Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 08:17

explo-brazza4Le Lion de Makanda présente ses condoléances aux familles congolaises affligées par ce qui s'est passé hier au régiment blindé, à Mpila et tout autour. Nous sommes pour la paix ; c'est pour cela que nous envisageons une réforme de l'armée. Le Congo n'a pas besoin d'une milice mais d'une armée, juste, équilibrée, professionnelle, décentralisée, nationale qui échapperait à un dictateur comme Denis Sassou Nguesso car il n'est pas tolérable qu'un dictateur soit chef des armées tout en étant ministre de la défense. Il faut séparer le pouvoir militaire et le pouvoir civil. Cela ne se peut que si la Constitution interdit aux militaires et aux hommes en armes de se présenter à toute élection.

Hier, la politique désastreuse de Denis Sassou Nguesso a encore frappé le peuple congolais. Des explosions se sont produits au régiment blindé et ont soufflé les environs en provoquant la mort de personnes innocentes qui priaient au sein du cinéma Ebina transformé en église depuis la fermeture de tous les cinémas du pays. Vu la proximité des camps et des casernes, de l'intendance, sans oublier les habitations aux alentours, les déflagrations provoquées par les missiles sol-air ont causé d'énormes dégâts. Pour la petite histoire, il faut que l'on vous donne des éléments pour comprendre la situation. Il y a eu quatre explosions et on imagine mal que des armes explosives soient entreposées dans des locaux susceptibles de connaître un court-circuit et pour ce que tout le monde remarque, la proximité de plusieurs camps et casernes de militaires avec des résidences civiles est inacceptable ; l'UPIERAD entend construire les camps et casernes loin des habitations et surtout, le long des frontières. Nous l'avons déjà évoqué dans certains textes ; vous n'avez qu'à faire une recherche...

Hier, j'étais à la campagne et j'ai dû me débrouiller pour vous donner des informations sur les événements car là-bas, je n'ai pas encore installé internet. Aujourd'hui, après les mensonges de Zacharie Bowao, le faux ministre de la défense, nous assistons à un autre mensonge qui vient des médias français évoquant comme cause des incidents un court-circuit. Ce n'est pas un court-circuit mais un acte délibéré regrettable qui aura causé la mort de nombreux innocents et dont la responsabilité incombe à monsieur Denis Sassou Nguesso seul : il est à l'origine d'injustices qui ont porovoqué une telle réaction malsaine.

1) Le déplacement non réfléchi de l'arsenal de la base aérienne de Brazzaville au régiment blindé à Mpila : c'est un acte politique dont le fondement était d'empêcher aux ninjas et nsiloulous créés par monsieur Sassou de mettre la main sur le dépôt d'armes de la base aérienne où l'arsenal était dans des installations conçues par les Français, installations plus sécurisées. Pourquoi Sassou a-t-il déplacé l'arsenal de la base aérienne au régiment blindé ? Parce que les ninjas avaient détruit un hélicoptère et un avion à la base aérienne pour stopper les bombardements sur le Pool. Le pouvoir redoutant un détournement de ces armes par ceux-ci, les a simplement déplacées pour les exposer à l'air libre au régiment blindé - ce qui en faisait déjà une situation explosive : il suffisait d'un mégot de cigarette pour tout faire exploser. Et comme si cela ne suffisait pas, monsieur Sassou a encore entreposé au même endroit, à l'air libre des missiles sol-air très dévastateurs. Cela pose le problème et de la proximité des dépôts d'armes et des habitations sans oublier l'achat et l'accumulation d'armes lorsqu'on l'on tient à longueur de journée un discours de paix comme monsieur Denis Sassou Nguessou ;

2) Des mécontentements couvaient dans l'armée depuis le mois de décembre 2011 lorsque Zacharie Bowao, ministre choucroute délégué à la défense a fait tirer sur des militaires venus revendiquer un légitime avancement au regard de la progression de leurs collègues originaires du nord de la république. Il était prévisible qu'ils ne supporteraient pas longtemps cette injustice sans réagir - même si nous n'approuvons par la démarche de tout faire sauter à l'aveugle. Dans une armée où les Généraux sont devenus des hommes d'affaires, un petit groupuscule de soldats déterminés peut causer des dégâts invraisemblables. A ceux-là, nous leur demandons de s'en prendre aux vrais coupables comme monsieur Denis Sassou Nguesso lui-même. Nous n'allons pas ajouter dans notre pays un terrorisme militaire à titre revendicatif. Sassou peut comprendre cela, lui qui avait jadis fait des pieds et des mains pour qu'on lui reconnaisse le grade de lieutenant ;

3) le clan armée du Général Blaise Adoua (probablement mort au Maroc) qui aurait pu agir pour venger la mort d'un des leurs au Maroc après un empoisonnement. Alors, comme ça, monsieur Sassou, les assassinats, les empoisonnements, les injustices, tout ça continue allègrement alors que vous aprlez de "paix", d'éthique" ? Selon les informations que nous avons, ils ont promis qu'ils n'allaient pas s'arrêter là car il y a bien eu des tirs de roquettes et cela ne saurait être imputé à je ne sais quel court-circuit.

Nous avertissons monsieur Denis Sassou Nguesso que ce qui l'attend s'il s'avise à modifier la Constitution pour se maintenir au pouvoir risque d'être pire à ce qui vient de se passer. Il est temps que tout s'arrête, les massacres, les empoisonnements, les injustices, le tribalisme - même au sein de l'armée. Que s'arrête la parenthèse sanglante dénommée DENIS SASSOU NGUESSO. Des explications grossières comme des courts-circuits pour l'incendie de la maison du défunt Bruno Ossébi ou pour justifier des tirs de roquettes ne trompent plus personne : le pouvoir venu bord de l'Alima, nous l'avons dit, se détruira de l'intérieur...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg