Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 20:12

Dans l'histoire des nations démocratiques, la centralité est occupée par le sort des peuples et non celui des souverains qui sont par ailleurs jugés à l'aune du bien-être évoluant en mieux-être (sort) de ceux-ci (peuples). Or, au Congo, tout le pays semble figé, braqué sur le sort d'un homme riche, multimilliardaire pour avoir pillé son pays pendant plus de trente ans, le plus grand et le plus vieux criminel encore en activité sur la scène politique africaine : Denis Sassou Nguesso, le grand ndzokou qui ravage des vies humaines comme il détruit les finances de l'Etat.

Nous allons commencer par une analogie pour nous faire comprendre du petit peuple. Assimilons Denis Sassou Nguesso à un comptable (chef de l'Etat) et le peuple à un propriétaire d'entreprise. Avant que n'arrive l'heure du comptable de prendre sa retraite (fin de mandat), la question qui se pose n'est pas celle d'allonger le contrat de travail mais de savoir qu'elle est le bilan de notre comptable, dans quel contexte il a exercé son travail et dans quel état il laissera l'entreprise avant de prendre sa retraite.

Il est une règle absolue en comptabilité valable dans tous les pays du monde et dans toute l'économie : On ne dépense que l'argent que l'on a ; dans le cas contraire, on fait un emprunt mais quoi qu'il en soit les GAINS doivent être égaux aux DEPENSES. Sassou se doit de rendre compte de l'utilisation des centaines de milliers de milliards de francs cfa qu'il aura manipulés en près d'une vingtaine d'années au sommet de l'Etat depuis son retour. Il faudra que la somme de l'argent propre du Congo auquel s'ajoutent les emprunts à la Chine entre autres correspondent aux dépenses de l'Etat. Pourra-t-il nous prouver que les quelques routes et édifices, les maigres pensions des retraités, sans oublier les petites bourses des étudiants peuvent justifier des sorties financières nationales ? Il vous suffira de voir ce qui se passe en Guinée Equatoriale, pays qui vient à peine de devenir une nation pétrolière pour vous en convaincre.

Pour continuer avec l'image de notre comptable, il lui sera aussi demandé si ses méthodes de travail étaient transparentes en total accord avec le règlement intérieur et les statuts de l'entreprise-NATION (ici, la Constitution et les textes de loi du Congo).

Si des failles sont constatées dans la gestion de l'entreprise de la nation, on s'avisera à introduire plus de transparence et de contrôle au poste de comptable après son départ. Pas avant. Il faudra avant cela procéder à un inventaire des biens meubles et immeubles de la société (nation) - sans oublier par où passe l'argent de l'entreprise (gestion des comptes). Vous devez savoir que les comptes du Congo sont vides, seuls Denis Sassou Nguesso et sa famille maîtrisent les canaux par lesquels transite l'argent du Congo. Cette gestion privée parce que privatisée de l'argent public relève de la haute trahison - d'autant qu'il n'est pas prouvé que l'argent que Denis Sassou Nguesso emprunte est utilisé au profit du peuple congolais.

Le comptable Denis Sassou Nguesso doit aussi avant son départ justifier de sa fortune, du fait qu'il est aujourd'hui le plus grand fermier de la planète avec plus de cinq mille vaches, des dizaines de milliers de caprins, des usines, des  banques, des centaines de palaces, etc. Le comptable doit expliquer comment il est devenu l'homme le plus riche du monde. Oui, Sassou doit s'expliquer !

Voilà les préoccupations qui devraient nous animer : bilan avec inventaire et recherche de la transparence des institutions de la nation - notamment en matière électorale pour que la légitimité de nos "délégués" au sommet de la nation ne souffre pas de la moindre contestation. Vous imaginez-vous ce qui se passe quand Denis Sassou Nguesso qui sait au fond de lui qu'il n'a aucune légitimité se retrouve devant un président de la république dûment élu comme François Hollande ? Il ne lui est pas possible de discuter d'égal à égal - déjà qu'il n'est qu'un gouverneur noir. Au lieu de cela, le régime des crocodiles de l'Alima nous distrait autour d'un faux débat sur le changement ou la modification qui ne se pose  pas pour le moment. En effet, qu'il vous souvienne que le pouvoir actuel de Denis Sassou Nguesso nous vient d'une parenthèse dictatoriale qu'il faudra refermer avec le départ de Denis Sassou Nguesso et la destruction du régime des crocodiles venus du bord de l'Alima.

Si l'Afrique veut des institutions fortes, elle doit commencer par avoir des constitutions fortes et respectées par les chefs d'Etat d'une part et d'autre part donner la garantie d'institutions électorales transparentes et irréprochables. Au Congo, avec une CONEL corrompue et un recensement administratif biaisé selon les dires de Guy Parfait Kolélas à qui on aurait usurpé la signature, on voit en filigrane se dessiner les conditions du maintien du mastodonte Denis Sassou Nguesso au pouvoir. Comme si on se disait : " le comptable a piètrement échoué. Vive le comptable !"

Denis Sassou Nguesso, nous sommes tous d'accord, doit sortir par la porte constitutionnelle. S'il refuse de sortir de manière pacifique, il peut s'attendre à ce que le peuple le fasse sortir par la force qu'il aura déclenchée lui-même en violant le texte le plus précieux de la république. Qu'il se souvienne : "LA FORCE APPELLE LA FORCE"...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg