Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 17:04

Entre la propagande du pouvoir de Brazzaville et la réalité, il y a un éléphant  comme abysse, un éléphant qui est le symbole même de Sassou dont les promesses non tenues n'étonnent plus personne ; le peuple en est de toute façon blasé et résigné face à la terreur et au spectre de nouveaux massacres que pourraient causer les révoltes.

Il y a comme deux politiques au Congo : une pour le nord et sa capitale Oyo et une autre pour le reste du pays. Tandis que Brazzaville la capitale croupit dans le noir et que la tour Nabemba de 30 étages  abritant de nombreuses directions de ministères est désertée faute d'électricité, Sassou dépense des fortunes pour amener le courant à Oyo, un tout petit village de pêcheurs à qui on a donné le look d'une ville, en engageant des travaux pharaoniques comme la construction d'un canal de la Léfini jusqu'aux bords de l'Alima pour transporter le courant à travers marais et marécages. A Brazzaville, de petits investissements de travaux de réparation ou de groupes électrogènes de réserve peinent à suivre. Le système est out avec de vieux transformateurs qui déclenchent souvent des incendies et des décès. En fait, les installations à Brazzaville datent de l'époque coloniale.

Des millions de litres de pétrole par jour mais pas une seule goutte d'eau potable à Pointe-Noire, la capitale économique, où les populations subissent le fouet d'une épidémie de poliomyélite. Monsieur Okiémy, ministre de la communication du royaume, peut fournir à monsieur Sassou une plaidoierie d'avance dans l'affaire des Biens Mal Acquis mais de grâce qu'il arrête d'associer le peuple congolais à des comportements lugubres qui déshonorent la république comme le détournement du denier public : Sassou n'est pas aimé des Congolais sinon pourquoi auraient-ils arraché les arbres qu'il a plantés le 6 novembre 2010 ? Incivisme ? Non, manifestation de révolte comme un indicateur de la furie qui risque de s'abattre sur le pays quand l'éléphant politique mi-souris, mi-cobra, ne sera plus là. Il est faux de penser qu'il n'y a d'organisations congolaises qui ne sont pas parties civiles dans cette affaire. L'association Transparency  International n'est pas seule dans cette affaire et si nécessaire, je me porterai partie civile.

Ceux qui planifient d'user de la force pour conserver le pouvoir seront responsables des crimes qui seront commis si jamais on faisait couler le sang d'innocents - juste pour terroriser le pays comme quand Sassou semait la mort pour trouver le prétexte de son coup d'Etat en 1997. Le Général Joachim Yhombi Opango serait mal inspiré de soutenir un tel putsch, lui dont les parents ont été assassinés par les sbires de Sassou à la recherche d'un prétexte pour déclencher le coup d'Etat.

Jean Jacques Bouya peut toujours accuser le peuple de détourner l'électricité qui n'existe même pas mais il faut qu'il sache que ceux qui ont des maisons électrifiées appartiennent d'abord au système en place et sont ses propres frères. Le petit peuple n'a pas d'électricité et même Dolisie qui d'ordinaire a de l'électricité en permanence est plongé dans le noir.

Je l'ai dit et redit : le barrage d'Imboulou ne sera pas la solution aux délestages car l'électricité sera détourné et vendu ailleurs à des pays frontaliers qui en payeront le prix. Que tout ceci s'arrête et vite car les vrais Congolais ont un pays à construire ; je dis bien construire et non reconstruire car il n'a jamais été construit...

 



Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg