Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 22:26
Un-navire-de-guerre.jpgCOMMENTAIRE : Le Congo de jour en jour ressemble à un volcan encore en activité dont on ignore quand il crachera sa lave. Et on nous parle de "paix" !  Une paix qui est une sorte de guerre larvée. "Qui veut la paix prépare la guerre." La paix armée. La pax romana. Le statu quo plus que la paix véritable. Cette sorte de paix est un silence obtenu sous menace. Un canon pointé ferme la bouche. Sassou Nguesso, le César congolais, défraie la chronique par des achats multiples d'armes quitte à violer les prescriptions internationales frappant la Corée du nord. L'Afrique du sud vient d'arrêter une cargaison d'armes destinées au Congo. Une arme peut servir à se défendre mais dans tous les cas, elle sert à tuer. Question : qui Sassou Nguesso veut-il tuer ? Le peuple congolais s'il venait à protester quand il décidera de changer sa Constitution taillée sur mesure mais qui devient un peu serrée ? Qui achète des armes inquiète et quand l'on sait que le clan Sassou & Nguesso est prêt à tout pour conserver le pouvoir, nous redoutons de nouveaux massacres de sudistes. En effet, la bouche que l'on veut fermer définitivement est du sud.
Kim Jong-Il président, dictateur de la Corée du nord, est à la recherche de fonds pour contourner les différents  embargos qui frappent son pays. Et quoi de plus simple qu'une solidarité entre dictateurs ? Du pétrole contre des armes. C'est pratique, très pratique !
Des experts nord-Coréens ont remis en état du vieux matériel soviétique de l'armée congolaise pour un milliard de francs cfa (source Lettre du Continent) mais découvrent à leur surprise qu'ils ne peuvent virer cet argent qui se trouve sur leur compte à La Congolaise de Banque vers leur pays. Kim-Jong-Il va apprendre à travailler avec plus escroc que lui. Chez les hyènes comme en politique, il n'y a pas d'amitié ; il n'y a que des intérêts. Et dans ce jeu de l'os et du dollar, c'est toujours la dent la plus pourrie qui gagne...

---------------------------------------------------------------------------------------------



LKim-Jong-il.jpg'Afrique du sud a notifié au Conseil de sécurité de l'ONU qu'elle avait récemment saisi une cargaison d'armes nord-coréennes destinée au Congo, en violation des sanctions imposées à Pyongyang par le Conseil, a-t-on appris mardi de sources diplomatiques.

Selon un diplomate parlant sous couvert de l'anonymat, l'Afrique du sud a informé lundi le comité du Conseil chargé de superviser l'application de l'embargo sur l'exportation d'armes imposé à la Corée du Nord de la saisie en novembre de pièces détachées de chars.


   La  résolution 1874 du Conseil, adoptée en juin dernier à la suite d'essais nucléaires nord-coréens, interdit toute exportation d'armes par la Corée du Nord et autorise les Etats à inspecter ses cargaisons.

Le diplomate a précisé que les experts du comité des sanctions du Conseil de sécurité sur la Corée du Nord étaient chargés d'examiner cette affaire.

Un autre diplomate occidental a affirmé, également sous couvert de l'anonymat, que les Sud-Africains avaient agi sur renseignement d'une compagnie maritime française selon laquelle elle devait transporter une cargaison suspecte vers la République du Congo (Brazzaville).

Une inspection par les autorités sud-africaines avait permis de déterminer que la cargaison contenait des pièces détachées de chars T-54 et T-55, a ajouté ce diplomate.

En décembre, les autorités thaïlandaises avaient arrêté cinq personnes, relâchées depuis, et bloqué sur un aéroport de Bangkok un avion cargo de type Ilyoushine transportant des armes de guerre venant de Corée du Nord.

L'équipage avait affirmé transporter du matériel de forage pétrolier destiné à l'Ukraine.

Mais un plan de vol obtenu par les enquêteurs indiquait que la destination finale de l'appareil était Téhéran, ce que l'Iran a démenti.

Les cinq hommes -- un pilote bélarusse et quatre membres d'équipage kazakhs -- avaient d'abord été accusés de possession illégale et de trafic d'armes et de munitions, avant d'être expulsés le 12 février.

 

Source : http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-41771367@7-60,0.html

 .

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg