STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 7.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 5.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 2400 ARTICLES, *** 493 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 1200 COMMENTAIRES... 

 


MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

RECTIFICATIF PROGRAMME DE LA JOURNÉE DU 1er NOVEMBRE 2014 à Lyon

Le samedi 1er Novembre 2014, se tiendra l’HÔTEL IBIS LYON PART DIEU à Lyon, la convention pour la dynamique du Rassemblement, le respect de la constitution le dialogue et la paix.

Y sont conviés :

Les représentants de la société civile congolaise, les chefs d'entreprises, les artistes, les universitaires, les politiques engagés pour la restauration de la démocratie au Congo.

------------------------------------------

MATIN

09h –09h45 : Réception des invités et participants autour d’un café

-------------------------------------------

10h –10 h10 : Mot de Bienvenue, Jean-Claude BERI, Président du DAC

10h15–10h30 : Pourquoi  la Convention pour la dynamique du Rassemblement, le respect de la constitution le dialogue et la paix. Orientation et buts Gertrude MALALOU KOUMBA  (Modératrice)

 

10h40- 10h 55 : Sans rassemblement la société civile congolaise peut-elle avoir son destin en main : MaitreSilvère IDOURAH, Individualité

 

11h 00 –11h 15 : L’esprit de KI-MUNTU de Jean Pierre IBOUANGA (LION DE MAKANDA)

 

11h 20 – 11h 30 : Le rassemblement entre unité ou unicité : Joseph LOUFOUA Individualité

 

11h 35- 11h45 : Le rassemblement vu par le panafricanisme UMOJA

 

11h 50- 12 h 00 : L’esprit des Etats généraux : Sanellie Tamba-Tamba.

 

12 h 05 –12h15 : Le sens de l’unité au sein de la diaspora : le CODICORD

12 h 20  12 h 30 : L’esprit du dialogue et de paix :  Les assises Nationales

 

12 h  35- 12 h 45 : Pourquoi les jeunes se détournent de la politique : Jean-Pierre Godefroy Karanda

----------------------------------------------------------------------------------------------

PAUSE DEJEUNER (à ceux qui ont réservé le repas à midi) 

----------------------------------------------------------------------------------------------

APRES-MIDI :

 

--------------------------------------------------------------------------


14 h00 - 14 h 15 : L’éthique, la morale et la politique: Maître Tony MOUDILOU

 

14 h 20 –14 35 : Dans un contexte de crise congolaise, quelle est la place du rassemblement politique ? : MBIKI de NANITELAMIO Individualité

 

14 h 40 – 14 h 50 : Lisanga 2016 : Vivien Manangou

 

14h 55- 15 h 10 : Quel est l’état constitutionnel du Congo-Brazzaville à ce jour et que faire ? : Raoul Ludovic LOUBELOIndividualité.

 

15h10–15h20 : L’enjeu du dialogue politique dans le contexte congolaisOUABARI Mariotti

 

15 h 25- 15h 35 : Faut-il changer la constitution congolaise ? F. B.M

 

15h 40– 15h 50 : Comment réussir le Changement et imposer l’alternative au Congo ? Le Congrès de Genève

15h 55 - 16 h 10 : La nouvelle républiqueAdrien HOUABALOUKOU individualité.

16h 15 –16 h 30 Contribution de la jeunesse au rassemblement : Evrard NANGHO et KEVIN DIAFOUKA

 

16 h 35 – 16 h 45 : Le rassemblement pour le dialogue ou soumission ?  : MCCD,   Bruno MOUELE

 

16 h 50 : 17h 00 : Les forces vives face  au  rassemblement et le dialogue. Jean-Sylvestre ITOUA

17 h 05 : Lecture de l’appel de LYON (C’est une  invitation au rassemblement,  une incitation  à une réflexion responsable devant  conduire  la diaspora vers   l'élaboration d' un projet de large consensus pour un retour à la démocratie véritable) Celle-ci n’est plus soumise à la discussion des participants. Libre à vous d’adhérer ou pas. ( Après avoir pris connaissance)

PS : La notion de respect de l’heure est scrupuleusement recommandée. Aussi,  nous vous invitons à nous faire parvenir vos communications qui seront lues le 1er Novembre à Lyon, au plus tard le 27 Octobre 2014., afin de préparer le document ( rassemblant toutes ces interventions)  final qui sera distribué le jour de la rencontre.

developperautrementlecongo@gmail.com

contact@dac-presse.com

La liste des participants est close.

--------------------------------------------------------------------------------------

18H : REPAS CONVIVIAL DANS UN RESTAURENT AFRICAIN

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                                                                                    Le comité d'Organisation

Lundi 11 juin 2012 1 11 /06 /Juin /2012 19:33

drapeaucongoflottant.gif Ceux qui ont peur des interrogations corrosivement véridiques sont ceux qui profitent de l'injustice d'un système qu'il va falloir interroger, décrypter, mettre à nu, à l'heure où l'impérator dictateur, le grand éléphant, selon les indiscrétions connaît des problèmes de santé grandissants  et où la guerre de succession a déjà commencé. Nous allons encore évoquer des choses qui vont choquer certains mais qu'ils se tiennent tranquilles : ceux qui viennent car la génération des vieux loups s'étiole doucement, ne seront pas pour le lavement des mains et il ne suffira plus de dire : "j'assume !" pour calmer les ardeurs de ceux qui ont trop enduré le tribalisme d'un homme qui respire la haine du mokongo par tous les pores. L'heure des agneaux se termine, celle des LIONS commence.

L'avenir du Congo ne s'écrira pas sans eux et il n'y aura pas - cette fois-ci de compromis, de compromissions, de corruptions, de tiédeur : quel est le destin que nous devons entrevoir ensemble après plus de cinquante ans de fieffé  tribalisme ? De gabégie ? D'injustice ? D'impunité ?

La preuve a été faite et se fait en ce moment même, que nous n'arrivons pas à vivre ensemble selon la justice, selon l'égalité devant le travail, le droit, la réussite sociale, la santé, bref, tout se passe comme si en un seul pays se battaient deux ou trois pays parties qui rivalisent pour traiter les autres en esclaves ou du moins en citoyens de seconde zone quand ils parviennent au pouvoir. Ailleurs, on parle de racisme ; entre gens de même couleur, le phénomène est le même mais on ne peut parler que de discrimination, d'injustice, de triabalisme.

Oui, il n'y a que des journalistes mbochis ou nordistes à la télé, tous les postes de direction sont entre les mains de Mbochis et de nordistes, tous les projets ne concernent d'abord que le nord et personne ne peut nier ce tribalisme insolent qui ne veut pas qu'on l'invoque sous son vrai nom et à la baguette duquel le maestro du mal, Sassou Nguesso, sévit pour mieux asservir les bakongos.

Nombre de mes connaissances du nord sont rentrés au Congo où certains travaillent à la SNPC ou ont des situations intéressantes simplement parce qu'ils sont mbochis et nous savons que s'ils étaient du sud, leurs chances seraient plus rondes que zéro. Le clivage irréversible du Congo entre le nord et le sud se poursuit depuis le début : quand le mokongo a le pouvoir, c'est pour brimer à moindre échelle le nordiste et vice-versa. Est-il encore possible de penser qu'une vie commune, qu'un avenir commun existe entre le moungala et le mokongo ? Dans la mesure où l'identité nationale n'est qu'une peau virtuelle, un masque qui cache le tribalisme des uns et des autres, comment allons-nous continuer à vivre ensemble ? TOUTES CES QUESTIONS SE POSENT AUJOURD'HUI AVEC ACUITE.

Si un mariage ne tient plus, personne ne peut imposer qu'un homme et une femme vivent ensemble parce que l'un des deux est malheureux, brimé par l'autre et bien qu'on se jure de n'être séparés que par la mort, il arrive que l'on divorce. Et il n'y aurait qu'au niveau des nations qu'on serait forcés de vivre ensemble - alors que la haine du mokongo fait que l'on arrête l'innocent - quand le nordiste parle et circule librement - même quand il tue ou détourne des milliards de francs cfa ?  AUCUNE PUISSANCE NE PEUT FORCER UN PEUPLE A ACCEPTER UN GENOCIDE POLITIQUE PERPETRE AUX YEUX DU MONDE ENTIER PAR QUELQU'UN QUI SE PRETEND SON COMPATRIOTE MAIS QUI LE TRAITE EN ENNEMI ! PERSONNE !

Nous sommes sur le point de démontrer le tribalisme, la colonialisation du mokongo par le moungala, le nordiste, le mbochi et il faudra s'y faire car vous qui avez eu des postes, des situations parce que mbochis ou ngalas ne pourrez que crier à la haine mais IL S'AGIT DE FAITS ! Même au port de Pointe-Noire, il y a plus de nordistes employés que de pontenégrins et en en empêchant les locaux de travailler, n'est-ce pas les pousser doucement à la mort ? NON, le tribaliste n'est pas celui qui désigne le tribal.

JE DEFIE QUICONQUE DE DIRE QUE LA SOCIETE CONGOLAISE N'EST PAS A L'HEURE ACTUELLE UNE CASTIFICATION TRIBALO-REGIONALE OU LE NORDISTE, LE MBOCHI, LE NGALA REDUIT LE MOKONGO A L'ETAT DE MENDIANT....  TROP, C'EST TROP ET IL Y A LONGTEMPS QUE L'ON AURAIT DU PENSER A SE POSER LA QUESTION DE LA SCISSION DU PAYS EN DEUX OU TROIS ETATS CAR NOUS NE SOMMES PAS OBLIGES DE VIVRE ENSEMBLE DANS UN PAYS FICTIF CREE POUR DES RAISONS COLONIALES PAR UN ETRANGER. EN FAIT, LE NGALA POURSUIT LA POLITIQUE COLONIALE DE L'EX-TOUJOURS PUISSANCE COLONIALE MAIS CETTE FOIS-CI,  A L'ENCONTRE DU MOKONGO.

OU NOUS NOUS RESSAISISSONS OU NOUS REMETTONS EN QUESTION L'ETAT COLONIAL CONGO ET LE SEUL CHOIX POSSIBLE EST DE REVENIR A LA SOLUTION ANCESTRALE...

Le mokongo est-il forcé ad aeternam de vivre ensemble avec le mbochi, le ngala, le nordiste ? Si  la vie en commun n'est plus possible à cause d'un tribalisme excessif mis en place par Denis Sassou Nguesso, que reste-t-il  comme solution ?

La prochaine conférence nationale ne se consacrera pas à des digressions mais à des questions essentielles : monsieur Denis Sassou Nguesso, puisque vous n'aimez pas le mokongo, puisque vous le tuez par tous les moyens, puisque vous le traitez en ennemi  en mentant que vous appartenez à une même nation, pourquoi devrions-nous continuer à vivre ensemble ? POURQUOI SE FORCER A VIVRE ENSEMBLE SI NOUS NE POUVONS NOUS SUPPORTER, NOUS TRAITER DANS LES FAITS EN  COMPATRIOTES ? CEUX QUI PRONENT LA SCISSION N'ONT-ILS PAS RAISON ?

Vous, nordistes,  avez profité des richesses nationales pendant trop longtemps ; vous avez doté le nord de structures, de sorte qu'il y ait de l'eau potable et de l'électricité à Oyo mais pas à Brazzaville et à Pointe-Noire, n'est-il pas temps de diviser le pays et de laisser les bakongos prendre leurs destins en mains entre eux ? SI VOUS PERSISTEZ DANS LA VOIE DU TRIBALISME INTEGRAL, LA SCISSION APPARAITRA COMME LA SEULE SOLUTION.

Sassou, il est encore temps de changer, de rompre avec la haine du mokongo car il n'y aura pas de présidence tournante mais nous suivrons la voie du SOUDAN en demandant aux populations du sud de s'autodéterminer pour la scission du pays en deux ou 3 Etats car la taille de l'Etat importe peu ; ce qui vaut, c'est le bonheur de vivre ensemble et le ngala nous a assez prouvé  pendant plus de 50 ans sur le plan politique que toute vie en commun semble impossible entre nordistes et sudistes.

Je sais que ces propos vont en terroriser plus d'un mais, il n'y a plus de tabous quand les enfants du Pool, du Niari, du Kouilou meurent de faim pendant que les enfants ngalas, mbochis mangent à leur faim.

OUI, L'OPTION DE LA SCISSION DU CONGO POURRAIT ETRE UN MAL NECESSAIRE PARCE QUE NOUS EN AVONS ASSEZ DU TRIBALISME EHONTE QUI ACCORDE LE MOINDRE POSTE DE TRAVAIL - NOTAMMENT QUAND IL S'AGIT D'UN POSTE DE DIRECTION - A UN NORDISTE- NOTAMMENT UN MBOCHI. SI NOUS NE POUVONS VIVRE ENSEMBLE EN TOUTE JUSTICE ET EN TOUTE EGALITE, ALORS LA SCISSION EST INEVITABLE CAR LA DOMINATION AD AETERNAM DU NGALA SUR LE MOKONGO EST INACCEPTABLE. LE MOKONGO N'EST PAS L'ESCLAVE DU NGALA...

 

                                                                              

Par Lion de Makanda, Mwan Minzumb' - Publié dans : demain le congo brazzaville - Communauté : Liberté et démocratie
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Recommander

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : cuisine Santé France Société bébé Politique
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Archives

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg

W3C

  • Flux RSS des articles

Images aléatoires

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Recherche

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés