Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 16:52

Une information qui indique que le clan Sassou&Nguesso redoute la "révolution aux épines" vient de nous parvenir : le conseiller spécial de monsieur Denis Sassou Nguesso chargé du port des fétiches, de l'argent et  des coups tordus, Jean Dominique Okemba, s'est envolé hier pour Hong Kong et la Corée du sud afin d'acheter du matériel anti-émeute pour une valeur de 23 milliards de francs cfa (encore de l'argent gaspillé pour la défense d'un pouvoir assassin).


Ceci montre que Sassou et ses sbires savent qu'un mouvement important se prépare au Congo et ils veulent absolument s'y préparer et noyer la révolte dans un océan de sang. Le peuple congolais peut constater que Sassou détourne l'argent qui lui est dévolu, l'argent du contribuable congolais,  pour tuer les vrais enfants du Congo. D'ailleurs, on apprend aussi que trois officiers ont élaboré un plan pour empoisonner des personnalités congolaises civiles et militaires. Il s'agit de décapiter le mouvement populaire de tous ses éléments les plus radicaux car nombreux sont simplement corruptibles et avec un peu d'argent, ils acceptent de jouer un rôle subversif contre leur propre peuple tandis que d'autres sont plus radicaux et tiennent à des hauts principes éthiques.


Sassou veut frapper très fort,  mieux que Kadhafi qui a tiré sur son peuple avec des armes de guerre : hélicoptères de combat, chars, mitraillettes lourdes, etc. C'est l'expression du mépris que ce pouvoir a pour le peuple congolais qu'il affame et laisse dans des conditions inhumaines - comme si les Congolais étaient des animaux ou des esclaves qui ne méritent aucune considération.

 

L'éléphant politique du Congo veut se maintenir au pouvoir par tous les moyens ; nous le savons tous. Il ne demeure pas au pouvoir pour l'argent car il est assez riche en sa qualité d'homme le plus riche du monde (120 milliards de dollars) mais dans le but avoué de nuire au peuple congolais car il n'a pas encore assez tué comme le lui demande le Dieu EBLIS des francs-maçons. En affamant le peuple, les gens ne meurent pas assez vite car le Congolais a développé une étrange résistance à la faim digne de celle des yoguis hindous et Sassou cherche un moyen pour accélérer le processus. La révolution populaire lui fournira le prétexte pour des massacres à l'instar de ceux des Huns.

 

Sassou agira de sorte à créer une terreur dans l'esprit des Congolais - sauf que cette fois-ci, les gens ont été entraînés en secret à surmonter leur peur. Il arrive souvent que des actions visant à terroriser des populations créent l'effet contraire : en Lybie, les révolutionnaires s'approchent dangereusement de Tripoli. Les massacres de Kadhafi n'ont servi à rien....


Nous savons également que 750 Rwandais se faisant passer pour des agriculteurs entraînent des militaires à Kindamba dans le département du Pool. Ce n'est pas pour rien que Ntumi est retourné dans le Pool. Il se prépare quelque chose mais cette fois-ci, toute action intentée par le clan Sassou&Nguesso se retournera contre lui. A l'heure H, assassinez la peur et avancez vers la gloire et vers l'Histoire comme en Tunisie ou en Egypte. Le règne des dictateurs et des dictatures touche à sa fin et le compte à rebours est déclenché. Nous en sommes au code EPSILON. Nous avons un avantage sur eux : ils nous sous-estiment et ne prennent pas la mesure de notre capacité à concevoir la radicalité dans l'autre sens...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

tchitembo 04/03/2011 21:18



C'est vraiment très triste tout ce qui se passe chez nous, les photos des dernière inondations, mon font vraiment pleurer.Je n'est jamain vue un président qui meprise autant sont peuple,
j'ai même l'impression qu'il nous tous hypnotiser; car celà n'est pas normal



Jean Bruce PAMBOU 03/03/2011 09:45



Lettre ouverte du Président du Front pour l’Emergence de la République au Président de la République du Congo.


 


 


Monsieur le Président de la
République,


 


Le développement des événements
qui ont cours en Afrique du nord ne laissent guère indifférents les congolaises et les congolais, du fait de la similitude des maux qui minent nos pays et du nombre de vies qu’engloutit, chaque
jour un peu plus, l’inextinguible soif de liberté de nos braves sœurs et frères. Nous leur témoignons notre totale solidarité.


 


Comme vous, les congolais
regardent avec beaucoup d’émotion et d’admiration ces peuples, épris de liberté et armés de foi, triompher au prix de leurs vies, sur de vieux systèmes d’exploitation et d’oppression, tels les
Israélites devant le mur de Jericho dans le livre de Josué.


 


Malgré leur armes,  les autocrates d’Afrique apprennent à leur dépens que l’ « on peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps,
mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps ».


 


Mieux encore, la dynamique de la
démocratie est un processus irréversible. Il ne peut être définitivement arrêté par la volonté humaine. On peut l’interrompre, certes, mais il finit toujours par s’auto activer, poursuit
inexorablement son exaltant chemin au grand dam de ceux qui se mettent au travers de son passage.


 


Monsieur le
Président,


 


Tel que notre pays est géré, il
est à craindre que l’impétueux vent du Nord éprouve bientôt la fragilité des institutions notre République, très mal enracinée dans le sol fertile de la démocratie et la justice
sociale.


 


Il n’est un secret pour personne
que le système éducatif congolais est des plus abêtissants au monde, le système sanitaire, mortifère, l’eau et l’électricité sont un luxe, les logements dits sociaux sont hors de la portée des
médiocres salaires des fonctionnaires, il n’y a pas de routes, les marchés sont caractérisés par une pénurie aigüe des produits de première nécessité, il n’y a pas d’emplois décents pour tous.
Quant aux retraités, n’en parlons pas, la misère est leur quotidien. L’Université Marien Ngouabi n’existe plus que de Nom. Ill n’y a pas d’infrastructures viables pour asseoir un développement
durable, sinon que des lupanars, des bars dancing, des sectes politiques, et d’autres centres d’acculturation financés par le butin de la corruption, de la gabegie et du détournement des biens
publiques en vue d’ abâtardir et de pervertir les plus jeunes,  prostituer et alourdir la conscience des plus vieux. A mesure que le Congo s’enrichit,
les congolais s’appauvrissent ; seule une poignée de  « tribalocrates » jouit réellement des richesses de notre pays. Pourquoi tant de cynisme de la part des gouvernants vis-à-vis
d’un peuple qui ne demande qu’à vivre ses droits les plus fondamentaux ?


 


Nous pensons qu’il faut faire
une halte. Nous devons nous arrêter maintenant, courageusement moderniser notre mode de gestion de la chose publique.  Nous devons nous engager dans
une réforme complète de tout le système de l’Etat,  afin de répondre efficacement aux attentes des citoyens. La légitimité d’un pouvoir se mesure par
sa capacité à  apporter des solutions aux problèmes quotidiens du peuple, non pas par son habileté à se maintenir au
pouvoir.




Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg