vrai dans l'absolu, tout le Congo  pâtit de la mauvaise politique de Denis Sassou Nguesso mais c'est aussi vrai que cet homme, dans le but de conserver son pouvoir, favorise une portion de la population en vue de créer l'illusion d'une dichotomie du pouvoir selon une logique ethnorégionale - afin de diviser pour mieux règner.

La vidéo que vous allez voir en est une illustration. Nous l'avons téléchargée sur zenga-mambu et l'avons mise sur Youtube car c'était la seule astuce pour la mettre dans l'article, Zenga ne permettant pas d'intégrer directement une vidéo sur un autre site, d'autant que sa mise directe sur l'article ne fonctionnait pas.

Des jeunes soldats sortent tous de la même école de la république, font le même service pendant la même durée mais seuls quelques-uns triés sur des critères identitaires sont promus dans un avancement - alors que le reste de la promotion végète depuis 2003. Et lorsque les malheureux recherchent une explication à cette discrimination, ils se font tirer dessus par la gendarmerie sous l'ordre de supérieurs qui ne veulent pas entendre parler de cette revendication.

Entendons-nous bien : si celui qui est devenu capitaine au détriment de sa promotion peut s'en réjouir et que cet avancement discriminatoire n'est pas de son propre chef, on ne voit pas de tels soldats épouser la cause de leurs frères d'armes en se joignant à eux - ce qui montre qu'il n'y a pas d'unité dans l'armée et Denis Sassou Nguesso ne disant rien, entretient cette situation de privilèges immérités - alors que lui-même avait dans le passé organisé un mouvement pour réclamer le grade de lieutenant. Nous savons que l'armée est une structure à solidarité corporatiste et promotionnaire : il suffit de s'en prendre à un soldat pour que son corps, son régiment réplique. Qu'on se souvienne de ceux qui délivrèrent Marien Ngouabi ; c'étaient ses frères d'armes, toutes origines confondues et c'est qui l'amena au pouvoir.

En épitaphe, je souligne que ceux qui profitent de l'injustice d'un régime sont peu enclins à le critiquer. Cela a même réussi à casser la solidarité militaire naguère très grégaire. C'est dire que l'unité nationale n'est plus désormais qu'une pure vue de l'esprit. Sassou a tout fait pour que l'unité nationale ne soit plus que son contraire la désunion nationale. Vous pouvez lire l'article sur la lettre des sages mbochis à Sassou (si on peut appeler de tels esprits sages), vous y lirez qu'ils demandent à Sassou de ne pas se présenter à l'élection présidentielle mais de favoriser un des leurs - montrant par cela qu'ils ne sont pas du tout favorables à la démocratie. Si la sagesse est folle, que dira-t-on de la folie ? Qu'elle est sage  ou qu'elle est purement "MORT" ?

Il fut un temps où les prophètes avaient les faveurs des rois au nom du Dieu d'Israël ; pourtant, cela n'empêcha pas Elie de combattre Achab, Moïse de s'opposer à Pharaon, Jérémie de pousser ses lamentations, Le Baptiste d'incriminer Hérode et Hérodiade. Peu leur importait  qu'ils fussent de la tribu du roi ou non ; ils agissaient au nom de la justice et de la crainte d'Hashem, Dieu d'Israël...

Le Lion de Makanda est un démocrate ; nous sommes pour la justice sociale et nous sommes de tout coeur avec les jeunes soldats qui sont dans leur bon droit. Nous leur promettons une réforme de l'armée sur la base d'une organisation nouvelle, innovante où la partialité n'aura pas lieu d'être. Il est à noter qu'il ne s'agit point d'un mouvement politique mais nous nous voyons dans l'obligation de mettre à la face du monde les preuves du tribalisme politique dans sa manifestation au sein de l'armée comme cela a cours au sein de toute l'administration congolaise et partout où l'exercice décisionnel peut distribuer des privilèges illimités.

Ils sont au nombre de 400 et promettent de riposter la prochaine fois car il est bien entendu qu'ils n'étaient pas armés et n'entendent pas renoncer à leurs revendications. Denis Sassou Nguesso divise même l'armée en créant des frustrations et nous savons qu'un jour, toute cette injustice se retournera contre lui.

Nous vous promettons demain un nouveau Congo et vous allez enfin comprendre ce que VEUT JUSTICE SOCIALE, laquelle engendre l'unité la nationale d'où découle la vraie PAIX...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg