Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 10:43
Il y a à peu près deux constantes sûres, intangibles, qui ne bougent pas  quand on observe la mort de nos hommes politiques et je vous défie de me dire que j'ai tort : nos hommes politiques meurent tous à l'étranger et nous ne connaissons pas la cause de leur décès. Certes, c'est du ressort de la vie privée mais dans la mesure où ces hommes ont représenté le peuple, j'estime que le peuple congolais a le droit de savoir de quoi sont morts un Thystère Tchicaya, un Bernard kolélas, un Bongho-Nouara. Les Français ont bien su de quoi est mort François Mitterand, un ancien de la république française.
C'est peut-être à dessein que monsieur Denis Sassou Nguesso qu'on dit en séjour privé à Nice ne nous construit pas des hôpitaux dignes de ce nom car si les hommes politiques congolais meurent sur le  sol national, la cause de leur décès nous parviendrait assurément : les médecins traitants étant congolais, les diagnostics finiraient par transpirer, n'en déplaise à Hyppocrate qui verrait son serment trahi mais si l'on se dit qu'il n'y a pas une maladie honteuse parce qu'un microbe et un virus quand on les choppe ne font pas de nous des hommes couverts de honte et surtout, ce n'est pas un péché que d'être malade, il n'y a aucune raison de ne pas nous dire de quoi meurt telle ou telle personnalité - sauf cette annonce a des conséquences politiques  ou sociales énormissimes - encore que ça peut aider à sauver des vies pour certains s'ils ou elles peuvent prendre des précautions pour se soigner, par exemple.
D'aucuns diront qu'il n'y a  pas un âge donné pour estimer avoir une belle mort mais on peut penser que les conditions de vie de nos hommes politiques imputeraient qu'ils vivent assez longtemps car ils ont de bonnes conditions d'existence et peuvent faire des bilans de santé quand ils le veulent. La loi est de laisser la vie aller à son terme en la supportant parfois mais en laissant surtout la nature prendre elle-même ce qu'elle a donné !
C'est peut-être pour des raisons de santé que monsieur Denis Sassou Nguesso est à Nice. Qui sait ? Si c'est juste pour l'air marin, on peut dire que l'air marin se trouve aussi à Pointe-noire et il est moins pollué qu'à N
ice ! Donc s'ils viennent tous à l'étranger se faire soigner et s'ils reviennent dans de beaux cercueils que l'Etat congolais interdit d'ouvrir, on ne pourra même pas voir l'effet de la maladie ou ne serait-ce que dire au revoir au défunt selon nos antiques traditions qui veulent qu'on voie pour la dernière fois le visage d'un défunt pour lui dire adieu.
Un mot au pouvoir qui va lire cet article au coin du feu : évitons la suspicion qui est naturelle, je dis bien naturelle parce que l'homme est curieux et ce n'est pas qu'un défaut sinon les savants n'auraient pas fait d'aussi belles découvertes. Nous en avons marre qu'on nous dise qu'un tel est mort "d'une longue maladie" quand il s'agit d'un homme public - parce que mieux on sait de quoi il est mort, mieux on s'en trouve et la rumeur et le doute n'ont pas lieu d'être. Pourquoi ? Parce que nous connaissons l'adage  " QUI MANGE AVEC X, MEURT DE X ". Et si on voudrait faire le vide pour que la génération d'après du clan Sassou & Nguesso ne se retrouve pas en face d'une grande personnalité politique après le reptile royal ? On n'aurait pas le droit de se poser une telle question ? Nous vous savons la rancune tenace et les réconciliations devant une tombe qu'on fleurit, n'est-ce pas une étrange manière de se réconcilier ? Doit-on y voir un langage inconscient ? Un message qui vous met en face de votre mort prochaine ?  Il y a d'un côté ceux qui croient que leurs vies valent plus que les nôtres parce qu'ils sont de la race des seigneurs et de l'autre, nos "petites" vies qu'ils estiment être en droit de prendre - parce qu'ils sont des rois mais ça, ce sont des crimes si c'est avéré parce que personne n'a le droit de prendre une vie pour assouvir un sentiment de haine ou de vengeance dissimulées à travers une amitié et une réconciliation insidieuses. Cependant, une vaut vaut une vie et le "Tu ne tueras point" est là pour nous le rappeler. Il m'arrive même de me dire que ce précepte qu'on dit divin pourrait faire de telle sorte qu'une mouche nous fasse un jour un procès en disant à Hashem : "Saint, Saint, Saint, tu as dit : "Tu ne tueras point" et ta parole ne revient pas à toi sans avoir accompli ce qu'elle a à faire (Esaïe) - alors rends-moi justice contre X , mon assassin !" En effet, il n'est pas dit  : "  Tu ne tueras point un homme ". mais "Tu ne tueras point !" Point (ici, je parle du signe de ponctuation) ! Ce principe marque le haut respect de toute vie et même la plus infime et la plus nocive est peut-être utile et seul celui qui donne la vie a le droit de la reprendre car seul lui sait pourquoi elle est là. Qu'on l'appelle Dieu ou Nature. N'exagérons rien ! Si le moustique veut me prendre ma vie, n'ai-je pas le droit de me défendre ? Somme toute, nous revenons à la même chose :  le caractère sacré de la vie que certains leaders politiques ont toujours bafoué depuis des lustres. Vous imaginez que si on respectait le " Tu ne tueras point", il n'y aurait pas de guerres ? D'assassins ? De condamnation à mort ? Et on peut aller plus loin : si vous avez la possibilité de nourrir votre voisin qui meurt de faim, n'êtes-vous pas un assassin comme le riche de la Bible qui se retrouva en Enfer pour ne pas avoir aidé le pauvre Lazare, en le laissant mourir de faim  ? Si tel est le cas, les riches doivent beaucoup prier pour leurs âmes...
Me rappelant que je ne suis point là pour disserter mais pour rechercher de quoi meurent nos hommes politiques congolais et même africains en général parce que j'attends toujours qu'on me dise de quoi est mort Bongo en Espagne, je vais revenir à mes cabris - pour laisser un peu les moutons tranquilles. Il y a un côté obscur que je dois élucider (ne faites pas attention, je parle ici à ma conscience ) : Soit le fait que nos hommes politiques se soignent tous à l'étranger. Imaginons par exemple qu'une puisssance étrangère, par exemple occidentale, veuille éliminer physiquement un chef d'Etat, le peut-elle ? Ne sont-ils pas à leur merci ? Ah, j'oubliais le serment d'Hyppocrate ! Hyppocrate ! Il est allé apprendre sa médecine chez les Egyptiens avec toute la sagesse qui va avec et peut-être lui devons-nous la vie mais des infirmières qui trucident leurs patients, ou des docteurs canailles et meurtriers, on en juge ici et là en Europe ! Donc, la digression est permise...

Il nous faudra tous mourir. Pauvres et riches. Pauvres ou Riches. La mort ne fait pas de sentiment. Cependant, si nous sommes à un âge où l'on sait de quoi les hommes peuvent mourir, il faut qu'on nous dise de quoi meurent nos hommes politiques parce qu'il n'a pas pas de mort sale ou de mort honteuse. La mort, c'est la fin de tout et nous avons le droit de savoir si la mort nous vient de dame nature ou si c'est un homme qui joue à la divinité a pris la vie d'un autre parce que le pouvoir l'aura rendu fou et la folie appelée lucidité est tout simplement auteur non de folie mais de crime.  DE CRIME ! PAR CALCUL POLITIQUE ! ET LES CRIMINELS, QUELS QU'ILS SOIENT, QUELLE QUE SOIT LA FONCTION OCCUPEE, DOIVENT ETRE JUGES...

                  LION DE MAKANDA

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg